mercredi 24 juillet 2024
AccueilCoursesKara de Mée sans opposition

Kara de Mée sans opposition

Cagnes-sur-Mer, lundi

Prix Wutzeline (Haies)

Kara de Mée sans opposition

Dans le tournant final du Prix des Citronniers, Kara de Mée (Kapgarde) allait très bien mais elle avait fait une faute, faisant tomber son jockey, Gianni Siaffa. Aussi avait-elle laissé des regrets. Ce lundi, la pouliche de l’écurie André Pommerai participait au Prix Wutzeline dans la position de favorite logique. Très belle d’état, elle a pris un bon départ et a galopé juste derrière les animatrices. Elle n’a pas fait d’effort superflu et elle est arrivée en tête au bout de la ligne d’en face avec Calliandra (Clovis du Berlais), qui a durci l’épreuve de loin. Cette dernière a tenté de s’accrocher à Kara de Mée jusqu’à l’entrée de la ligne droite, mais la protégée de Joël Boisnard s’est détachée d’elle-même entre les deux dernières haies. Puis elle s’est envolée sur le plat, l’emportant de onze longueurs. Avec Kara de Mée – et après la victoire impressionnante de Brooks (Masterstroke) –, l’écurie Boisnard a un autre jeune sauteur  qui pourrait viser le Prix André Massena-Grande Course de Haies des 4ans (L), avec une première chance. Slinky Malinki (Nicaron) a conclu deuxième devant Calliandra. 

Jockey de Kara de Mée, Johnny Charron a dit au micro d’Equidia : « J’ai eu une très bonne course. Elle a été très appliquée et très fluide sur l’obstacle. C’est un gros avantage à Cagnes de ne pas faire d’efforts sur l’obstacle. Je lui ai laissé une vraie chance et elle est repartie. »

Une mère gagnante des Citronniers

Élevée par André Pommerai, Kara de Mée est une fille de Kapgarde (Garde Royale), étalon au haras de la Hêtraie, et de Capallyne (Lauro), gagnante du Prix des Citronniers, mais aussi d’un handicap sur les haies de Clairefontaine et de deux courses plates, l’une sur le mile et l’autre sur 2.000m. C’est la propre sœur d’Inédit de Mée, trois fois deuxième sur les haies avant sa vente en Angleterre. Après Kara de Mée, Capallyne a eu Lordkap de Mée (Kapgarde), un 2ans, et Narandja de Mée (Goliath du Berlais), un foal. Sous la troisième mère, on retrouve Tomeho (Ungaro), vainqueur du Grand Steeple d’Angers (L), deuxième du Prix du Président de la République (Gr3) et trois fois à l’arrivée du Grand Prix de la Ville de Nice (Gr3).

Mill Reef

Garde Royale

Royal Way

Kapgarde

Cadoudal

Kaprika

Lady Corteira

KARA DE MÉE (F3)

Monsun

Lauro

Laurencia

Capallyne

Medaaly

Taqdaaly

Taqkaline

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires