jeudi 25 juillet 2024
AccueilCoursesKelina (K) se retrouve sur son terrain

Kelina (K) se retrouve sur son terrain

Chantilly, dimanche

Prix de Sandringham (Gr2)

Kelina (K) se retrouve sur son terrain

1re KELINA

2e SAUTERNE

3e PAZ

Le 6 août dernier, Kelina (K) (Frankel) avait remporté le Prix des Marettes de trois longueurs. Ce jour-là, le terrain était bon. Le problème, c’est qu’elle n’a jamais retrouvé une nature de sol similaire par la suite. En dernier lieu, elle se classait d’ailleurs quatrième de l’Emirates Poule d’Essai des Pouliches (Gr1) en terrain très souple… à une demi-longueur de Sauterne (Kingman). Mais, sur le “billard” de dimanche à Chantilly, l’élève et représentante de Wertheimer & Frère a montré un tout autre visage et elle a pris sa revanche. Elle en a d’ailleurs profité pour décrocher du caractère gras ! C’est Zarinsk (Kodiac) qui a animé, avec Kelina à sa hanche. À 300m du but, Maxime Guyon a lancé la future lauréate. Après avoir bénéficié d’un parcours idéal, Kelina a facilement pris l’ascendant sur l’animatrice avant de filer vers une victoire aisée. Sauterne est deuxième à deux longueurs. Paz (Siyouni) termine troisième à trois longueurs.

En pensant au Prix Rothschild (Gr1)

Après la belle victoire de sa pensionnaire, Carlos Laffon-Parias a eu ces mots sous les yeux d’Alain Wertheimer : « Le terrain a fait la différence par rapport à la pouliche qui nous a battus l’autre jour à Deauville. Kelina a mal couru dans une piste trop souple lors du Prix Marcel Boussac (Gr1). Nous n’avons pas couru la Grotte car c’était trop souple. Dans la Poule, elle n’avait pas son terrain non plus. Aujourd’hui, avec une piste à sa convenance, elle montre son vrai changement de vitesse et elle peut vraiment s’exprimer. On va essayer de gérer sa carrière en fonction du terrain. Ascot est dans trois semaines mais avec la chaleur et le voyage… On va plutôt attendre le Prix Rothschild (Gr1). C’est à discuter. La décision n’est pas prise. »

Le terrain du jour… c’est du velours

La piste du jour était remarquable. Le terrain était bon, mais on n’entendait pas les chevaux galoper. Interrogés à ce sujet, les spécialistes de France Galop, Marin Le Cour Grandmaison et Lucien de Colbert, nous ont confié : « Notre métier, c’est d’arroser les pistes en avance pour avoir de l’humidité en profondeur. Et non pas en surface. Nous laissons l’eau descendre avant que la surface ne sèche. Ainsi, lorsque les chevaux passent au galop, cela ne résonne pas car le bruit est absorbé par l’humidité du fond. Cela peut être contrôlé avec une sonde d’humidité qui entre dans le sol. Comme l’eau a été répandue plusieurs jours auparavant, elle a eu le temps de descendre de manière homogène. Nous avons aussi un très beau couvert végétal aujourd’hui, avec 12 cm de volume de gazon bien dense. Cela assure un bon amorti pour les participants. »

Sauterne voudrait plus souple… et Paz plus long !

Patrice Cottier nous a confié au sujet de Sauterne : « Pour finir, la pouliche a changé de jambes et j’ai eu peur un instant qu’elle se soit fait mal. Heureusement, elle est bien rentrée, elle trottait “carré”. On verra demain comment elle est. La pouliche a très bien couru mais je pense que le terrain léger n’est pas sa tasse de thé. Elle aurait préféré une piste plus souple. Nous verrons en fonction de sa récupération avant de décider de la suite. » Éleveur et propriétaire, Jean-Pierre Dubois a précisé : « C’est un plaisir d’avoir une pouliche comme Sauterne. Depuis ses débuts, elle fait toutes ses courses. Aujourd’hui, elle a été battue par une pouliche qui s’est montrée vraiment intouchable. Je pense que Sauterne est quand même meilleure lorsque les pistes sont un peu plus souples. » Fabrice Chappet, l’entraîneur de la troisième, confie : « Paz court très bien. Elle a été prise de vitesse et court comme une pouliche que l’on va rallonger. Nous sommes ravis, elle a réalisé une très belle prestation. »

Sa mère a gagné le Prix Saônois (L)

Élevée par l’écurie Wertheimer & Frère, Kelina est une fille de Frankel (Galileo), étalon de Juddmonte, qui a donné quatre gagnants de Groupe avec les filles d’Oasis Dream (Green Desert).

La mère, Incahoots (Oasis Dream), avait commencé sa carrière pour son éleveur, George Strawbridge, avant d’être achetée 420.000○Gns par les Wertheimer & Frère à Tattersalls, à la fin de son année de 3ans (pour retrouver cette souche qu’ils avaient perdue). Incahoots avait montré un peu de moyens à ce moment-là et ses nouveaux propriétaires l’ont gardée à l’entraînement à 4ans. Ce qui s’est révélé être un bon choix puisqu’elle a remporté le Prix Saônois (L) pour sa première sortie sous ses nouvelles couleurs et l’entraînement de Freddy Head. Kelina est le troisième produit d’Incahoots, dont un autre a couru : il s’agit d’Ansilia (Dansili), gagnante de deux courses sur 1.600m et qui a décroché son black type en prenant la troisième place du Prix Petite Étoile – Fonds Européen de l’Élevage (L). Incahoots a un yearling par Frankel.

Une très grande famille Wertheimer

La deuxième mère est In Clover (Inchinor), gagnante du Prix de Flore (Gr3) et magnifique poulinière. On lui doit We Are (Dansili), lauréate du Prix de l’Opéra (Gr1), mais aussi With You (Dansili), qui s’est imposé dans le Prix Rothschild (Gr1), et le stayer Call the Wind (Frankel), qui a remporté le Cadran (Gr1). Outre ces trois lauréats de Gr1 et Incahoots, In Clover a aussi donné Dream Clover (Oasis Dream), gagnante du Prix de Saint-Cyr (L), et In Crowd (Dubawi), deuxième du Grand Prix du Nord et du Prix Nureyev (Ls). Les éleveurs français ont poussé toute la ligne droite car deux petites-filles sont au haras pour des éleveurs vendeurs : Queen Trezy (Almanzor) au haras du Cadran et Eliade (Teofilo) à l’écurie des Monceaux. La troisième mère est la Wertheimer Bellarida (Bellypha), lauréate du Prix de Royaumont (Gr3). Cette souche est arrivée dans l’élevage de la famille Wertheimer dans les années 1960… soit presque 60 années !

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Départ à 1.000m : 38’’11

De 1.000m à 600m : 24’’42

De 600m à 400m : 11’’14

De 400m à 200m : 10’’81

De 200m à l’arrivée : 11’’11

Temps total : 1’35’’59

Sadler’s Wells

Galileo

Urban Sea

Frankel

Danehill

Kind

Rainbow Lake

KELINA (F3)

Green Desert

Oasis Dream

Hope

Incahoots

Inchinor

In Clover

Bellarida

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires