mardi 23 juillet 2024
AccueilInternationalOublier les mauvais souvenirs

Oublier les mauvais souvenirs

EPSOM (GB), VENDREDI

CORONATION CUP (Gr1)

Oublier les mauvais souvenirs

Que de mauvais souvenirs ! Derby 2021, Hurricane Lane (Frankel) perd ses deux fers antérieurs et il termine troisième. Oaks 2022, Emily Upjohn (Sea the Stars) trébuche à la sortie des boîtes et échoue d’un rien dans une course imperdable. Elle se consolera en fin de saison dans les Qipco British Champions Fillies & Mares (Gr1). Derby 2022, Westover (Frankel) se trouve emmuré vivant au moment décisif. Résultat, une troisième place avant la victoire dans l’Irish Derby (Gr1). Ces trois chevaux n’ont pas tous de bons souvenirs à Epsom. Il faut donc tourner la page. Hurricane Lane s’était aligné en deuxième favori du Qatar Prix de l’Arc de Triomphe en 2021 et il s’est classé troisième. L’an dernier, il a mal couru deux fois et cette année, après une rentrée horrible, il a retrouvé l’envie avec les australiennes pour gagner par six longueurs les Jockey Club Stakes (Gr2). Après son classique, Westover n’a pas gagné mais en dernier lieu, il a tracé un bon parcours dans le Dubai Sheema Classic (Gr1) en se classant deuxième derrière l’imbattable japonais Equinox (Kitasan Black). Emily Upjohn fait sa rentrée et les Gosden ont patiemment attendu la sortie de l’hiver, un moment délicat pour les pouliches. La Coronation Cup 2023 sera riche d’enseignements pour la suite de la saison.

Point Lonsdale et l’allemand Tünnes

Aidan O’Brien a donné du temps à Point Lonsdale (Australia) qui s’était blessé l’an dernier lors de sa rentrée dans les 2.000 Guineas (Gr1). Il a bénéficié d’un programme sur mesure cette année et il arrive avec deux victoires de Groupe face à des lots ordinaires qui lui ont boosté le moral. C’est le seul des cinq partants qui n’a pas encore gagné son Gr1. L’allemand Tünnes (Guiliani), demi-frère de Torquator Tasso (Adlerflug), fut le favori du Deutsches Derby (Gr1). Mais il a raté la première moitié de sa saison de 3ans… et le classique. Tünnes a retrouvé les hippodromes et il a remporté trois victoires, dont les Deutsches St Leger (Gr3) par huit longueurs, et le Grosser Preis von Bayern (Gr1) par dix longueurs. Il a brillé en terrain lourd mais n’est pas forcément un pur nageur. Son entourage lui a donné une course de rentrée sage, à domicile.

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires