mercredi 24 juillet 2024
AccueilInternationalAdayar fait le job avant Royal Ascot

Adayar fait le job avant Royal Ascot

NEWMARKET (GB), DIMANCHE

GORDON RICHARDS STAKES (Gr3)

Adayar fait le job avant Royal Ascot

Godolphin a retrouvé ses deux capitaines après une année 2022 compliquée. Hurricane Lane (Frankel) avait annoncé la couleur vendredi dans les Jockey Club Stakes (Gr2) et Adayar (Frankel) a renoué, dans les Gordon Richards Stakes (Gr3), avec le succès dans les Groupes, ce qu’il n’avait pas fait depuis 602 jours, quand il avait gagné en roue libre les King George VI and Queen Elizabeth Stakes (Gr1). Le terrain lourd n’est pas la tasse de thé de ce cheval qui galope de façon brutale mais la course était taillée sur mesure pour lui et il en a profité. Il a suivi son leader, Highway Avenue (Dubawi), qui a imposé un train régulier et il a pris le relais à 400m du poteau. Adayar a mis deux longueurs et demie à Anmaat (Awtaad), son seul vrai rival, qui portait cinq livres de surcharge. Royal Ascot est dans le viseur. 

Il sera mieux en bon terrain

Adayar a fait le job, il s’est sorti des pièges de la course et il ira sur les Prince of Wales’ Stakes (Gr1) à Royal Ascot comme l’a confirmé son entraîneur, Charlie Appleby : « Le terrain était difficile et il était fatigué tout à la fin, de plus il n’a pas bien négocié la descente, mais les bon chevaux savent se sortir des difficultés comme l’a fait Adayar. Il va beaucoup progresser sur cette course et il ira sur les Prince of Wales’. C’est super de les avoir retrouvés, lui et Hurricane Lane. Les deux prendront deux chemins différents, Hurricane Lane fera le programme sur 2.400m alors que l’objectif d’Adayar est gagner un Gr1 sur 2.000m. Un bon terrain à Royal Ascot sera très important et on sait qu’il aime bien le profil de la piste. L’an dernier, c’était très frustrant de rater trois quarts de la saison avec un cheval qui pouvait nous donner beaucoup. » La cote d’Adayar dans le Gr1 de Royal Ascot a baissé à 4,5/1 alors qu’il est à 16/1 dans le Qatar Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1).

Son frère est un candidat au Derby

Adayar, élevé par Godolphin, est issu du croisement Frankel & Dubawi qui a donné cinq gagnants de Groupe sur les 79 produits par le crack de Juddmonte. La mère, Anna Salai, a gagné le Prix de la Grotte (Gr3) sous l’entraînement d’ André Fabre et était parmi les favorites de la Poule d’Essai des Pouliches (Gr1) mais elle est partie chez Mahmoud Al Zarooni et s’est classée deuxième dans les 1.000 Guinées irlandaises (Gr1). Elle a donné un autre gagnant associé à Frankel, le très prometteur 3ans Military Order, gagnant de deux courses, qui est engagé dans les Dante Stakes (Gr1) et figure à 7/1 dans l’antepost betting pour le Derby.

La deuxième mère, Anna Palariva (Caerleon), a remporté le Prix d’Aumale (Gr3) en s’alignant comme grande favorite dans le Prix Marcel Boussac (Gr1), sa dernière course.

Anna Salai a une 2ans par Exceed and Excel (Danehill).

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires