mardi 23 juillet 2024
AccueilInternationalSoul Sister, Lanfranco VII

Soul Sister, Lanfranco VII

EPSOM (UK), VENDREDI

THE OAKS (Gr1)

Soul Sister, Lanfranco VII

Le premier Magnificent Seven date du 28 septembre 1996 et sera impossible à reproduire. Lanfranco Dettori s’en est offert en autre en remportant pour la septième fois les Oaks (Gr1), en selle sur Soul Sister (Frankel). Lady Bamford attendait ce succès depuis 2009 quand Sariska (Pivotal) avait réussi le doublé dans les Oaks anglaises et irlandaises. Il y a beaucoup de Dettori dans le succès de la pensionnaire de la maison Gosden. Le scénario de la course s’est mal dessiné à la sortie des boîtes, Soul Sister était en épaisseur alors que Sea of Roses (Sea the Moon) et la “FR” Heartache Tonight (Recorder) ont pris la tête à un train solide. Le pilote italien a décidé de placer la pouliche en queue du peloton et d’attendre. C’était un peu risqué mais bien joué. Les deux animatrices ont fait la sélection et quand la favorite, Savethelastdance (Galileo), a pris le relais à 600m, on a compris que les attentistes avaient eu raison. Soul Sister, en pleine piste, en compagnie de Caernarfon (Cityscape), est arrivée sans forcer sur la favorite et a pris l’avantage avec une belle pointe de vitesse. Elle a un peu penché sur sa gauche pour finir mais la course était déjà gagnée. Savethelastdance a trouvé le courage pour revenir sur Caernarfon et s’octroyer la deuxième place à presque deux longueurs de la lauréate.

Le plan B gagnant

John Gosden a remporté le classique pour la quatrième fois : « Quand j’ai vu Frankie décaler Soul Sister en dernière position, j’étais soulagé. C’était un parfait plan B. Dans la ligne droite, elle venait avec des belles foulées mais j’avais un doute sur sa tenue puisque dans sa famille, il n’y a pas des chevaux de 2.400m. Elle a bien tenu le coup. Je pense qu’elle sera compétitive de 2.000m à 2.400m et l’objectif logique est d’aller sur les Irish Oaks (Gr1), mais je ne crains pas de la raccourcir. » John Gosden a perdu au départ Running Lion (Roaring Lion), tendue aux boîtes, qui s’est échappée mais sans dégât. Elle sera au départ du Prix de Diane (Gr1).

Savethelastdance, pas d’excuse

Savethelastdance n’a pas aimé le changement de sport mais n’a pas démérité d’après Aidan O ‘Brien : « Elle avait bien gagné en terrain lourd, on pouvait se poser des questions en bon terrain. Je pense qu’elle a bien couru malgré tout, elle s’est battue avec courage et a trouvé sur son chemin une rivale de grande classe. Son jockey, Ryan Moore, m’a dit qu’elle avait encore des ressources tout à la fin. »

Le match Frankel vs Galileo

Soul Sister est la 82e lauréate de Groupe, la 28e de Gr1 et la onzième classique de son père, Frankel (Galileo), en sept générations. Le grand Galileo avec ses sept premières générations a donné 81 gagnants de Groupe, 35 de Gr1 et quatorze classiques. D’ici la fin de la saison, le jeune peut devancer son père. C’était difficile à imaginer, même pour un crack comme lui. Il faut aussi noter que Soul Sister est la première gagnante de Gr1 du croisement Frankel & Dansili.

Les investissement de Lady Bamford

Lady Bamford avait payé 2,7 millions de Guinées, le troisième prix de la vente, la mère, Dream Peace (Dansili), chez Tattersalls en décembre 2013, où elle était présentée par European Sales Management comme jument sortant d’entraînement. Après les débuts avec la casaque Strauss, elle avait en effet été acheté par le haras d’Étreham. Elle a gagné sous la férule de Robert Collet le Prix de la Nonette (Gr2) et s’est classée troisième dans les E.P. Taylor Stakes (Gr1) à 3ans. La saison suivante, Dream Peace s’est classée deuxième dans les Diana Stakes (Gr1) à Saratoga, avant de passer sous les ordres de Chad Brown. Elle a ajouté trois autres places de Gr1 aux États-Unis. Dream Peace a donné quatre black types dont Dreamflight, lui aussi par Frankel, qui a remporté le Prix Thomas Bryon (Gr3). La deuxième mère, Truly a Dream (Darshaan), a gagné les E.P. Taylor (Gr2 à l’époque) alors que la troisième mère, Truly Special (Caerleon), a remporté le Prix de Royaumont (Gr2). Il s’agit de la plus belle souche de Kilfrush Stud.

Dream Peace a un 2ans par Sea the Stars (Cape Cross) à l’entraînement chez André Fabre et une yearling par Le Havre (Noverre).

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires