mardi 23 juillet 2024
AccueilCoursesBolthole découvre les courses françaises avec brio

Bolthole découvre les courses françaises avec brio

Bordeaux-Le Bouscat, samedi

101e Grand Prix de Bordeaux – 4e Étape du Défi du Galop (L)

Bolthole découvre les courses françaises avec brio

Un peu plus tôt dans la réunion, le 167e Derby du Midi (L) est revenu au poulain espagnol, All Iron (Noozhoh Canarias). Le 101e Grand Prix de Bordeaux – 4e Étape du Défi du Galop (L), quant à lui, a été enlevé par Bolthole (Free Eagle), un poulain qui vient de loin puisqu’il appartient à Wathnan Racing, une entité très proche de la famille régnante au Qatar. Après avoir débuté sa carrière en Angleterre sous l’entraînement de Michael Bell, Bolthole a été acheté pour 130.000 Gns à la dernière vente d’automne de chevaux à l’entraînement chez Tattersalls par ses nouveaux propriétaires. Remarqué au cours de l’hiver au Qatar, puisqu’il a conclu troisième de H H The Amir Trophy (Gr1 local), Bolthole restait sur une troisième place acquise dans le Qatar Gold Trophy, le 6 avril à Doha. Et après avoir triomphé en Angleterre et au Qatar, c’est un troisième pays que Bolthole a su conquérir…

Bien parti le long de la corde, Bolthole a laissé passer l’orage en début de parcours. Patientant parmi les derniers, le pensionnaire d’Alban de Mieulle n’a pas quitté une seule seconde le sillage de Wally (Siyouni). Décalé à 300m de l’arrivée du dos de ce dernier, Bolthole est venu très fort à la hauteur de Monty (Motivator), l’animateur, avant de se détacher nettement à 150m du poteau. Passant le peloton en revue, Bolthole triomphe nettement par deux longueurs. Vu au côté de Bolthole dans le parcours, Watch Him (Elvstroem) a également bien conclu pour s’emparer de la deuxième place, tout en profitant de quelques ouvertures le long de la corde. Venu assez facilement sur la ligne des chevaux de tête à mi-ligne droite, Wally a légèrement cédé en fin de parcours. Courageux tout de même, il complète le podium, une courte tête plus loin.

Il était sur sa distance de prédilection

La victoire de Bolthole a quand même un accent français car il est entraîné par Alban de Mieulle, qui est expatrié au Qatar depuis de nombreuses années. Sur notre sol, Alban de Mieulle n’avait plus triomphé avec les pur-sang anglais au niveau black type depuis 2012, sa dernière victoire étant obtenue avec Lancelot (Bahri) dans le Grand Prix de Lyon (L). Il nous a dit : « Avant le coup, il n’était pas simple de savoir si le cheval allait avoir le niveau de ces chevaux-là. Certes, il avait vraiment bien travaillé en amont de cette course, mais on ne sait jamais. Je pense que la distance de 1.900m est idéale pour Bolthole. Cet hiver, il avait bien couru dans l’Amir Trophy mais je pense que la distance de 2.400m était un peu trop longue pour lui. Je n’ai pas encore établi de programme pour la suite. Il aura peut-être un Gr1 en Allemagne à courir mais je ne suis pas encore sûr. Actuellement, j’ai six chevaux en France, trois pur-sang arabes et trois pur-sang anglais. Ils sont chez mon neveu Jean de Mieulle, où je loue des boxes… »

Yearling, il n’avait coûté que 12.000 €

Élevé par Patrick Ryan, Bolthole est passé trois fois en vente. Yearling, il avait été présenté par Glenspring Farm à la vente mixte de Goffs en février, et il avait été acheté 12.000 € par Hegarty Bloodstock. Racheté la même année pour 19.000 € au Book 3 de la vente de yearlings d’octobre de Tattersalls, Bolthole est retourné sur un ring deux ans plus tard. Le 24 octobre 2022, à la vente d’automne de chevaux à l’entraînement de Tattersalls, Michael Bell l’a cédé pour 130.000 Gns à Wathnan Racing. C’est un fils de Free Eagle (High Chaparral), stationné à l’Irish National Stud, et de Weekend Getaway (Acclamation), une jument lauréate à trois reprises en Italie. Outre Bolthole, elle a pour le moment donné un autre gagnant, Shona Mea (Dragon Pulse), qui a triomphé à quatre reprises dans les handicaps entre 1.600m et 1.900m en Angleterre. La poulinière a un 2ans par U S Navy Flag (War Front). La deuxième mère, Week End (Selkirk), est restée inédite. Au haras, elle a produit quatre gagnants dont Absolutely So (Acclamation), lauréate des John of Gaunt Stakes (Gr3, 1.400m) à Haydock. Enfin, la troisième mère, Tarfhsi (Mtoto), est gagnante des Pretty Polly Stakes (Gr2) au Curragh.

Sadler’s Wells

High Chaparral

Kasora

Free Eagle

Danehill

Polished Gem

Trusted Partner

BOLTHOLE (M4)

Royal Applause

Acclamation

Princess Athena

Weekend Getaway

Selkirk

Week End

Tarfshi

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires