jeudi 25 juillet 2024
AccueilÉlevageLOPE DE VEGA EN EUROPE, DARK ANGEL SUR LES ÎLES

LOPE DE VEGA EN EUROPE, DARK ANGEL SUR LES ÎLES

LES CLASSEMENTS DES ÉTALONS

LOPE DE VEGA EN EUROPE, DARK ANGEL SUR LES ÎLES

Après Royal Ascot, il reste encore cinq classiques à se courir. Nous sommes désormais à un “bon” tiers de la saison. A ce stade de la saison, les classement des étalons en Europe nous réservent bien des surprise ! 

Franco Raimondi

fr@jourdegalop.com

Lope de Vega (Shamardal) est tête de liste en Europe et en France. Alors que Dark Angel (Acclamation) devance Dubawi (Dubai Millennium) sur les Îles britanniques. Le jumelé Look de VegaFirst Look dans le Qatar Prix du Jockey Club (Gr1) pèse 1,2 million d’euros. Soit 56,7 % des gains en France de l’étalon de Ballylinch. En ajoutant les 314.270 € engrangés par Rouhiya dans la Poule d’Essai des Pouliches (Gr1), on arrive même à 71,55 %. En France, les produits de Lope de Vega ont décroché 2,11 M€, cette saison. C’est près de 57 % de son total en Europe (3,72 M€) où il devance Dark Angel qui est à 3,3 M€. Kingman (Invincible Spirit) est à 3,18 M€. Dans le classement français Lope de Vega est suivi par Zarak (Dubawi) dont les produits ont accumulé 1,42 M€ de gains.

Lope de Vega, une saison record

Comme en 2022, en 2023 Lope de Vega a raté de très peu une place sur le podium du classement européen avec respectivement 6,2 et 6,53 M€ sur les douze mois écoulés. Cette année, il est en bonne voie pour espérer battre son propre record de gains. À cela une explication assez simple. La génération 2021 – les 3ans de 2024 – est la première conçue à un tarif à six chiffres (100.000 €) et, par conséquent, établie avec des poulinières de meilleure qualité. Frankel (Galileo) qui a dominé son sujet en Europe de 2021 à 2023 inclus (avec 12 M€ au cours des deux dernières saisons- pointe pour l’instant à la cinquième place en 2024 avec 2,3 M€. Juste derrière son grand rival Dubawi (Dubai Millennium) qui est à 2,44 M€. L’étalon Darley a fourni deux lauréats classiques : la gagnante des Oaks (Gr1) Ezeliya et Notable Speech qui a remporté les 2.000 Guineas (Gr1). Il totalise à ce jour cinq gagnants de Groupe en Europe tout comme Frankel. Cinq étalons comptent quatre lauréats de Groupe sur le vieux continent : Lope de Vega, Dark Angel, Sea The Stars (Cape Cross), Gleneagles (Galileo) et Zarak. Les deux derniers ont respectivement officié en 2020 à 35.000 et 12.000 €. La tête de liste au nombre de vainqueurs de Groupe en Europe se nomme Camelot (Montjeu) avec six gagnants dont deux, Los Angeles et la française Dare to Dream, issus de sa génération 2021.

Dark Angel était déjà deuxième en 2023

Voir Dark Angel tête de liste sur les Îles britanniques peut constituer une surprise pour beaucoup d’observateurs. Reste que les succès de Gr1 de Charyn et Khaadem à Royal Ascot ont boosté de près d’1 M£ les gains du vétéran qui est arrivé à 2,43 M£ (2,85 M€). Il est suivi par Dubawi à 2,08 M£ et Kingman à 1,97 M£ alors que Blue Point (Shamardal) avec deux générations en piste est à 1,81 M£. Le “boss”, Frankel, est sixième et il a deux gagnants de Groupe : Outbox et Military Order. Il ne faut pas s’étonner de retrouver aujourd’hui Dark Angel en tête. En effet, l’étalon de Yeomanstown est non seulement représenté par quatorze générations et il a pas moins de 151 sujets de 2ans. L’an dernier, il était le dauphin de Frankel. En 2020, il était troisième. Alors qu’en 2021 et 2022, il avait conclu à la cinquième place. En fin saison, il est plus difficile toutefois d’imaginer Dark Angel sera toujours en tête… 

Sergei Prokofiev leader des jeunes

Il y a un autre titre très prisé, celui de Champion First Crop Sire. Sergei Prokofiev (Scat Daddy) était resté bloqué à sept gagnants depuis le succès d’Itsatenfromlen dans le Prix d’Orgemont (inédits) lors de la réunion du Qatar Prix du Jockey Club. Mais il en a récemment sorti deux de plus en ce début de semaine. Ce qui le propulse aujourd’hui leader européen avec 9 vainqueurs suivi par trois jeunes reproducteurs qui en comptent cinq : Earthlight (Shamardal), Hello Youmzain (Kodiac) et Sands of Mali (Panis). L’an dernier, lors d’un pointage effectué une semaine avant le meeting de Royal Ascot deux étalons de première production avaient déjà franchi le cap des dix gagnants. Il s’agit de Soldier’s Call (Showcasing) et du futur champion de la fin de saison, Blue Point. Les statistiques actuelles pourraient faire penser à un départ un peu lent des jeunes sires mais il faut prendre en compte un autre indicateur… Déjà 15 jeunes sires ont donné deux gagnants ou plus cette année. Soit quatre de plus que l’an dernier au même instant de la saison. Sans oublier la concurrence qui, dans ce segment de la précocité, est devenue bien plus sévère avec des jeunes sur la montante comme Mehmas (Acclamation) et Havana Grey (Havana Gold).

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires