mardi 23 juillet 2024
AccueilA la uneEN 2024, GALIWAY EST L’ÉTALON LE PLUS POPULAIRE DE FRANCE

EN 2024, GALIWAY EST L’ÉTALON LE PLUS POPULAIRE DE FRANCE

EN 2024, GALIWAY EST L’ÉTALON LE PLUS POPULAIRE DE FRANCE

Par Adrien Cugnasse

ac@jourdegalop.com

La saison de monte touche à sa fin et on connaît déjà les chiffres de la majorité des étalons français. Ce soir, nous vous proposons la liste des sires ayant sailli 40 juments ou plus en 2024 dans l’Hexagone. Ces données sont (pour partie) provisoires. Pour tirer des conclusions de cette saison de monte, nous vous donnons rendez-vous fin juillet à l’occasion d’une analyse détaillée (par haras, par génération, par discipline…) sur la base des chiffres définitifs. Selon les données dont nous disposons à l’heure actuelle, c’est Galiway (Galileo) qui a le plus sailli, avec un total de 248 poulinières. Son tarif public était de 30.000 €. Pour atteindre un tel nombre de juments – très vraisemblablement un record en France –, le cheval a bénéficié d’une politique commerciale très volontariste du haras de Colleville, qui a su mettre en avant la réussite internationale et pluridisciplinaire de ce sire.

Pour rappel, en 2023, c’est Karaktar (High Chaparral) qui avait terminé l’année en tête avec 244 saillies. Cette année, l’étalon de Cercy est deuxième avec 208 saillies. Son voisin de box, Cokoriko (Robin des Champs), est troisième, à 202 saillies.

Ace Impact, le plus demandé des débutants

L’étalon du haras de Beaumont, avec 182 saillies, est le débutant qui a réuni le carnet de bal le plus large en 2024 dans notre pays. Ace Impact (Cracksman) débutait à un tarif public de 40.000 €. Chez les débutants obstacle, la palme revient à David du Berlais (Saints des Saints) avec 126 juments. Il débutait à un tarif public (pour les non-adhérents de la coopérative) de 3.500 €.

Les étalons français ayant sailli 40 juments ou plus en 2024

La concentration des juments sur un nombre réduit d’étalons semble se stabiliser en France. En 2022, 35 étalons français avaient sailli 100 juments ou plus… et c’était un record. En 2023, ils étaient 30 et cette année, à cette date, ils sont 33.

Pour rédiger cet article, nous avons utilisé les données disponibles auprès de l’IFCE au 1er juillet 2024. À cette date, les grandes structures, qui disposent d’un personnel administratif rodé, ont enregistré la grande majorité des saillies. Dans les semaines à venir, nous pourrons observer une évolution de l’ordre de 5 à 10 % du volume total de saillies (il faut le temps aux équipes de clore leur travail administratif). La réglementation impose de déclarer les saillies dans les semaines suivant l’acte, mais une tolérance existe pour les haras en cette période d’intense activité. Rendez vous, fin juillet, pour les chiffres définitifs.

Galiway haras de Colleville 248 Karaktar haras de Cercy 208 Cokoriko haras de Cercy 202 Ace Impact (nouveau) haras de Beaumont 182 Tunis haras de Cercy 172 Erevann (nouveau) haras de Bonneval 168 Nirvana du Berlais haras de la Hêtraie 160 Sealiway haras de Beaumont 157 City Light haras d’Etreham 150 Chœur du Nord haras de Lignères 145 Zarak haras de Bonneval 144 ...
VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires