samedi 13 juillet 2024

Remise en selle

Remise en selle

Dimanche, dans un steeple à Questembert, après quinze années sans être monté en course, Romain Kopp a renoué avec le succès. Désormais maréchal-ferrant, il détient une licence de cavalier et prenait part à sa deuxième sortie publique de l’année. Fin avril, Romain Kopp a signé son grand retour en compétition associé à Kalianthus (Alianthus), un pensionnaire de Jean-Roch Le Moine, dans un steeple à Loudéac où il avait conclu au dixième rang. Dimanche, pour leur deuxième tentative commune, Romain Kopp a pu passer le poteau en tête associé au même Kalianthus. Désormais âgé de 37 ans, le jockey nous a expliqué : « J’ai effectué un apprentissage chez François Doumen avant de rejoindre l’écurie de Guillaume Macaire. J’ai également travaillé aux côtés d’Armel Le Clerc. J’ai aussi bien gagné en plat qu’en steeple mais également en haies et en cross. J’ai arrêté de monter en course car le poids était devenu un ennemi. J’ai donc suivi une formation pour devenir maréchal-ferrant avant de m’installer à mon compte, en janvier 2014. Durant ces quinze années sans monter, je me rendais sur les hippodromes. Jean-Roch Le Moine est l’un de mes clients… C’est de cette manière que j’ai pu monter son pensionnaire. Tous les samedis matin, je me mets en selle chez lui pour mon plaisir. Il avait du mal à trouver un jockey et donc, en fin d’année dernière, je lui ai précisé que j’allais reprendre ma licence de cavalier. Après un stage à Chantilly, j’ai pu décrocher le précieux sésame. Je suis rémunéré comme un jockey mais je peux continuer d’exercer mon métier de maréchal. Il faut d’ailleurs remercier Bertrand Lestrade qui m’a beaucoup aidé afin que j’obtienne cette licence. Repasser le poteau en tête est fabuleux. Dimanche, tout le monde était étonné de me voir remonter (rires), mais moi, je ne pensais qu’à cela… »

VOUS AIMEREZ AUSSI

SÉRIES

ÉTUDE

Les plus populaires