mardi 23 juillet 2024
AccueilInstitutionUn incendie tue des dizaines chevaux au haras de Bernesq

Un incendie tue des dizaines chevaux au haras de Bernesq

Un incendie tue des dizaines chevaux au haras de Bernesq

L’information a été révélée par plusieurs médias régionaux de Normandie : un incendie a tué des dizaines de chevaux au haras de Bernesq. Le drame s’est produit entre 5 h et 6 h du matin dimanche. Le feu a été maîtrisé dans la matinée par une vingtaine de pompiers. Un salarié, brûlé au niveau des mains, a été transporté à l’hôpital de Bayeux. Une enquête de la gendarmerie a été ouverte. Suite à l’annonce du drame, de nombreuses spéculations ont fleuri sur les réseaux sociaux, en lien avec l’un des anciens propriétaires du haras de Bernesq, la famille Bénillouche. Or le haras de Bernesq, ensuite passé sous le contrôle de  l’écurie Sarona, a récemment fait l’objet d’une deuxième liquidation judiciaire récente. C’est désormais le Belge José Lardot qui s’y était installé pour lancer son élevage sous le nom  “haras de la Verte Vallée”. Il s’est associé avec Jerry McGrath et le courtier Toby Jones pour constituer une jumenterie et lancer l’étalon Herostar (Walk in the Park). Visiblement sous le choc, Toby Jones nous a expliqué : « Plusieurs médias annoncent 70 chevaux morts. Mais c’est vraisemblablement plutôt de l’ordre de 50. Tout ceci est d’autant plus triste qu’il s’agit de juments pleines et suitées qui venaient d’être rentrées à l’intérieur à cause du mauvais temps. Peu avant, elles étaient dehors. Un problème électrique serait à l’origine du départ de l’incendie de ce bâtiment en bois en bon état. Le sol était recouvert de tapis en caoutchouc ce qui a généré beaucoup de fumées. Les assureurs et experts sont actuellement à pied d’œuvre sur place avec Monsieur Lardot. Pour nous tous, c’est très dur à accepter. D’une part, parce que personne ne veut voir des chevaux mourir ainsi. D’autre part car cela porte un énorme coup à notre projet commun d’élevage. Nous essayons d’aller de l’avant. L’étalon, lui, n’était pas dans ce bâtiment. Mais beaucoup des premières juments pleines ont malheureusement perdu la vie.»

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires