samedi 13 juillet 2024
AccueilCoursesBorn to Be a Queen conserve son titre

Born to Be a Queen conserve son titre

Lyon-Parilly, dimanche

Grand Cross de Lyon – 6e étape du Trophée National du Cross – Haras du Lion – PMU – Prix André Baboin

Born to Be a Queen conserve son titre

Lauréate du Trophée National 2023 avec 60 points, Born to Be a Queen (Walk in the Park) a signé le doublé dans le Grand Cross de Lyon. Elle a décroché son quatrième succès dans un grand cross après ceux obtenus à Parilly (deux fois), Pompadour et (feu) Vichy. La jument de l’écurie Piquemal venait de faire une bonne rentrée sur le steeple de Strasbourg et d’emblée, elle a assumé son statut de favorite en prenant les commandes. Après le premier passage de la banquette, Inouie Tiepy (Free Port Lux) l’a relayée. Cette dernière allait très bien lorsqu’elle a glissé après le brook, juste avant d’aller dans le parc, au même endroit qu’Ivresse d’Estruval (Bathyrhon), un tour plus tôt. Elle est donc tombée avant de continuer son parcours en liberté un moment, laissant des regrets… Born to Be a Queen en a profité pour reprendre les commandes et a parfaitement sauté. Ses rivaux étaient sur ses talons jusqu’à la dernière haie. La protégée de Guillaume Macaire et Hector de Lageneste les a ensuite lâchés pour filer au poteau et l’emporter de cinq longueurs devant une très bonne Go’N Win (No Risk at All), laquelle a fini fort après avoir attendu, tout comme Ilbao (Tirwanako). Ivresse d’Estruval (Bathyrhon) allait bien dans le tournant final, juste derrière Born to Be a Queen, mais elle a plafonné à la fin. À sa décharge, elle découvrait le cross de Lyon-Parilly.

Direction Pompadour !

Propriétaire-éleveur de Born to Be a Queen, Gérard Piquemal nous a déclaré : « Elle avait été arrêtée un petit moment après Craon. Pour sa rentrée, elle a fini quatrième, mais le steeple ce n’est pas son terrain de prédilection. C’est une excellente sauteuse, mais elle manque de vitesse. En revanche, elle sait s’économiser et elle est sûre dans ses sauts. Elle est incomparable ! Jacques Crouzillac, chez qui elle s’est reposée, m’a dit qu’elle était très bien. Cette année

...
VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires