mardi 23 juillet 2024
AccueilCoursesOttery trouve sa distance

Ottery trouve sa distance

Chantilly, dimanche

Prix de Royaumont (Gr3)

Ottery trouve sa distance

1re OTTERY

2e BOOGIE WOOGIE

3e ENGALIWE

Ottery (Dubawi) n’avait encore jamais été vue sur la distance de 2.400m. Cinquième du Prix Cléopâtre (Gr3), en début d’année, la représentante de la succession de Khalid Abdullah restait sur une quatrième place à Chantilly, dans le Prix de la Chapelle-en-Serval (Classe○2), où elle n’avait pu rivaliser face à quelques-unes des futures prétendantes au Prix de Diane (Gr1). Mais, dimanche, Ottery a visiblement trouvé sa distance de prédilection. Patiente en dernière position, la pensionnaire d’André Fabre a pris son temps avant d’entrer dans sa course. Devant, Boogie Woogie (Dubawi) et Trust the Stars (Sea the Stars) se sont chargées d’imprimer un bon rythme à l’épreuve. Cédant la première, Trust the Stars a laissé Boogie Woogie seule en tête à mi-ligne droite. Encore loin à cet instant du parcours, Ottery a alors commencé à enclencher. Passant le reste du peloton en revue, elle est arrivée à hauteur de Boogie Woogie. Ensemble et détachées de leurs autres rivales, les deux pouliches ont longuement lutté pour le succès avant qu’Ottery ne parvienne à prendre l’avantage à 100m du poteau. Assez facilement, elle s’impose d’une longueur et demie aux dépens de Boogie Woogie, qui ne démérite pas. Nettement plus loin, à cinq longueurs et demie, Engaliwe (Galiway), qui a également patienté à l’arrière, a fini fort en pleine piste pour s’emparer de la troisième place.

Un quatorzième Prix de Royaumont pour André Fabre

En 1985, André Fabre remportait son premier Prix de Royaumont avec Galla Placidia (Crystal Palace), une représentante de William Kazan qui était montée par le légendaire Lester Piggott. Trente-huit ans plus tard, c’est au tour d’Ottery d’offrir un quatorzième sacre au maître cantilien. Présent à Chantilly, le racing manager de Juddmonte, Barry Mahon, nous a dit : « André Fabre a toujours beaucoup estimé cette pouliche. À 2ans, Ottery avait très bien débuté. Ensuite, elle avait été laissée tranquille durant l’hiver. Pour sa rentrée, à Saint-Cloud, elle a bien gagné, avant qu’elle se classe cinquième du Prix Cléopâtre. Au fil de ses sorties, elle apprend son métier. Nous avons d’ailleurs toujours pensé qu’elle serait meilleure sur la distance de 2.400m. Elle est capable de fouler tous les types de terrain tant que les conditions ne sont pas extrêmes… Pour la suite, elle a de belles opportunités de carrière, notamment les Ribblesdale Stakes (Gr2) ou le Prix de Malleret (Gr2). Concernant les Oaks d’Irlande (Gr1), c’est peut-être un peu trop rapproché. »

Engaliwe a mérité des vacances

Engaliwe n’a peut-être pas réussi la passe de quatre, mais elle montre encore une fois que c’est une bonne pouliche. Récente gagnante du Prix de la Seine (L), sur une piste collante, la pensionnaire de Maxime Cesandri sera à suivre à l’automne. Son entraîneur, Maxime Cesandri, a confié : « Engaliwe a été prise de vitesse au moment de l’accélération. Derrière, elle a ensuite refait du chemin mais les autres étaient parties… Je trouve que la pouliche court très bien. Il faudra la revoir dans ce genre de lot mais, en terrain très souple, elle sera bien plus performante. C’est possible que je lui accorde un break maintenant. Nous la reverrons certainement à l’automne. »

La fille d’une placée de classique en Allemagne

Élevée par Al Shahania Stud, Ottery a été achetée 800.000○Gns par Juddmonte Farms lors de la vente de yearlings organisée par Tattersalls en octobre 2021. C’est une fille de Dubawi (Dubai Millennium), étalon à Dalham Hall Stud à Newmarket, et de Longina (Monsun), une jument d’origine allemande, qui a enlevé le Diana Trial (Gr2) avant de se classer troisième du Preis der Diana (Gr1). Ottery est également la sœur de Listentome (Galileo), gagnante en débutant de son maiden sur 2.400m à Lyon-Parilly. Après Ottery, Longina a eu Letsroll (Too Darn Hot), une 2ans entraînée par Jean-Claude Rouget. La deuxième mère, Love Academy (Medicean), a été la meilleure 2ans allemande de son époque. Elle a enlevé le Preis der Winterkonigin (Gr3). C’est la souche de deux étalons allemands qui ont notamment performé en obstacle : Lauro (Monsun) et Lando (Acatenango).

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Du départ à 1.000m : 1’25’’25

De 1.000m à 600m : 25”17

De 600m à 400m : 11’’93

De 400m à 200m : 11’’79

De 200m à l’arrivée : 11’’85

Temps total : 2’25’’99

Seeking the Gold

Dubai Millennium

Colorado Dancer

Dubawi

Deploy

Zomaradah

Jawaher

OTTERY (F3)

Königsstuhl

Monsun

Mosella

Longina

Medicean

Love Academy

Laurencia

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires