mardi 23 juillet 2024
AccueilVenteslead osarus

lead osarus

BREEZE UP OSARUS

Un top price français… et qui reste en France

Osarus lançait sa saison 2023 avec la breeze up de La Teste. Les résultats sont en ligne avec ceux de l’édition 2022. Le prix moyen, qui passe la barre des 17.000 €, et le médian, à 15.000 €, sont en progression. En revanche, le prix moyen, qui passe la barre des 17.000 €, et le médian, à 15.000 €, sont en progression. Le chiffre d’affaires, alors que des amiables étaient encore en cours, dépasse les 600.000 €, sachant que le catalogue était moins fourni que l’an passé, avec 55 lots présentés. Le top price a été réalisé par un fils d’Intello, adjugé 49.000 € à Nicolas de Watrigant, pour le compte de Gérard Augustin-Normand et d’un nouveau client anglais d’Anastasia Wattel, qui entraînera le poulain. C’est un premier top pour Éric Ventrou, qui participait seulement pour la deuxième année à cette vente en tant que présentateur, et qui est venu à La Teste avec ce seul lot, confié par le haras d’Haspel. Les vendeurs irlandais étaient venus en nombre, et logiquement, Hyde Park Stud, qui a vendu 11 lots, termine en tête du classement, avec un chiffre d’affaires de 176.000 €. Cette édition était aussi marquée par une session réservée aux pur-sang arabes de 3ans, sous le format vente montée également, ce qui est une première mondiale. Le top price s’est élevé à 33.000 € pour Kaline d’Vialettes (AF Albahar), présentée par Élisabeth Bernard et achetée par Gaël Lemer. Sur les six lots passés sur le ring, trois ont été vendus. 

Emmanuel Viaud, directeur d’Osarus, a commenté : « Nous pouvons être satisfaits des résultats de la vente, avec une moyenne et un médian en légère progression. Le top price était présenté par un vendeur français, Éric Ventrou. C’est la preuve que les Français peuvent tirer leur épingle du jeu, avec un poulain bien amené, bien né, avec un bon dossier vétérinaire. C’est aussi une récompense pour les éleveurs qui ont joué le jeu. Nous espérons que cela va encourager d’autres professionnels tricolores à se positionner sur ce type de ventes. Il y avait de l’animation tout au long de la vente, et les canters se sont déroulés de façon plus fluide que d’ordinaire, signe aussi que les vendeurs se professionnalisent. La première édition de la breeze up réservée aux pur-sang arabes est prometteuse : il y a un marché pour ces 3ans, et nous espérons que le catalogue sera plus étoffé dans les années à venir. »

Article précédent
Article suivant
VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires