jeudi 25 juillet 2024
AccueilInternationalSprewell entre Epsom et Chantilly

Sprewell entre Epsom et Chantilly

LEOPARDSTOWN (IE), DIMANCHE

DERBY TRIAL (Gr3)

Sprewell entre Epsom et Chantilly

Un nouveau candidat au Derby (ou au Prix du Jockey Club) a émergé dimanche à Leopardstown. Non, il ne s’agit pas des trois de Ballydoyle qui ont mal couru ni du lauréat du Critérium International (Gr1) Proud and Regal (Galileo), troisième. Dans les 200 derniers mètres du Derby Trial (Gr3), on a vu un seul poulain : Sprewell (Churchill), un pensionnaire de Jessica Harrington qui avait ouvert son palmarès fin mars à Naas. Il a placé une sacrée pointe de vitesse et il a passé le poteau avec trois longueurs sur le “FR” Up and Under (Lope de Vega).

La France, une option possible

La cote de Sprewell dans le Derby a baissé de 50 à 20/1 et dans la journée, elle est même descendue à 16. Kate Harrington, assistante de sa mère, garde toutes les portes ouvertes : « Après son succès à Naas, on l’a laissé tranquille et il a pris beaucoup de poids, donc on l’a travaillé plus dur ces dix derniers jours. Je sais que son propriétaire veut courir le Derby mais il ne faut pas oublier la France. Maman et le propriétaire vont discuter de son programme. Je pense qu’il n’est pas encore venu à son top, disons qu’il est à 80 % de son potentiel. »

La mère est une gagnante de Gr1

Sprewell, élevé par son propriétaire, Khalid Abdul Rahaim, est le septième gagnant de Groupe en deux générations de 3ans et plus de son père, Churchill (Galileo). Il est le premier black type de sa mère, Lahaleeb (Redback), qui a donné quatre autres gagnants après une très belle carrière. Elle a gagné les Rockfel Stakes (Gr2) lors de sa neuvième sortie à 2ans et la saison suivante, elle s’est classée deuxième dans les Irish 1.000 Guineas (Gr1) avant de remporter un Gr1 bien mérité dans les E.P. Taylor Stakes au Canada.

Le doublé de Ger Lyons

La réunion de dimanche à Leopardstown proposait deux autres Groupes et Ger Lyons a réussi le doublé. Power Under Me (Mehmas) a remporté son premier succès à ce niveau dans les Amethyst Stakes (Gr3) alors que la pouliche de 3ans Zarisk (Kodiac) a gagné de bout en bout les Cornelscourt Stakes (Gr3). Malheureusement, elle n’a pas d’engagement dans les 1.000 Guinées irlandaises (Gr1) au contraire de sa dauphine Tarawa (Shamardal).

Article précédent
Article suivant
VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires