mercredi 24 juillet 2024
AccueilCoursesJannah Rose, une fleur pour le Diane

Jannah Rose, une fleur pour le Diane

Longchamp, dimanche

St Mark’s Basilica Coolmore Prix Saint-Alary (Gr1)

Jannah Rose, une fleur pour le Diane

1re Jannah Rose

2e Elusive Princess

3e Crown Princesse

Un maiden, un Gr3 et un Gr1… Voici le parcours sans faute réalisé par Jannah Rose (K) (Frankel), la lauréate du St Mark’s Basilica Coolmore Prix Saint-Alary (Gr1). La représentante d’Al Shira’aa Farms (l’entitée de la cheikha Fatima bint Hazza bin Zayed Al Nahyan, dont il s’agit du premier Gr1 en Europe) avait remporté le Prix de Toutevoie (Inédites) de toute une classe avant de survoler pour sa rentrée le Prix Vanteaux (Gr3) et désormais le Saint-Alary. Menacé de rétrogradation, ce Gr1 a été avancé de deux semaines dans le calendrier afin de pleinement jouer son rôle de rampe de lancement en vue du Prix de Diane Longines (Gr1). Une course dans laquelle la pensionnaire de Carlos Laffon-Parias devrait bien être présente !

Un parcours sur mesure

Bien partie, Jannah Rose a voyagé à mi-peloton en profitant du sillage de Boogie Woogie (Dubawi). Elle a filé cette dernière jusque dans la ligne droite. Christophe Soumillon a attendu d’être au poteau des 300m avant de commander la pouliche, qui a répondu dans l’instant. Sa puissante action lui a permis de prendre facilement l’avantage. Et elle n’a jamais craint la bonne fin de course d’Elusive Princess (Martinborough), deuxième à trois quarts de longueur, et celle de Crown Princesse (Zarak), troisième à une courte tête. Rapproché du cheval émetteur, Christophe Soumillon a détaillé : « Elle est magnifique ! Jannah Rose avait super bien travaillé lundi dernier. Elle manque de métier mais elle a de la qualité. J’espérais vraiment ne pas me retrouver dernier. C’est une pouliche qui peut se montrer un peu coquine à l’ouverture des stalles. Mais là, elle est bien partie. Nous avons eu une course idéale et nous nous sommes fait emmener loin. Jannah Rose était sur la main bien tranquillement. J’ai craint d’être venu un peu tôt… Mais elle a tellement d’abattage et de gaz que je ne voulais pas la contrarier. Elle ne fait que répéter ses deux premières courses. Je suis ravi, surtout après la douche froide d’American Flag (K) (Wootton Bassett). Je ne pensais vraiment pas que cela allait se passer comme ça… »

Vers le Prix de Diane avec un avantage de deux semaines

Douze pouliches ont réalisé le doublé Saint-Alary/Diane. Le dernier en date a été réalisé par Laurens (Siyouni) en 2018. Contrairement aux pouliches l’ayant réalisé avec trois semaines entre les deux épreuves, Jannah Rose va bénéficier de cinq semaines pour préparer le classique cantilien. Cette décision a été validée par l’European Pattern Commitee dans le but de donner à l’épreuve une meilleure exposition en le plaçant sur une journée réunissant déjà deux objectifs classiques mais aussi en lui offrant une position centrale sur le calendrier des préparatoires afin de sécuriser le rating de la course. Avant de monter sur le podium, Carlos Laffon-Parias, dont la dernière victoire de Gr1 remonte au Prix de l’Opéra Longines (Gr1) 2019 avec Villa Marina (Le Havre), nous a confié : « Elle débute en gagnant puis elle remporte un Gr3 ! Désormais, Jannah Rose est gagnante de Gr1. Il ne faut pas oublier que la favorite de la course, Pensée du Jour, n’a pas couru. Et cela a fait pencher la balance pour le Saint-Alary plutôt que pour la Poule. Il y a peu de Grs1 en France et il faut bien les choisir. Quand une porte s’ouvre, il faut foncer. L’autre jour, sur 1.800m, la pouliche a montré qu’elle pouvait être rallongée. Mais quand on voit la Poule, on se dit que la gagnante, Blue Rose Cen, est également très bonne. Donc nous avons fait le bon choix. Dans cinq semaines nous allons courir ensemble… Et elle nous fera le train ! »

Un premier Gr1 européen pour la casaque

En Fance, la cheikha Fatima bint Hazza bin Zayed Al Nahyan (Al Shira’aa Farms) a sept chevaux déclarés à l’entraînement : quatre chez Carlos Laffon-Parias et trois chez Pascal Bary. Mais la petite-fille du cheikh Zayed bin Sultan Al Nahyan, le fondateur des Émirats arabes unis, est également impliquée dans les sports équestres. Al Shira’aa étant d’ailleurs le sponsor du concours de saut d’obstacles d’Hickstead, avec son fameux Derby. Dans les courses hippiques sur notre sol, cette casaque a déjà connu de la réussite notamment avec Rumi (K) (Frankel) gagnante du Prix Vanteaux (Gr3) ou encore Jannah Flower (Olympic Glory), deuxième du Qatar Prix de Royallieu (Gr1). Et il s’agit d’un premier Gr1 en Europe pour la casaque. Kieran Lalor, le manager d’Al Shir’aa Farms, nous a appris : « Franchement, aux ventes, Jannah Rose sortait du lot. Elle était exceptionnelle. Ce n’est pas facile d’acheter des chevaux de cette qualité. Nous avions déjà gagné un Gr1 en Amérique du Nord, avec Mutamakina (Nathaniel). S’imposer à ce niveau en Europe, c’est incroyablement difficile. Tout le mérite revient à la pouliche, qui a un cœur énorme. Suivre son parcours, des ventes jusqu’à la victoire de Gr1… ce sont de véritables montagnes russes émotionnelles. Jannah Rose est une superstar. Une championne. Carlos et son équipe ont fait un travail formidable. Quel rêve de faire partie de l’histoire de cette pouliche. »

Elusive Princess retrouvera Jannah Rose dans le Diane

Comme lors du Prix Cléopâtre (Gr3), Elusive Princess a été capable de placer sa redoutable pointe de vitesse : encore dernière à l’entrée de la ligne droite, elle est venue priver Crown Princess de la deuxième place tout à la fin. Des 400m aux 200m, elle a également été presque aussi vite que la lauréate : 11″36 contre 11″36 pour Jannah Rose. Supplémentée à l’occasion de ce Gr1, Elusive Princess portait ses nouvelles couleurs, celle de LNJ Foxwoods, qui en possède désormais 50 %. C’est Hubert Guy qui s’est occupé de cette transaction. En toute logique, Elusive Princess devrait retrouver Jannah Rose dans le Prix de Diane Longines (Gr1), comme nous l’a confié Jean-Philippe Dubois : « Elle effectue une très bonne course. Le numéro dans les boîtes ne nous a pas aidés mais il est certain que la gagnante est toute bonne. Elle n’a pas été engagée dans les classiques, j’ai davantage eu des chevaux de handicap et je ne suis pas habitué à cela ! Nous allons voir comment elle rentre et récupère, mais l’idée est d’aller vers le Diane. »

Supplémentation judicieuse pour Crown Princess

Tout comme Elusive Princess, qu’elle retrouvait après l’avoir battue dans le Prix Cléopâtre (Gr3), Crown Princess était supplémentée pour participer au Saint-Alary. Dans la ligne droite, elle a été légèrement contrariée pour trouver le passage et Ioritz Mendizabal a dû la faire changer de ligne pour voir le jour. Fabrice Chappet analyse : « Peut-être que cela lui coûte la deuxième place. Mais nous sommes ravis de sa performance. Elle court très bien et montre ainsi que la ligne de sa dernière sortie était bonne. »

Frankel, la machine à produire des Grs1

Jannah Rose est le 24e lauréat de Gr1 de Frankel (Galileo). Le sire de Juddmonte est le meilleur étalon européen actif selon le taux de black types par partants : 25,8 % ! Élevée par John Hayes, Jannah Rose a été achetée 650.000○€ par ses propriétaires à l’Orby Sale de Goffs, en 2021. John Hayes explique : « C’est incroyable pour de nombreuses raisons. La mère vient de pouliner d’Oasis Dream, elle va à Kingman cette année… Et elle retournera à Frankel en 2024 ! Je suis ravi pour Kieran Lalor qui a choisi la pouliche pour le propriétaire. Un achat qui fut très critiqué. Je suis d’autant plus heureux que la pouliche leur rend en piste tous les espoirs placés en elle… »

Sa mère n’a coûté que 25.000 €

L’inédite Sophie Germain (Indian Ridge), a été nommée et achetée 25.000○€ par John Hayes alors qu’elle était foal. Elle est la première poulinière de l’éleveur, qui en avait assez du marché des chevaux de selle et a donc décidé de passer au galop, tout en étant totalement néophyte. Pour la petite histoire, John Hayes a été obligé de revendre les actions qu’il possédait dans Yahoo pour payer la poulinière… et il a formé un syndicat pour faire courir sa production. Jannah Rose est son cinquième produit et troisième gagnant après Creggs Pipes (Rip van Winkle), lauréate de sept épreuves. La motivation du croisement était intéressante : son père, Rip van Winkle (Galileo), a été choisi car c’était l’un des Galileo (Sadler’s Wells) les moins chers ! Creggs Pipes a remporté les Ridgewood Pearl Stakes (Gr2, 1.600m), au Curragh, et les Cairn Rouge Stakes (L, 1.600m), à Killarney. Elle appartient encore à John Hayes ! Qui a donc la mère et la sœur de Jannah Rose… Sophie Germain a aussi produit Silver Spear (Clodovil), gagnante d’une course à 2ans et troisième des Legacy Stakes (L, 1.200m) au Curragh. La deuxième mère, Nydrion (Critique), s’est imposée à cinq reprises en Italie. Sa plus belle victoire est celle dans les Oaks d’Italia (Gr1, à l’époque), à San Siro. Mais elle s’est aussi classée deuxième du Premio Lydia Tesio – Trofeo Saima (Gr2), à Capannelle.

Le rêve éveillé d’un petit éleveur

John Hayes avait effectué le déplacement depuis l’Irlande. Aux anges, l’éleveur nous a confié : « J’ai grandi dans une ferme laitière. Je ne connais rien à la conformation. J’ai du mal à faire la différence entre ce qui est considéré comme un beau cheval… et les autres. Je sais, c’est complètement dingue ! Sophie Germain, sa mère, était le dernier produit d’Indian Ridge (Ahonoora). Avoir une bonne jument, c’est une responsabilité et comme l’Aga Khan le fait avec ses bonnes poulinières, j’essaye de l’envoyer à un nouvel étalon tous les ans. Mais là, Frankel devient plus tentant ! J’ai seulement trois poulinières. Nous avons vendu une sœur l’année dernière [pour 280.000○€, ndlr]» Indian Ridge est un père de mères exceptionnel et dans ce rôle il est à l’origine d’une bonne vingtaine de gagnants de Gr1 en plat (dont Dancing Rain, Excelebration, Halfway to Heaven, Romanised…)

Sadler’s Wells

Galileo

Urban Sea

Frankel

Danehill

Kind

Rainbow Lake

JANNAH ROSE (K) (F3)

Ahonoora

Indian Ridge

Hillbrow

Sophie Germain

Critique

Nydrion

Nabila

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Départ à 1.000m : 1’05’’52

De 1.000m à 600m : 27’’09

De 600m à 400m : 12’’40

De 400m à 200m : 11’’54

De 200m à l’arrivée : 11’’82

Temps total : 2’08’’37

Article précédent
Article suivant
VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires