jeudi 25 juillet 2024
AccueilA la unesuite UNE Reynier

suite UNE Reynier

Tous les feux sont au vert

Ritournelle, gagnante du Prix Herod (L) l’an passé, reste sur une bonne deuxième place pour sa rentrée dans le Prix Imprudence (Gr3), traçant une fin de course remarquée pour échouer à une tête d’une autre marseillaise, Showay (Galiway) : « La pouliche est très bien et nous sommes ravis d’elle. Elle est égale à elle-même, magnifique d’état, bien dans sa tête. En descendant de cheval après l’Imprudence, Gérald Mossé a dit qu’il aurait pu gagner s’il avait été plus dur… Mais Ritournelle était électrique au canter et il a songé à l’avenir. Gérald est l’homme des grands rendez-vous ! Normalement, il sera en selle dimanche, en espérant qu’il puisse garder sa couronne dans l’épreuve, d’autant plus qu’il n’arrête pas de dire que c’est sa dernière année ! » Gérald Mossé a gagné la Poule d’Essai des Pouliches l’an passé avec Mangoustine (Frankel). Peut-être fera-t-il comme Frankie Dettori qui, pour sa tournée d’adieu, a remporté samedi les 2.000 Guinées de Newmarket (Gr1) ?

Ritournelle fait partie des pouliches engagées dans les Coronation Stakes (Gr1), les engagements de Royal Ascot ayant été validés la semaine dernière : « Il y a la Poule d’Essai à courir préalablement. Les Coronation Stakes sont une possibilité, comme le Prix Rothschild (Gr1) à Deauville car elle adore la ligne droite. Mais il ne faut pas s’enflammer et prendre les courses comme elles viennent. » Rendez-vous dimanche…

Un week-end entre la France et l’Allemagne

Jérôme Reynier n’hésite pas à faire voyager ses chevaux à la recherche des meilleures opportunités. Samedi, veille de Poule d’Essai, il aura un partant en Allemagne. Maliparmi (Ribchester), après deux victoires au niveau réclamer puis une dans un handicap, devrait disputer l’Henkel-Stutenpreis (L) : « Le plan est d’aller à Dusseldorf avec elle. J’ai aussi engagé Niagaro (Adlerflug) dans un Gr2 à Berlin mais il ira finalement peut-être plutôt courir à Rome [le Premio Carlo d’Alessio, Gr3, le 21 mai, ndlr]. Il n’y a pas de pluie prévue du côté de Berlin. En ce qui me concerne, samedi, je serai à Lyon-Parilly… Et dimanche à Longchamp. »

Tout va bien pour Skalleti et Facteur Cheval

Jérôme Reynier nous a donné des nouvelles de Skalleti (Kendargent), quatrième du Prix Jacques Laffitte (L) lors de sa dernière sortie, et de Facteur Cheval (Ribchester), deuxième du Prix du Muguet (Gr2) : « Skalleti est au top. Il est bien rentré. Il pourrait courir le 21 mai prochain le Premio Presidente Della Republica (Gr2), il est invaincu à Rome comme avec Antonio Orani. Nous allons tenter de décrocher une nouvelle victoire de prestige, avant, pourquoi pas, d’aller à Munich fin juillet [Grosser Dallmayr-Preis – Bayerisches Zuchtrennen, ndlr]. C’est une très belle piste. Quant à Facteur Cheval, il va être engagé mercredi dans le Prix d’Ispahan (Gr1) et sera préparé pour cette course. Si cela arrive trop tôt, il y a l’option des Queen Anne Stakes (Gr1) à Royal Ascot, en ligne droite. Il est difficile de prévoir le terrain là-bas, qui peut-être sec comme souple mais il a déjà bien fait en bon terrain. Il s’adapte à tout. Facteur Cheval est hongre et n’a pas droit au Jacques Le Marois : je comprends que les classiques soient fermés aux hongres mais pas les Grs1 avec les chevaux d’âge. C’est ainsi, mais il n’est jamais trop tard pour l’ouvrir et s’aligner avec nos voisins sur ce plan. »

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires