samedi 13 juillet 2024
AccueilInternationalTahiyra, pure classe

Tahiyra, pure classe

THE CURRAGH (IE), DIMANCHE

TATTERSALLS IRISH 1.000 GUINEAS (Gr1)

Tahiyra, pure classe

Ryan Moore a tenté un deuxième miracle dans les Tattersalls Irish 1.000 Guineas (Gr1) mais Tahiyra (Siyouni) a prouvé que la classe des chevaux est plus importante que l’habileté des jockeys. La pouliche de Son Altesse l’Aga Khan était enfermée derrière Meditate (No Nay Never) qui a réglé l’allure avec Ryan Moore. Son pilote, Chris Hayes, n’a pas paniqué et il a attendu patiemment le passage qui s’est ouvert à 400m du poteau. Il restait le plus dur à faire, aller chercher Meditate, et Tahiyra, comme l’an dernier dans les Moyglare Stud Stakes (Gr1), a survolé sa rivale. Elle a gagné d’une longueur et demie, en pouliche de classe, et a offert à la casaque princière un succès dans ce classique qui la fuyait depuis 1959. Comhra (Vocalised), outsider à 150/1, a décroché la troisième place avec une belle pointe de vitesse.

Rendez-vous dans les Coronation Stakes

Dermot Weld a remporté pour la sixième fois le classique et c’était un homme soulagé après la course : « Elle était enfermée mais quand vous avez un bon cheval et que le train de course est correct, il arrive toujours à s’en sortir. Le plan était de la monter en confiance pour exploiter sa pointe de vitesse. J’avais deux inquiétudes : le numéro dans les boîtes et le terrain rapide. Tout s’est bien passé et Tahiyra a confirmé son talent. J’avais dit après les 1.000 Guinées qu’elle était en retard de deux semaines, elle a bien progressé après et le beau temps a été très important. Les Coronation Stakes (Gr1) sont l’objectif logique si elle récupère bien. » Tahiyra est favorite à 1,5/1 dans le Gr1 de Royal Ascot.

Le doublé de Siyouni

Pur produit de l’élevage de Son Altesse l’Aga Khan, Tahiyra a offert à son père Siyouni (Pivotal) le doublé classique dans les Guinées d’Irlande. Le dernier étalon avant lui à avoir réalisé cette passe de deux était Galileo en 2017. Elle est la huitième classique de Siyouni. La mère, Tarana (Cape Cross), a atteint son top niveau à 4ans, en remportant deux Listeds en Irlande sur 2.400m et s’est classée troisième dans la Curragh Cup (Gr3). Elle a bien démarré sa carrière de poulinière avec Tarnawa (Shamardal), triple lauréate de Gr1 à 4ans (Prix Vermeille, Prix de l’Opéra et Breeders’ Cup Turf) et deuxième du Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1) à 5ans. Tarana a donné un autre gagnant et Tahiyra est son troisième produit. Le quatrième, le 2ans Tarafi (Frankel), est à l’entraînement chez Francis-Henri Graffard. La poulinière a donné une yearling par Lope de Vega (Shamardal) et a visité Dubawi (Dubai Millennium) l’an dernier. La deuxième mère, Tarakala (Dr Fong), a gagné les Galtres Stakes (L) sur 2.400m.

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires