mardi 23 juillet 2024
AccueilCoursesMON BEL CANTO, UNE NEUVIÈME FACILEMENT

MON BEL CANTO, UNE NEUVIÈME FACILEMENT

Marseille-Borély, vendredi

Prix du Panier (Classe 1)

MON BEL CANTO, UNE NEUVIÈME FACILEMENT

La dernière victoire de Mon Bel Canto (The Wow Signal) remontait au 15 février 2023, à Pau, dans le Prix Barinque (Classe 2). Depuis, si le pensionnaire de Nicolas Saltiel, Free Man Racing, l’écurie Laborde et l’écurie Valencia s’était placé à plusieurs reprises, il restait sur deux tentatives en demi-teinte, la dernière s’étant soldée par une sixième place dans le Prix de la Tour de Sabran (Classe 2), à Borély, le 10 mai. Le pensionnaire de Jean-Claude Rouget était rallongé vendredi et l’a emporté très facilement. Tout de suite aux avant-postes, le hongre, associé à Jean-Bernard Eyquem, a fourni une belle accélération pour se détacher nettement du reste peloton à mi-ligne droite. C’est finalement avec deux longueurs et demie d’avance qu’il a passé le poteau en tête. Il a devancé Bay d’Argent (New Bay), lequel avait remporté le Prix de la Tour de Sabran. Paré de cette même casaque, celle de Jean-Claude Seroul, et dépendant du même entraînement, celui de Jérôme Reynier, Dar Toungi (Kendargent) a pris la troisième place, une longueur derrière. Jean-René Dubosc, l’assistant de Jean-Claude Rouget à Pau, nous a confié : « C’est une belle victoire, on ne s’y attendait pas trop. C’est vraiment le jockey qui a gagné la course. Ils sont allés au petit canter et, quand il lui a demandé d’accélérer, la course était finie. » Cette Classe 1 est la neuvième victoire de Mon Bel Canto.

Un frère de Francesco Béré

Mon Bel Canto a été élevé par le haras de la Haie Neuve et Alain Régnier. Présenté par Tangi Saliou à la vente de yearlings v.2 Arqana, il avait été acquis 60.000 € par Jean-Claude Rouget, lequel a acheté quatre produits de la mère. C’est un fils d

...
VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires