samedi 13 juillet 2024
AccueilA la uneLa pluie en facteur X

La pluie en facteur X

EMIRATES POULES D’ESSAI DES POULAINS ET DES POULICHES

La pluie en facteur X

Mardi matin, quand France Galop a validé les premiers forfaits des Emirates Poules d’Essai, une forte pluie s’abattait sur la région parisienne. Si bien que la question principale pour dimanche prochain a vite concerné l’état du terrain, avant même le plateau probable des deux premiers classiques français !

Valimi et Kubrick pas dérangés par le terrain souple lors de leur dernier travail

À Deauville aussi, les précipitations ont considérablement assoupli la piste de l’hippodrome. Pas de quoi nous dissuader de nous lever tôt pour assister au dernier gazon de Valimi (K) (Teofilo) et Kubrick (Dubawi). Sortis au premier lot, soit à 7h environ, ils se sont élancés dans la ligne d’en face avant de conclure ensemble leur galop, au botte à botte. Satisfait de la quatrième place de Kubrick dans le Prix Djebel (Gr3) mais également de la victoire de Valimi dans le Prix Machado (Classe 1) dernièrement, Jean-Claude Rouget a supervisé leur galop au côté de son assistant deauvillais, Jean-Bernard Roth. Et après avoir échangé avec Cristian Demuro, le jockey de Valimi, et Enzo Crublet, qui a travaillé Kubrick, il nous a dit : « Valimi et Kubrick ont réalisé ensemble leur dernier gros travail du matin, sur la piste en gazon de l’hippodrome. La semaine dernière, Kubrick avait déjà galopé, contrairement à Valimi. Mais aujourd’hui, les deux ont bien travaillé, d’autant plus qu’ils sont allés à une allure régulière. Le terrain était bien souple et ils n’ont visiblement pas trop été embêtés. Avant le coup, je m’en doutais pour Valimi. C’était plutôt pour Kubrick que l’on pouvait se poser la question. Ce dernier a effectué une belle rentrée dans le Prix Djebel, j’étais satisfait de sa prestation. Valimi, lui, est monté en condition après sa course de réapparition à Saint-Cloud. Dernièrement, à Longchamp, il a vite remis les pendules à l’heure. Il sera logiquement monté par Cristian Demuro. Quant au jockey de Kubrick, je ne sais pas encore. Il faut que je réfléchisse. À première vue, le lot des poulains sera légèrement moins fourni par rapport à celui des pouliches. C’est plutôt une bonne nouvelle car, sur ce parcours, le numéro de corde est un élément très important… »

American Flag (K) aura son terrain de prédilection

Quelques minutes avant les « Rouget », Yann Barberot a envoyé American Flag (K) (Wootton Bassett) sur le gazon, avec sur son dos Christophe Soumillon. Récent lauréat des Prix Omnium II (L) et de Fontainebleau (Gr3), le représentant de Malcolm Parrish aura pour mission d’offrir un premier Gr1 en France à son entraîneur, Yann Barberot. Et c’est avec le sourire qu’il nous a confié : « Avoir un partant dans un classique, c’est bien. Mais c’est encore mieux lorsque l’on a une vraie chance ! En tant qu’entraîneur, je suis vraiment fier. American Flag a bien galopé sur le gazon ce matin en vue de la Poule d’Essai. Son jockey, Christophe Soumillon, a aimé son comportement. Le poulain est prêt. En principe, il devrait y avoir un peu moins de partants que l’année dernière. C’est toujours un avantage car cela lui permettra peut-être d’avoir une course plus fluide. Au vu des récentes pluies tombées et celles qui vont arriver tout au long de la semaine, il devrait être avantagé. Nous ne saurons donc toujours pas encore s’il est aussi performant dans le bon terrain (rires). En tout cas, avant le coup, tous les feux sont au vert ! »

Breizh Sky (K) avec Maxime Guyon

Troisième du Qatar Prix Jean-Luc Lagardère (Gr1) l’année dernière, Breizh Sky (K) (Pedro the Great) avait conclu son année de 2ans par une cinquième place dans le Critérium International (Gr1). Le poulain a effectué une bonne rentrée dans le Prix Djebel (Gr3), s’emparant de la deuxième place. Alessandro Botti, l’un de ses entraîneurs, nous a confié : « Breizh Sky sera bien au départ de la Poule. Sa rentrée dans le Prix Djebel est plutôt bonne. Malheureusement, la course avait cruellement manqué de rythme. De plus, le lauréat, Good Guess, avait bénéficié d’une course sur mesure. Et lorsque l’on se penche sur toutes les arrivées disputées en ligne droite ce jour-là, on constate que la portion de la corde était bien meilleure qu’ailleurs. C’était tout de même une bonne course de rentrée. Breizh Sky est bien monté sur cette sortie. Depuis le début, son objectif a toujours été la Poule d’Essai des Poulains. Le terrain bien souple ne devrait pas lui poser de problème étant donné qu’il a conclu troisième du Prix Jean-Luc Lagardère, où le terrain était très souple. Cela étant, cela avantagera surtout American Flag qui adore ce terrain… Normalement, Maxime Guyon lui sera associé. »

Et pourquoi pas un poulain royal ?

Invaincu en deux sorties, Slipofthepen (Night of Thunder) a gagné deux courses sur la P.S.F. : une en fin d’année de 2ans et l’autre le 10 avril. Le représentant de Sa Majesté le roi et de la reine consort n’a pas été présenté au départ des 2.000 Guinées (Gr1). Il est toujours engagé dans la Poule d’Essai et doit galoper en ce début de semaine à Newmarket. On peut penser que suite à ces travaux, son entourage prendra une décision quant à sa participation au classique français. Avoir un partant dans un Gr1 à Longchamp une semaine après le couronnement, ce serait un véritable événement médiatique. 

Le 1er mai, John Warren (manager de l’effectif royal) a déclaré au micro de Nick Luck : « Après avoir tout étudié en profondeur, les Guinées nous ont semblé arriver trop tôt. Il n’a pas beaucoup d’expérience et n’a d’ailleurs pas beaucoup couru à 2ans. John Gosden pense qu’il va devenir un cheval de grande classe. Nous voulons donc y aller par étape, en lui donnant des galops sur hippodrome. Vu l’ensemble de ces éléments, nous regardons vers les Guinées françaises qui se déroulent sur une piste moins « compliquée » pour un jeune cheval que les ondulations de Newmarket. Il y a donc une possibilité que John Gosden le présente au départ de la Poule d’Essai des Poulains. Nous prenons les choses au jour le jour et il faut faire preuve de patience. Ce serait formidable d’avoir un bon cheval pour le meeting royal d’Ascot car cela n’a aucun sens d’y courir sans chance. »

EMIRATES POULE D’ESSSAI DES POULAINS

Gr1 – 3ans – 1.600m – 650.000 €

#

Engagé

Propriétaires

Entraîneur

1

Breizh Sky

A. Jathière/Écurie Elag

A. & G. Botti

2

Marhaba Ya Sanafi

J. Abdullah

A. Schütz

3

Valimi

S.A. l’Aga Khan

J.-C. Rouget

4

Belbek

N. Bizakov

A. Fabre

5

Kendly

G. Augustin-Normand/S. Lahmi

P. Sogorb

6

Mysterious Night

Godolphin

C. Appleby

7

Slipofthepen

L.L M.M le roi d’Angleterre & reine consort

J. & T. Gosden

8

Holguin

J. Palmer-Brown & Partner

A. Balding

9

Knight

KHK Racing Ltd

S. & E. Crisford

10

Isaac Shelby

Manton Thoroughbreds

B. Meehan

11

American Flag

M. Parrish

Y. Barberot

12

Royal Shake

Roy Racing Ltd

M. Delzangles

13

Good Guess

H. Saito

F. Chappet

14

Cairo

Smith/Magnier/Tabor/Westerberg

A. O’Brien

15

Paddington

Tabor/Smith/Magnier/Westerbeg

A. O’Brien

16

Hans Andersen

Westerberg/Magnier/Tabor/Smith

A. O’Brien

17

Kubrick

White Birch Farm

J.-C. Rouget

Chez les pouliches, Blue Rose Cen voit la vie en rose

La favorite française de la Poule d’Essai des Pouliches a dû apprécier la météo typiquement anglaise de ce début de semaine… Blue Rose Cen (Churchill) s’était régalée sur une piste pénible dans le Qatar Prix Marcel Boussac (Gr1). Sa rentrée dans le Prix de la Grotte (Gr3) est excellente et Christopher Head peut rêver à un premier classique. Tigrais (Outstrip), son autre prétendante potentielle, est en revanche beaucoup moins à l’aise sur les terrains assouplis. Carlos Laffon-Parias a lui aussi laissé deux pensionnaires sur la liste : Jannah Rose (Frankel), toujours en lice dans le Saint-Alary, et Kelina (K) (Frankel), qui a rassuré dans le Prix du Louvre (Classe 1) en se classant deuxième, à une encolure, de Quickstep (Wootton Bassett).

Sur les 18 pouliches encore engagées, sept sont entraînées en dehors de nos frontières, mais toutes ne devraient pas courir. Ben Pauling nous a confirmé que sa pensionnaire Polly Pott (Muhaarar) ne viendrait pas en France ce week-end. Elle vient de courir sans succès dans les Guinées. Harry Eustace, également joint par téléphone, nous a appris que Couplet (Zoustar) ne tenterait pas sa chance dans le classique français. 

EMIRATES POULE D’ESSAI DES POULICHES

Gr1 – Femelles de 3ans – 1.600m – 550.000 €

#

Engagée

Propriétaire(s)

Entraîneur(s)

1

Swingalong

Cheikh J. D. Al Maktoum

K. Burke

2

Jannah Rose

Al Shira’aa Farms

C. Laffon-Parias

3

Kamiyah

Ballylinch Stud

A. Fabre

4

Fancy Me

Cotton House Bloodstock

P. Sogorb

5

Sauterne

J.-P.-J. Dubois

P. Cottier

6

Lindy

Everest Racing

C. Ferland

7

Bridestones

Godolphin

J. & T. Gosden

8

Quickstep

Godolphin S.N.C.

A. Fabre

9

Showay

Gousserie Racing

P. Cottier

10

Never Ending Story

Magnier/Tabor/Smith/Westerberg

A. O’Brien

11

Tigrais

OTI Management/G. Augustin-Normand

C. Head

12

Ritournelle

J.-C. Seroul

J. Reynier

13

Dower House

Smith/Tabor/Magnier/Westerberg

A. O’Brien

14

Dame Kiri

Magnier/Tabor/Smith/Westerberg

A. O’Brien

15

Couplet

The Arabda Partnership

H. Eustace

16

Polly Pott

The Megsons

B. Pauling

17

Kelina

Wertheimer & Frère

C. Laffon-Parias

18

Blue Rose Cen

Yeguada Centurion SLU

C. Head

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires