mercredi 24 juillet 2024
AccueilInternationalKYPRIOS, LE GRAND RETOUR

KYPRIOS, LE GRAND RETOUR

ROYAL ASCOT (GB), JEUDI

GOLD CUP (Gr1)

KYPRIOS, LE GRAND RETOUR

La Gold Cup (Gr1) s’est courue pour la première fois en 1807 et 22 chevaux l’ont gagnée à deux reprises ou plus. Parmi eux, un seul, Kay Tara (Sadler’s Wells), a réussi son doublé (1998-2000) avec une année d’intervalle entre ses deux succès. Jeudi, Kyprios (Galileo) peut l’imiter et rentrer dans le top-trois des marathoniens du XXIe siècle avec Yeats (Sadler’s Wells) – quatre victoires de 2006 à 2009 – et Stradivarius (Sea the Stars) – trois succès de 2018 à 2020. Kyprios a connu une saison parfaite en 2022, avec six succès dont quatre Grs1, mais il est tombé malade l’an dernier. C’est en septembre qu’il a fait sa rentrée, battu sans excuse dans l’Irish St Leger (Gr1) et encore deuxième dans la Qipco British Champions Long Distance Cup où il s’était incliné face à Trawlerman (Golden Horn) et au génie tactique de Lanfranco Dettori. Aidan O’Brien a préparé son marathon avec deux promenades de santé à domicile pour lui donner confiance. Kyprios est le grandissime favori mais n’a pas gagné d’avance.

La distance, un point d’interrogation

Parmi ses rivaux, trois sont à moins de 10/1. Gregory (Golden Horn) a remporté le Queen’s Vase (Gr2) mais la Gold Cup des 3ans reste son dernier succès. Le “FR” Vauban (Galiway), triple lauréat de Gr1 sur les claies à 4ans, a changé de métier l’an dernier et sa saison avait comme objectif la Melbourne Cup (Gr1). Il n’a pas performé comme attendu en Australie et Willie Mullins l’a préparé pour la Gold Cup. Gregory et Vauban n’ont jamais couru sur 4.000m, c’est normal pour le représentant de Wathnan Racing, un peu moins pour l’irlandais qui, même en obstacle, évoluait sur plus court. La distance extrême est aussi un point d’interrogation pour Trawlerman.

Caius Chorister, le défi des femelles

David Menuisier a fait un travail d’orfèvre avec la jument Caius Chorister (Golden Horn) qui, dans les préparatoires, portait trois livres de surcharge pour son succès dans le Prix Belle de Nuit (Gr3) en fin de saison. Elle a été battue d’une tête par Coltrane (Mastercraftsman), deuxième dans la Gold Cup 2023, et Sweet William (Sea the Stars), qu’elle retrouve jeudi. Elle découvre aussi les 4.000m mais peut tenir. Depuis la Seconde Guerre Mondiale, trois femelles ont remporté la Gold Cup : Estimate (Monsun) en 2013, Indian Queen (Electric) en 1991 et Gladness (Savajir

...
VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires