mardi 25 juin 2024
AccueilCoursesSalahudin, la belle impression de la réunion

Salahudin, la belle impression de la réunion

LA TESTE-DE-BUCH, MERCREDI

PRIX DE LA VILLE DE LA TESTE-DE-BUCH (Maiden)

Salahudin, la belle impression de la réunion

Beau poulain à la robe flatteuse, Salahudin (Camelot) a débuté l’année 2022 dans le Prix du Four à Chaux. En dehors du gagnant, qui n’a pas encore été revu en piste, tous les partants de ce bon Maiden de septembre 2022 ont confirmé en remportant, au minimum, une course. Élève et représentant d’Al Shaqab Racing, Salahudin a ensuite été battu de peu, au Mans, en signant une fin de course remarquée. Mercredi à La Teste-de-Buch, le favori s’est (encore une fois) élancé tout à l’extérieur. Jean-Bernard Eyquem n’a eu d’autre choix que de le reprendre en partant, dans une course animée par Axiome (Dubawi). Parmi les derniers durant tout le parcours, il est venu un peu par à-coups dans la ligne droite. Mais l’impression visuelle est belle et même en l’absence de données tracking on voit bien que c’est lui qui a accéléré le plus fort ! Divin Propos (George Vancouver) est deuxième à une longueur trois quarts. Axiome, troisième à une longueur et demie, tombe encore une fois sur un bon poulain, lui qui n’a jamais été plus loin que troisième en quatre sorties.

Son entraîneur l’aime beaucoup

Encore à cheval, Jean-Bernard Eyquem a déclaré au micro d’Equidia : « Pour revenir gagner ainsi, il a de la qualité… » Jean-Claude Rouget a précisé : « Avec des numéros à l’extérieur, on ne peut pas “bourrer comme des sourds”. Il ne pouvait pas être monté autrement qu’en étant repris, se retrouvant dernier avec dix longueurs à refaire. Comme au Mans, il a refait la ligne droite. Pourvu que cette épidémie de numéros à l’extérieur s’arrête ! Je pense que c’est un cheval qui va progresser pour être bien cet été et cet automne. Tout est ouvert pour lui. J’aime beaucoup ce poulain : il est tardif mais qualiteux. »

Le premier produit de la bonne Wajnah

Élevé par Al Shaqab Racing, Salahudin est un fils de l’étalon de Coolmore Camelot (Montjeu). Sa mère, Wajnah (Redoute’s Choice), élevée par François Rohaut et le haras de Saint Pair, était bonne. Gagnante du Prix Didier Vezia, quatrième de la Poule d’Essai des Pouliches (Gr1), elle a également remporté le Prix Urban Sea (L) avant de partir au haras. Salahudin est son premier produit. Elle a donné une Sea the Stars (Cape Cross) en 2022.

La deuxième mère, Benzolina (Second Empire), a remporté trois handicaps à 3ans et à 4ans, sur 1.500m et 1.600m. Elle a produit trois gagnantes black types : Bassamba (American Post), lauréate du Prix de la Seine (L), Wajnah et Baïne (Country Reel), deuxième de la Poule. Benzolina est aussi la deuxième mère de Birr Castle (Cloth of Stars), troisième du Prix Omnium○II (L) mais également de Waltham (Wootton Basset), invaincu en trois sorties sur le sable français à 3ans, dont le Prix Maurice Caillault (L, 1.800m), puis exporté à Hongkong, et enfin de King Shalaa (Shalaa), gagnant du Prix de la Californie (L). Il s’agit d’une souche estampillée “Rohaut”, celle des gagnants de Gr1 Balbonella (Gay Mécène), Anabaa (Danzig), Always Loyal (Zilzal)…

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires