mardi 23 juillet 2024
AccueilCoursesToulouse C5

Toulouse C5

Toulouse, jeudi

Qatar Prix de l’Élevage (Gr2 PA)

Al Doha fait impression 

Quand on porte le nom “Al Doha” et qu’on court pour un propriétaire qatari… on a une certaine pression. Un peu comme lorsqu’on se nomme Paris et qu’on court sous pavillon français ! Bien née, Al Doha (Al Mourtajez) porte les couleurs de Son Altesse le cheikh Abdullah bin Khalifa Al Thani. Elle est passée à une courte encolure du podium du Qatar Arabian Trophy des Pouliches (Gr1 PA), en septembre dernier, à 3ans. Le 25 mai à Toulouse, Al Doha était la favorite des parieurs français dans le Qatar Prix de l’Élevage (Gr2 PA), où elle affrontait ses aînés. Et elle a plus que justifié la confiance de ses soutiens. Deux fois battue dans le souple, elle reste invaincue en deux sorties dans le bon terrain. Pour sa rentrée, la bonne Elaf (Rabbah de Carrère) a pris les commandes de la course dès le départ. Olivier Peslier a fait voyager la future lauréate en quatrième position où elle s’est montée détendue. Dans la ligne droite, il lui a laissé le temps “d’enclencher” et Al Doha a laissé les autres sur place. Elle s’impose dans un canter, de deux longueurs et demie, simplement accompagnée aux bras. Même en tenant compte de l’avantage au poids lié à son âge, c’est une impression visuelle superbe. Logiquement, c’est elle qui signe les meilleurs temps partiels de la phase finale. Elaf est deuxième. Fateenah (Dahess) termine troisième à une longueur et demie. 

En pensant aux belles courses

L’entraîneur de la gagnante, Thomas Fourcy, a déclaré au micro d’Equidia : « Elle a bien profité cet hiver. Nous avons été très sages avec elle. C’est une pouliche pour la fin d’année. Cela se goupille bien. Elle va peut-être recourir les Grs1 du mois de juillet. Ses progrès nous font plaisir. Merci à son propriétaire pour sa confiance. » Toujours à cheval, Olivier Peslier a précisé : « En dernier lieu, elle n’était pas encore venue, se classant bonne deuxième. Je ne m’inquiétais pas trop car je savais qu’elle avait du potentiel. Elle le fait sûrement, ce n’est pas une question d’avantage au poids. »

La sœur de deux placées du Prix Razzia III 

Al Doha a été élevée au haras du Berlais pour le compte d’Al Shaqab Racing. C’est une fille d’Al Mourtajez (Dahess), jeune étalon d’Al Shaqab Racing installé au haras de Thouars dont les premières générations impressionnent. C’est un produit de Topaze du Croate (Dormane), quatrième du Qatar French Arabian Breeders’ Challenge (Gr1 PA), qui a également produit Farida du Croate (Munjiz), lauréate pour ses débuts et troisième du Prix Razzia III (Gr3 PA), et Hajadie du Croate (Af Albahar), elle aussi troisième du Prix Razzia (Gr3 PA). La deuxième mère, D’Jadie de Teoul (Djouras Tu), a donné le bon Djavius des Landes (Octavius), lauréat de la Coupe d’Europe des UAE (aujourd’hui Gr1 PA) à Chantilly. Aïeule d’une dizaine de black types, elle est aussi la grand-mère de l’étalon Nieshan (Akbar), triple lauréat de l’Al Maktoum Challenge Round 3 (Gr1 PA), mais également de H.H. The President of the UAE Cup (Gr1 PA).

Article précédent
Article suivant
VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires