samedi 13 juillet 2024
AccueilCoursesBalsam décroche son black type majuscule

Balsam décroche son black type majuscule

Vichy, mercredi

Haras de Beaumont – Prix des Rêves d’Or – Jacques Bouchara (L)

Balsam décroche son black type majuscule

Balsam (Wootton Bassett) s’était classée deuxième lors de ses débuts, au Mans, avant de s’aligner sur la ligne droite de Longchamp deux semaines plus tard, étant cette fois devancée par l’impressionnant Zorken (Goken), dans un terrain pénible. Courant à huit jours pour la troisième fois en moins d’un mois, la pensionnaire d’Henri-François Devin avait l’expérience pour elle. Cela a visiblement pesé dans la balance puisqu’elle est parvenue à briser son statut de maiden dans cette Listed !

Partie de la stalle la plus en dehors, Clément Lecœuvre, jockey de Balsam, a fait « avancer » sa partenaire dès la sortie des boîtes afin de se retrouver en bonne place. Balsam a ainsi pu voyager à une demi-longueur de l’animatrice, Les Pavots (No Nay Never), très véloce au moment du départ. À 300m du disque, Daiquiberry (Al Wukair), qui commençait à se rapprocher en progression, a vu sa selle avancer et annihiler ses chances de figurer à l’arrivée. Pendant que Les Pavots et Balsam fournissaient leur effort quasiment à la même hauteur, l’anglaise Komat (Cable Bay) est venue progresser à leur intérieur. Ces trois-là étaient déjà nettement détachées du reste de leurs rivales à 200m de l’arrivée. Pouliche très courageuse, Balsam s’impose finalement de trois quarts de longueur devant Les Pavots. La visiteuse Komat est troisième, une demi-longueur derrière. Selon le tracking, l’élève et représentante d’Al Shaqab Racing a réalisé les meilleurs partiels, affichant un chrono de 12’’12 des 400m aux 200m, puis bouclant les 200 derniers mètres en 12 »57.

L’objectif principal est atteint

Satisfait de la victoire de sa pensionnaire, Henri-François Devin nous a dit : « La pouliche a très bien couru. Elle s’est montrée très dure. Je ne suis pas étonné de cette victoire car l’expérience est un élément primordial avec les 2ans à cette période de l’année. Balsam a beaucoup de vitesse. Le principal est qu’elle ait gagné sa Listed. Nous verrons pour la suite de son programme, les belles courses lui sont ouvertes… »

Les Pavots retrouvera les 1.200m à l’avenir

Après des débuts sur 1.200m en ligne droite à Chantilly, Les Pavots était raccourcie sur 1.000m aujourd’hui. Son entraîneur, Francis-Henri Graffard, nous a appris : « Je suis satisfait de la course de Les Pavots. Elle a décroché son black type, ce qui est une bonne chose. Nous allons lui redonner de la fraîcheur avant de retourner sur 1.200m. »

La sœur de Stormy Antarctic

Élevée par Al Shaqab Racing, Balsam est une fille de l’étalon de Coolmore Wootton Bassett (Iffraaj) et de Bea Remembered (Doyen), gagnante de deux courses à 3ans et 4ans en Irlande et en Angleterre, et placée troisième des Meld Stakes (Gr3). Elle a notamment produit Stormy Antarctic (Stormy Atlantic), vainqueur du Premio Presidente Della Repubblica et du Badener Meile (Grs2). Ce dernier a aussi gagné le Prix Edmond Blanc et les Craven Stakes (Grs3). Elle a aussi produit Al Jorah (Bated Breath), victorieux à Chantilly et Maisons-Laffitte, et placé deuxième du Prix Robert Papin et des Queen Mary Stakes (Grs2). La deuxième mère, Leinster Mills (Doyoun), a décroché trois victoires à 3ans en Irlande. Ses trois produits ont gagné, dont Jettymarc (Indian Danehill), vainqueur de quatre courses en plat et en obstacle en Irlande.

Zafonic

Iffraaj

Pastorale

Wootton Bassett

Primo Dominie

Balladonia

Susquehanna Days

BALSAM (F2)

Sadler’s Wells

Doyen

Moon cactus

Bea Remembered

Doyoun

Leinster Mills

Miss Turneberry

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires