jeudi 25 juillet 2024
AccueilA la uneLa jeunesse célébrée !

La jeunesse célébrée !

JDG AWARDS – PERSONNALITÉ DE L’ANNÉE

La jeunesse célébrée !

Christopher Head, pour le plat, et Élisabeth Allaire, pour l’obstacle : vos deux personnalités de l’année sont de jeunes professionnels, doués. Une chance pour les courses françaises !

PERSONNALITÉ DE L’ANNÉE – PLAT

1er – La grande année de Christopher Head

Avec 23,7 % des votes, Christopher Head arrive en tête du classement des personnalités de l’année, catégorie plat. L’entraîneur cantilien a réalisé une saison exceptionnelle. Il est devenu classique, avec la victoire de Blue Rose Cen (Churchill) dans l’Emirates Poule d’Essai des Pouliches (Gr1), puis doublement classique lorsque la pouliche a remporté le Diane. Côté poulains, son pensionnaire Big Rock (Rock of Gibraltar) a fait le spectacle tout au long de l’année. On se souvient du Qatar Prix du Jockey Club (Gr1), où il a mené détaché à un rythme effréné, seul Ace Impact (Cracksman) venant le chercher. Et, bien entendu, on se souvient de Big Rock à Ascot dans les Queen Elizabeth II Stakes (Gr1), qui a écœuré l’opposition en partant devant et en menant dans sa grande action, pour ne jamais être revu. C’était un premier Gr1 en Grande-Bretagne pour Christopher Head. Il faut ajouter à la liste la petite flèche Ramatuelle (K) (Justify), bonne deuxième du Darley Prix Morny (Gr1). En 2023, Christopher Head compte quatre succès de Gr1, dont trois avec Blue Rose Cen et tous pour les couleurs de la Yeguada Centurion. Mais il compte aussi quatre deuxièmes places de Gr1, dont trois avec Big Rock. L’entraîneur a marqué, parfois déconcerté, par sa façon de faire : construire un plan et un programme précis rapidement avec ses pensionnaires, son intérêt pour les nouvelles technologies, le tout avec le flegme des Head. En 2024, il pourrait encore passer un cap, avec de nouvelles casaques à l’écurie comme celle de l’écurie Wertheimer & Frère. Et, bonne nouvelle : Blue Rose Cen et Big Rock seront de retour à 4ans, tandis que Ramatuelle tentera sa chance dans les classiques… Peut-être du côté de Newmarket ?

GC_20231126_QUART_V_JT2.jpg

2e – La famille Chehboub, de l’Arc aux instances de France Galop

Avec 19,4 % des votes, la famille Chehboub arrive à la deuxième place. Leur casaque de Gousserie Racing a fait feu de tout bois en 2023 et est d’ailleurs à la lutte (serrée) avec celle de l’écurie Wertheimer & Frère pour la première place du classement chez les propriétaires. Leur réussite est marquée par l’acquisition de la moitié d’Ace Impact après sa victoire dans le Jockey Club, dans le but de viser l’Arc et de stationner ensuite le cheval en France, dans leur haras de Beaumont en Normandie. Côté succès en piste, il y a aussi Horizon Doré (Dabirsim), hongre mais certainement l’un des meilleurs 3ans européens sur 2.000m, ou encore Classic Flower (K) (Calyx), lauréate du Critérium de Maisons-Laffitte (Gr2). Ace Impact, Horizon Doré ou Classic Flower ont en commun d’avoir été achetés clé en main et en partie, la famille Chehboub n’hésitant pas à poursuivre l’aventure avec les entourages des chevaux.

Déjà très active du côté institutionnel, la famille Chehboub le sera encore davantage pour les années à venir, suite aux élections de France Galop. Kamel Chehboub accompagnera Guillaume de Saint-Seine comme représentant de France Galop au conseil d’administration du PMU, tandis que Pauline Chehboub, présidente du Comité régional du galop du Sud-Est, siégera au Conseil d’administration de France Galop.

3e – Frankie Dettori, trop en forme pour la retraite

L’année 2023 devait être celle de la tournée d’adieu de Frankie Dettori. Elle l’a été jusqu’à ce que le jockey, après avoir enchaîné les sauts de l’ange, décide qu’il n’était finalement pas assez vieux pour tout cela et décide de jouer les prolongations en 2024. Du côté des États-Unis, semble-t-il, mais qui sait… Ce retournement de situation n’a pas été du goût de tout le monde, après que tant d’hommages lui ont été rendus un peu partout dans le monde, mais c’est ainsi. Pour toutes ces raisons, l’année 2023 a été profondément marquée par le jockey, qui arrive à la troisième place avec 11,8 % des votes. Frankie Dettori a remporté dix Grs1 en 2023, un excellent score. Mais il lui en manque un, mythique : le Kentucky Derby. Ce sera sa mission de l’année 2024 et, s’il venait à le gagner, peut-être le retrouverons-nous de nouveau dans le top 3 des JDG Awards l’an prochain. Frankie Dettori gagne la médaille de bronze des JDG Awards. Et peut-être que dans la soirée, en Grande-Bretagne, il sera couronné BBC personnalité sportive de l’année 2023…

Les autres personnalités dans l’ordre décroissant du nombre de votes :

Jean-Claude Rouget

Marie Velon

Leopoldo Fernandez Pujals (Yeguada Centurion)

Alexis Pouchin

Maxime Guyon

Aurélien Lemaître

Mickaël Barzalona

Cristian Demuro

Patrice Cottier

Christophe Lemaire

Christophe Soumillon

Ryan Moore

PAlelion.jpeg

PERSONNALITÉ DE L’ANNÉE EN OBSTACLE

1re – Élisabeth Allaire, l’ascension automnale

La lutte a été particulièrement serrée pour l’attribution du JDG Awards de la personnalité de l’année en obstacle. Avec 16,8 %, la jeune Élisabeth Allaire l’emporte sur le fil ! Il faut dire que la jeune femme, installée depuis un an et demi seulement et qui n’a pas encore trente ans, a réalisé un automne hors du commun. Kamsinea (K) (Kamsin) lui a offert un premier succès de Groupe à Auteuil, dans le Haras d’Étreham Prix Magalen Bryant – Prix Bournosienne (Gr2). Guarana (K) (Bathyrhon) a réalisé un automne parfait ponctué par un succès dans le Prix André Michel (Gr3). Plus tôt dans l’année, l’AQPS Kamaro d’Huez (Montmartre) lui a permis de gagner un Groupe en plat, le Prix de l’Isle-Briand (Gr3 AQPS), avant d’enchaîner par des succès dans Prix du Bourbonnais (Gr2 AQPS) et Jacques de Vienne (Gr1 AQPS). Élisabeth Allaire, c’est le nouveau visage de l’obstacle français, discipline qui attire (de nouveau) de nombreux jeunes professionnels doués. Réjouissant !

2e – Nicolas de Lageneste, vers un double sacre

Assuré d’être tête de liste des éleveurs en obstacle, Nicolas de Lageneste (haras de Saint-Voir) est aussi en pole position chez les propriétaires. S’il réussit à faire le doublé “éleveur-propriétaire”, il signera un vrai exploit. Sans compter qu’il a aussi réalisé une belle saison chez les entraîneurs… Un homme de cheval complet ! Son année 2023 est exceptionnelle, avec la victoire de Grandeur Nature (Lord du Sud) dans le Prix La Haye Jousselin (Gr1), celle d’Incollable (Karaktar) dans le Prix Héros XII (Gr3), Karakta (K) (Karaktar) dans le Prix Général de Saint-Didier (Gr3) ou encore d’Il Est Français (K) (Karaktar), dans le Prix Fondeur (L) et qui doit aller défier les anglais dans le Kauto Star Novices’ Chase (Gr1)… Nicolas de Lageneste a aussi gagné une Listed en plat avec Knock On (Zelzal) dans le Prix de Saint-Cyr (L), comme éleveur… Avec 15,5 % des voix, il termine deuxième au classement de la personnalité de l’année.

3e – Arnaud Chaillé-Chaillé, dans le mille

Mentor de Grandeur Nature et de son frère, Kilomètre Illimité (No Risk at All), Arnaud Chaillé-Chaillé est devancé par l’éleveur et propriétaire de ces deux derniers, Nicolas de Lageneste (haras de Saint-Voir). Mais cela se joue à peu de choses puisqu’il a conclu troisième avec 15,3 % des voix. L’entraîneur charentais a réussi une grande performance lors des 48 h de l’obstacle. Il a mis dans le mille très souvent, comme il sait si bien le faire lorsqu’il fixe des objectifs précis à ses pensionnaires. Kaadam (K) (Saint des Saints) a enlevé le Prix Congress (Gr2), le champion Thélème (Sidestep) a survolé le Grand Prix d’Automne-Prix Serge Landon (Gr1), Grandeur Nature a donc enlevé La Haye Jousselin et l’invaincue Try Line (K) (Castle du Berlais) a survolé le Prix Bernard Sécly (L). Des 48 h inoubliables pour Arnaud Chaillé-Chaillé qui vous ont marqués !

Les autres personnalités dans l’ordre décroissant du nombre de votes :

Gabriel Leenders

Nathalie Dessouter

Marcel Rolland

La famille Garçon

Felix de Giles

Johnny Charron

Willie Mullins

Hector de Lageneste/Guillaume Macaire

James Reveley

Daniela Mele

La famille Papot

François Nicolle

Kilian Dubourg

Jacques Détré

Gaetan Masure

Étienne d’Andigné

Charly Prichard

Noel George/Amanda Zetterholm

Lucie Pontoir

Jean-Marc Lucas

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires