samedi 13 juillet 2024
AccueilCoursesRetour aux affaires de Hip Hop Conti et Saint Godefroy

Retour aux affaires de Hip Hop Conti et Saint Godefroy

13 H • PAU • PRIX HUBERT DE NAVAILLES

Cross-country – 5ans et plus – 4.700m

Retour aux affaires de Hip Hop Conti et Saint Godefroy

Quel lot pour cette édition 2023 du Prix Hubert de Navailles ! Dans cette première étape vers le Grand Cross de Pau (L), pas moins de onze chevaux prendront le départ, dont les deux derniers vainqueurs du Grand Cross : Hip Hop Conti (Lauro) et Saint Godefroy (Doctor Dino). Tous deux rentreront mais auront pour eux leur aptitude au parcours et leur classe intrinsèque. Troisième du dernier Grand Cross et lauréate sur les fromages palois, Harmonie Roque (Muhtathir) est une finisseuse hors pair mais, contrairement à l’an dernier, elle effectuera directement sa rentrée dimanche. Étonnant (Lord du Sud) va découvrir Pau après avoir brillé à Lyon-Parilly et conclu deux fois deuxième du Grand Cross de Compiègne (L). S’il s’adapte au parcours, c’est également un lauréat en puissance. Riskman (No Risk at All) a réalisé de belles valeurs mais le lot ne sera plus le même cette fois. Vif Ardent (Network) est un vainqueur de Grand Cross, au Pertre, et il a déjà bien fait au Pont-Long. Ivresse d’Estruval (Bathyrhon) s’est bien comportée dans les cross de jeunes chevaux et elle a brillé dans le Grand Cross de Strasbourg au printemps. Guenola Conti (Saint des Saints) est très bien placée au poids, et sa dernière sortie, sur le cross de Pau, l’hiver dernier, avait été très plaisante. Havanea (Saddler Maker) a laissé entrevoir des promesses en cross mais elle va découvrir le parcours du Pont-Long tout comme All Gold (No Risk at All) et Louis Malpic (Hunter’s Light).

11 H 30 • PAU • PRIX DE BUROS

Steeple-chase – 4 et 5ans – 3.900m

Jaroussky, l’attraction

Le Prix de Buros va lancer véritablement le meeting palois avec quasiment uniquement des préparatoires aux belles épreuves locales. Réservée aux anglo-arabes, cette compétition nous permettra de revoir Jaroussky (Bathyrhon), le meilleur jeune anglo sur les obstacles. Invaincu en quatre sorties, dont deux succès obtenus sur les haies paloises, il a signé une brillante rentrée victorieuse pour ses premiers pas sur les gros obstacles. Dimanche, il s’annonce dur à battre. Sa dauphine à plusieurs reprises, sa compagne de couleurs Mesaria (Tin Horse), vient d’ailleurs de subir sa domination. Une nouvelle fois, elle devrait être sa rivale la plus dangereuse. Très souvent placé, Finch Hatton (Joshua Tree) est théoriquement barré par Jaroussky et Mesaria mais il devrait être en mesure d’accrocher une place, tout comme Jamailya (Agent Secret), invaincue en deux sorties en obstacle et qui pourrait être la révélation de l’épreuve. Jakson (Carghèse des Landes) s’est imposé sur les balais palois l’hiver dernier et il fera partie des chances régulières.

12 H • PAU • PRIX RAYMOND DE BOUGLON

Steeple-chase – 3ans – 3.400m

En route vers le Palaminy

Première préparatoire au Prix Antoine de Palaminy (L), le Prix Raymond de Bouglon a attiré huit 3ans qui vont découvrir le steeple. Séduisant lauréat sur les haies de Compiègne, Krakan (Estejo) a le profil pour réussir sur les gros obstacles palois. Kamondo (Tunis) est estimé. Sur les haies de Clairefontaine, il a devancé Diyashal (Shalaa), futur lauréat de Listed en steeple. Il aura aussi l’avantage d’avoir effectué une rentrée en plat. Kabbale (Saint des Saints) a terminé troisième du Prix Pré Catelan, devançant Galaxie d’Ainay (No Risk at All), future gagnante à Auteuil. Le parcours palois pourrait plaire à cette pouliche qui ne manque pas de gaz. Kanelle Collonges (Coastal Path) est née pour réussir en steeple, étant la nièce du lauréat du Grand National (Gr3) et de la Punchestown Gold Cup (Gr1), Neptune Collonges (Dom Alco). Elle n’affronte plus les mêmes rivales cette fois et peut bien faire. Swedish Boy (Beaumec de Houelle) n’a pas si mal couru pour ses premiers pas en haies, mais il va affronter des chevaux plus endurcis. À noter qu’on lui retire le bonnet qu’il avait lors de ses débuts. Koriste (Cokoriko) a réalisé deux premières sorties convaincantes. Quant à la bien née Princesse Verte (Buck’s Boum), elle a été arrêtée pour ses débuts et reste difficile à juger.

12 H 30 • PAU • PRIX COMTE DE SAINT-CRICQ

Haies – 5ans et plus – 3.800m

Rentrée de Youtwo Glass

Redoutable à Pau, où il est invaincu en steeple, ayant notamment enlevé le Grand Prix (Gr3), Youtwo Glass (Joshua Tree) va retrouver son fief dans le Prix Comte de Saint-Cricq, sur les haies, muni d’œillères australiennes. Même s’il rentre, il va croiser le fer avec des chevaux qui lui sont inférieurs au papier. Lyon Clermont (Anzillero) et Invité de Marque (Network) sont néanmoins en forme et ils apprécient Pau. Noble Diamond (Diamond Green) est éclectique et très régulier. De plus, il bénéficiera d’une décharge conséquente. Escaria Ten (Maresca Sorrento) a participé au Grand National (Gr3). C’est un steeple-chaser de qualité mais il rentre et la distance pourrait être un peu courte pour lui. Gondor de Kerser (Vendangeur) est capable de réaliser de belles performances en haies mais ce grand cheval fera sa réapparition.

13 H 40 • PAU • PRIX CHÂTEAU DE PAU

Steeple-chase – 5ans et plus – 4.000m

Genesis As à la conquête de Pau

Auréolé de sa victoire dans le Grand Steeple-Chase de Bordeaux (L), Genesis As (Cokoriko) revient à Pau dans le Prix Château de Pau, première étape menant au Grand Prix (Gr3). Il a déjà réussi sur le parcours mais va devoir porter 70 kg comme le roi nantais Calnutz (Balko), troisième à Bordeaux et qui va découvrir le steeple du Pont-Long. Le Listrac (Balko) n’a plus la même valeur que lorsqu’il avait enlevé le Prix Ferdinand Dufaure (Gr1), mais il reste capable de coups d’éclat. Galant Chaba (High Rock) a dévoilé de la qualité dans sa jeunesse et il s’est classé troisième du Grand Steeple d’Angers (L). Il reste susceptible de se révéler à Pau. Fret d’Estruval (No Risk at All) a déjà gagné cette épreuve par le passé. Il n’aura peut-être pas le terrain lourd qu’il apprécie mais mérite crédit d’autant que sa rentrée n’a pas été si mauvaise… Brexit (No Risk at All) a dévoilé des moyens sur les haies d’Auteuil. Il va découvrir le steeple directement et à un bon niveau, mais reste à surveiller.

14 H 15 • PAU • PRIX PIERRE DE LASSUS

Haies – 3ans – Inédites – 3.500m

Débuts d’une fille de Laskaline

Fille de Laskaline (Martaline), gagnante du Prix Duc d’Anjou (Gr3), et sœur des black types La Marche Bleue (K) (Saint des Saints) et Gardiala (Kapgarde), Feuille Verte (Buck’s Boum) va effectuer ses premiers pas dans le Prix Pierre de Lassus. Face à elle, il y aura Sainte Charlote (Jeu St Eloi), supplémentée, et Kalinka du Luy (Masked Marvel), petite-fille de Féline du Luy (Marathon), gagnante de quatre de ses six sorties en obstacle. Spes Fullpast (Pastorius) provient de la souche des vainqueurs de Groupe en haies Full of Ambition (Galetto) et Aubisque (RB Chesne), mais aussi du crack gagnant de la Cheltenham Gold Cup (Gr1), Long Run (Cadoudal). Neptune du Luy (Balko) est une petite-fille de Dominante (Monsun), placée de Gr1 en plat. Kermillis (Jeu St Eloi) est la nièce de Listenmania (K) (Martaline), lauréate de Listed en haies, et de Spirit Sun (Zambezi Sun), vainqueur de course principale en steeple. It’s Well (It’s Gino) est la nièce des black types Puissancequatre (Prince Kirk) et Toulesquatre (Goldneyev). Pazenn de Kerbarh (Storm the Stars) quant à elle est la petite-fille de la bonne Tangaspeed (Vertical Speed).

15 H 32 • PAU • PRIX CHARLES DU BREIL

Haies – 4ans – 3.500m

Retour de Jabuse Machine

Sœur de la gagnante du Prix Calabrais (L) Rosa Kleb (Triple Threat), Jabuse Machine (Pastorius) avait brillamment gagné à Pau lors du dernier meeting avant de conclure deuxième à Compiègne. Elle effectuera sa réapparition dans le Prix Charles du Breil, épreuve à conditions riche en enseignements. La Briante (Cokoriko) a débuté victorieusement au printemps 2022 avant d’être longtemps absente. Elle sera l’un des éléments à suivre avec Jesuba (Cokoriko), qui possède des moyens et la vitesse nécessaire pour s’imposer à Pau, Jolie Perle (Cokoriko), dont la rentrée a été intéressante à Strasbourg, Jackson Ville (Alianthus), probant troisième sur les haies d’Auteuil en ayant été devant, Obidos (Hunter’s Light), qui s’est distingué à Lyon-Parilly, ou encore Piratello (No Risk at All), dont il convient d’oublier la chute lors de ses débuts en obstacle.

15 H • DURTAL • PRIX PRÉSIDENT POIRIER – GRAND STEEPLE-CHASE-CROSS-COUNTRY DE DURTAL

Cross-country – 5ans et plus – 4.900m

History de Choisel aux portes d’un premier Grand Cross

Bonne jument de cross, discipline dans laquelle elle a brillé à plusieurs reprises, History de Choisel (Bathyrhon) peut enlever un premier Grand Cross dans ce Grand Cross de Durtal, qui a fait recette avec ses quinze partants, en comptant le forfait d’Hémevoici (Saint des Saints). Dommage en revanche que la position de cette épreuve, appelée à intégrer le Trophée National du Cross en 2024, entre en concurrence avec une épreuve Premium, le Prix Hubert de Navailles à Pau… Face à History de Choisel, nombreux sont les lauréats potentiels. À l’image d’Harry Brown (Kitkou), qui a laissé entrevoir des promesses en début de saison, Ever Forget Me (Nidor), qui a des titres, ou encore Falstaff (Never on Sunday), vainqueur de Groupe sur les haies et qui est en train de prendre du métier en cross. Espoir (Spider Flight), deuxième du Grand Cross de Saumur, César de Pretot (Kap Rock), confirmé à ce niveau, et Khight Rock Bey (High Rock), déjà lauréat sur le parcours, méritent également d’être cités.

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires