jeudi 25 juillet 2024
AccueilA la uneclassique pays de lEst

classique pays de lEst

L’ex-français De Florio gagne les Guinées Suisses

Aujourd’hui, les chevaux de niveau black type peuvent débuter leur carrière n’importe où. Et depuis que les entraîneurs d’Europe Centrale se “fournissent” en Europe de l’Ouest, les meilleurs chevaux de ces pays valent souvent un niveau Listed (et parfois même mieux). Lady Ewelina a ainsi débuté en Pologne avant de rejoindre l’Allemagne pour remporter ce dimanche le Karin Baronin von Ullmann – Schwarzgold-Rennen (Gr3), une préparatoire classique pour femelles. 

Dimanche, De Florio (Muhaarar) a remporté les Guinées suisses avec beaucoup de marge. Il restait sur une deuxième place en valeur 38,5 à Fontainebleau, le 27 mars. Son entraîneur, Claudia Erni, termine également troisième avec le “FR” Rock this Way (Pastorius). Elle nous a confié : « De Florio ne courrait pas sur sa distance et il l’a fait sur sa classe. Il va avoir une préparatoire avant le Derby Suisse, une course qui est gagnée par des chevaux de niveau black type les années où la concurrence étrangère est relevée. Je ne connais pas encore très bien De Florio car il n’est pas chez moi depuis très longtemps. Ses propriétaires veulent se concentrer sur le programme suisse. Mais peut-être tenterons-nous à terme une Listed à l’étranger. » Ce fils de l’étalon du haras des Faunes Muhaarar (Oasis Dream) a été acheté foal à Tattersalls par Florent Fonteyne. Il est ensuite passé chez Osarus dans le lot du domaine de l’Étang. L’homme de Trotting Bloodstock l’a alors acheté pour Thomas Lines et Tony Parker. Jamais plus loin que troisième en quatre sorties, il a été vendu en Suisse à l’amiable.

La Hongrie, par exemple, n’a qu’un tout petit effectif à l’entraînement. Et pourtant, cette micronation hippique a tout de même sorti Trip to Paris (Fuissé) ou encore Overdose (Starborough). Esti Feny (Pigeon Catcher), cheval de l’année et lauréat du Derby hongrois 2018, s’est aussi placé au niveau Listed en Allemagne. Exporté en Australie, il a gagné une Listed ce samedi à Gosford et ses gains australiens s’élèvent à l’équivalent de 230.000 € ! Dimanche, Kinscem Park accueillait les Poules hongroises. Dans les 2.000 Guinées, c’est Arames (Zarak) qui s’est imposé en cheval déclassé. Quel est le véritable niveau de ce fils de l’étalon vedette des Aga Khan Studs ? C’est difficile à dire. Les hongrois au profil “classique” se mesurent souvent aux chevaux des autres pays de l’Est plus tard dans la saison. En cas de réussite face aux tchèques et polonais, ils tentent souvent l’aventure au niveau black type en Italie ou en Allemagne. Arames a été acheté 17.000 € lorsqu’il était yearling chez BBAG, c’est un élève du Gestüt am Schlossgarten.

Également ce dimanche, Bratislava accueillait les Guinées slovaques. Élevé en France par Max Hennau et vendu 7.000 € en novembre chez Arqana, Manatan (Manatee) est allé chercher la victoire à la lutte chez les mâles. Son père, Manatee (Monsun), fait désormais la monte en Irlande, après plusieurs saisons au haras du Hoguenet. Plus impressionnante que le poulain, la tchèque Feschanda (Dariyan) a survolé des 1.000 Guinées locales. Elle a été élevée en France par le Docteur Jiri Charvat. C’est une fille de l’étalon du haras de Bonneval Dariyan (Shamardal).

Article précédent
Article suivant
VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires