samedi 13 juillet 2024
AccueilCoursesAli montre son vrai visage

Ali montre son vrai visage

Deauville, mercredi

Prix du Merlerault (Maiden)

Ali montre son vrai visage

Précoce, Ali (Kingman) a débuté sa carrière sur 1.400m à Chantilly, le 16 juillet. Troisième ce jour-là, l’élève et représentant de Zalim Bifov avait pratiqué la course en avant. Revu au début du mois d’août sur la côte normande, Ali avait une nouvelle fois animé les débats avant de plafonner pour finir, devant se contenter de la cinquième place. Qualiteux mais trop brillant dans un parcours, il a été castré à l’issue de sa deuxième sortie. Ayant certainement besoin de temps, Ali n’a pas été revu en piste pendant un peu plus de quatre mois. Suivi avec intérêt pour son retour dans le Prix de Merlerault (Maiden), le pensionnaire de Pia et Joakim Brandt semblait faire face à un lot à sa portée, et ce bien qu’effectuant une grande rentrée. Monté plus patiemment cette fois, Ali a patienté à l’arrière-garde, tout en étant servi par un rythme de course très sélectif. Plus posé sur la main d’Alexis Pouchin, il a été décalé en pleine piste dans la phase finale. Mettant un peu de temps à enclencher, Ali a ensuite trouvé son équilibre à mi-ligne droite. Auteur d’une fin de course intéressante, il parvient à devancer d’une encolure, sur le fil, Wootton Melody (Wootton Bassett), qui semblait avoir fait le plus dur. Deux longueurs plus loin, Finders Keepers (Soldier’s Call), qui venait de débuter par un succès dans un réclamer, complète le podium.

La castration lui a été bénéfique

Joakim Brandt, l’un des entraîneurs d’Ali, nous a dit : « Je suis satisfait de le voir s’imposer de la sorte.  Aujourd’hui, il a montré un meilleur comportement car il était plus calme. La castration lui a fait le plus grand bien. Car auparavant, il était quand même décevant, notamment lors de sa dernière sortie. À l’avenir, c’est un poulain qui devrait plutôt évoluer entre 1.400m et 1.600m. Ali a de la qualité mais il faut qu’il apprenne à bien se détendre dans le parcours. »

Le frère de Fas

Élevé par son propriétaire, Ali est un fils de l’étalon de Juddmonte Kingman (Invincible Spirit) et de la précoce Sotka (Dutch Art), gagnante à 2ans d’une course F sur les 1.000m de Maisons-Laffitte et deuxième du Prix des Rêves d’Or (L). Outre Ali, elle a produit plusieurs vainqueurs dont Lev (Lope de Vega), lauréat de son maiden sur le mile de Chantilly, Fas (Fastnet Rock), lauréat des Prix Sigy (Gr3) et étalon au haras de Saint-Vincent, mais aussi Silva (Kodiac), gagnante du Prix Bertrand de Tarragon (Gr3) et des 1.000 Guinées des UAE (L). En août 2021, à Arqana, sa 3ans Ananda (Frankel), lauréate de son maiden sur 1.200m, avait été achetée 525.000 € par Charles Gordon Watson Bloodstock. Elle a un foal par Wootton Bassett (Iffraaj).

La deuxième mère, Demerger (Distant View), n’a pas couru. Outre Sotka, elle a donné le champion sprinter Sole Power (Kyllachy), vainqueur à deux reprises des King’s Stand Stakes et des Nunthorpe Stakes, ainsi que de l’Al Quoz Sprint (Grs1). Demerger a aussi donné Cornus (Inchinor), gagnant à quinze reprises et deuxième des Cornwallis Stakes (Gr3).

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Du départ à 1.000m : 18’’56

De 1.000m à 600m : 23’’79

De 600m à 400m : 12’’38

De 400m à 200m : 11’’44

De 200m à l’arrivée : 11’’68

Temps total : 1’17’’85

Green Desert

Invincible Spirit

Rafha

Kingman

Zamindar

Zenda

Hope

ALI (H2)

Medicean

Dutch Art

Sotka

Halland Park Lass

Distant View

Demerger

Merida

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires