jeudi 25 juillet 2024
AccueilCoursesM'silla fait parler la vitesse

M’silla fait parler la vitesse

Lyon-Parilly, samedi

Prix des Pivoines (Maiden)

M’silla fait parler la vitesse

Deux des trois dernières lauréates de ce maiden sont devenues black types (Princesse de Saba et Game Run)… cela donne de l’espoir pour M’silla (Goken), la gagnante de l’édition 2023 du Prix des Pivoines. Pour ses débuts, à Chantilly, la représentante de Abdellaziz Mamou et de Kamel Djelmid se classait cinquième du Prix des Closeaux, une ligne qui a déjà répété à plusieurs reprises (Les Pavots, Dance Sioux…) Faisant parler la vitesse de sa partenaire, Stéphane Ladjadj a placé la future lauréate en tête dès le départ et la course a “roulé”. La favorite Freville (Gleneagles) a mis du temps à trouver son action après avoir fait les extérieurs, alors que M’silla créait la différence en début de ligne droite. Freville a fini très fort – c’est la note de la course -, mais trop tard. Baissant de pied dans les derniers mètres, M’silla s’impose tout de même avec une encolure d’avance. Ruby In the Rocks (Olympic Glory) est troisième à trois longueurs. Carlos Lerner, coentraîneur de M’silla, nous a confié : « Elle s’impose plaisamment. Plus sage désormais, elle a bien progressé entre la première et deuxième sortie. Nous allons monter gentiment les échelons. Je pense que c’est une pouliche pour faire 1.400m. »

Une nièce de Marchand d’Or

Élevée par Laure Amelineau, Francois Le Mauff et madame Jean-Louis Giral, M’silla a été acquise 10.000 € par Sydney Vidal en décembre 2021 chez Arqana. Présentée par Fairway Consignment en septembre 2022, elle a fait tomber le marteau à 25.000 €. Le bon était signé par ses entraîneurs actuels. C’est une fille de l’étalon du haras de Colleville Goken (Kendargent). La mère Libre comme l’Or (Slickly) n’a pas gagné mais elle est montée en valeur 35. Son premier partant Libre Josh (Joshua Tree) a pris deux allocations en huit sorties. La deuxième mère Fedora (Kendor) a produit Gold Step (Sidestep), troisième du Prix Zeddaan (L), mais aussi et surtout Marchand d’Or (Marchand de Sable), lauréat de dix Groupes de 3ans à 8ans, dont le Prix Maurice de Gheest à trois reprises, le Prix de l’Abbaye de Longchamp et la July Cup (Grs1). Fedora est par ailleurs aussi la deuxième mère de Forever in Dreams (Dream Ahead), deuxième de la Commonwealth Cup (Gr1).

Article précédent
Article suivant
VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires