samedi 13 juillet 2024
AccueilInternationalSkalleti, le 12e mandat d'un grand Président 

Skalleti, le 12e mandat d’un grand Président 

CAPANNELLE (IT), DIMANCHE

PREMIO PRESIDENTE DELLA REPUBBLICA (Gr2)

Skalleti, le 12e mandat d’un grand Président 

La journée pluvieuse n’était pas la meilleure pour aller aux courses. Mais les turfistes qui se sont déplacés à Capannelle ont été récompensés de leur abnégation. Un peu plus d’une demi-heure après la célébration de la victoire du transalpin Tempesti (Albert Dock) dans un Gr3, les tifosi ont pu applaudir un de leurs chouchous, Skalleti (Kendargent), vieux serviteur à la robe grise qui a décroché son douzième Groupe – le troisième en Italie – dans le Premio Presidente della Repubblica (Gr2). Le vétéran de Jean-Claude Seroul a dû se « sortir les tripes » pour venir à bout de See Hector (Counterattack) monté par un Lanfranco Dettori déchaîné. La course a roulé très vite sous l’impulsion de Frozen Day (The Gurkha) et les attentistes ont eu raison. Le tenant du titre, Cantocorale (Helmet), a un instant pris le relais sans pouvoir longtemps faire illusion. See Hector a alors fait figure de gagnant mais Skalleti, un peu long à enclencher, a trouvé les ressources nécessaires pour venir prendre une tête sur son rival au passage du poteau. Il a offert un moment inoubliable à son entourage et une belle photo à mettre en bonne place dans son salon au jockey Antonio Orani.

Rendez-vous à Munich

Le jeune pilote sarde s’est visiblement bien amusé : « Le « vieux Dettori » s’est montré dur à la lutte mais mon « vieux Skalleti » encore plus… » Jérôme Reynier était très fier et tout aussi ému : « Ce cheval est une véritable légende vivante. Cette année, il avait bien couru lors de sa rentrée, mais cette course n’était pas simple à aborder. En effet, en prenant de l’âge, les 1.800m sont un peu courts pour lui, surtout dans une épreuve menée grand train. Le terrain était plus glissant que lourd et, comme m’a dit Antonio, Skalleti n’avait pas toujours ses appuis. Il a gagné sur son courage et sa classe. La suite logique de son programme est de l’aligner dans le Gr1 de Munich. Il sera plus à son aise sur 2.000m, dans une course qu’il a d’ailleurs remportée il y a deux ans… »

La grande journée de Guy Pariente

Skalleti a été acheté 85.000 € à la vente d’août par Alain Decrion, agissant pour Jean-Claude Seroul. C’est un pur produit du fruit des intuitions de son éleveur, Guy Pariente, qui avait réclamé la mère, Skallet (Muhaymin), pour 42.100 €. Celle-ci s’était classée troisième des Prix Pénélope (Gr3) et Rose de Mai (L). Après la réclamation, Skallet a ajouté à son CV le Prix Occitane (L) et deux places dans les Prix Fille de l’Air et André Baboin (Grs3) pour plus de 138.000 € de gains. Son premier produit, avec l’aide de l’étalon maison Kendargent (Kendor), Skalleto s’est classé troisième du Prix du Ranelagh (L). Skalleti est son deuxième produit, suivi par Skazino qui a remporté deux fois le Prix Vicomtesse Vigier (Gr2), le Prix Kergorlay (Gr2) et le Prix de Barbeville (Gr3), se classant deuxième du Prix Royal-Oak (Gr1). Le quatrième produit de Skallet n’a pas couru.

La bonne nouvelle c’est que la poulinière, après trois années sans production, a pouliné en avril d’un foal par Galiway (Galileo) ! Elle est actuellement pleine de Kendargent. Guy Pariente a vécu une grande journée dimanche, ayant aussi remporté un Gr1 à Auteuil avec Gala Marceau (Galiway)…

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires