vendredi 12 juillet 2024
AccueilA la uneÀ propos de Big 5, le nouveau jeu du PMU

À propos de Big 5, le nouveau jeu du PMU

Édito

À propos de Big 5, le nouveau jeu du PMU

Par Thomas Guilmin

Ce que l’on a aimé…

En 2017, le PMU avait lancé (intelligemment) le « Super 4 », un jeu plutôt réservé aux spécialistes qui proposent assez régulièrement des rapports attractifs. Six ans plus tard, le numéro un du pari hippique français lance Big 5, un jeu qui devrait plaire aux clients les plus fidèles. Sur le fond, il ressemble beaucoup aux paris verticaux qui sont déjà proposés depuis un certain moment sur l’un des sites concurrents, Zeturf. Ces derniers s’en étaient d’ailleurs inspirés principalement des Suédois. Et, dans une logique de satisfaire sa clientèle cœur de cible, le PMU voit juste en lançant ce nouveau pari. Avec une mise de base de 1 €, similaire à celle du Super 4, l’espérance de gains devrait être intéressante. D’autant plus qu’il sera possible de jouer en Flexi 50 % et Flexi 25 %. Après avoir progressé de 25 % en 2022, la partie online va assurément croître grâce à Big 5. Car, sans penser dans un premier temps aux néophytes, les fidèles qui ont pour habitude de jouer en « dur  » devraient se laisser tenter. Le parti vertical était demandé depuis longtemps par les joueurs. Et ils ont été écoutés.

Le pari hippique est d’abord et avant tout un « droit de rêver ». En cela, avec un gain moyen de 12.500 € annoncé, Big 5 remplit son contrat.

… et ce que l’on a moins aimé

Pour commencer, Big 5 sera proposé uniquement en ligne. Sur ce plan, nous pouvons donc émettre quelques interrogations. Les masses seront-elles suffisantes pour espérer décrocher un gros gain ? Le nouveau parieur va-t-il avoir l’envie de créer un compte ? Ce dernier ne risque-t-il pas de s’essouffler rapidement du fait de la complexité de Big 5 ?

En résumé : on aimerait voir le jeu se déployer dans le réseau en dur. Mais ce n’est peut-être qu’une question de patience car pmu.fr est un peu le « lab » du PMU (laboratoire d’expérimentation).

Par ailleurs, le joueur aguerri ne sera-t-il pas déçu de ne pas pouvoir choisir ses cinq courses ? Là aussi, on attend une possible évolution.

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires