samedi 22 juin 2024
AccueilA la uneUne étude pour évaluer les risques de la présence de rongeurs

Une étude pour évaluer les risques de la présence de rongeurs

Une étude pour évaluer les risques de la présence de rongeurs

L’infestation par les rongeurs est un problème majeur de santé publique mais aussi de santé animale. Les études de terrain montrent en effet que les rongeurs (rats, souris, mulot, ragondins, campagnols…) sont porteurs de germes pathogènes d’importance dans 40 % des cas, visant tant l’être humain que les animaux. La présence de rongeurs dans l’environnement des chevaux est fréquente et ne doit pas être sous-estimée. Au-delà des dégâts directs que peuvent causer ces nuisibles (y compris incendies liés aux dommages causés aux circuits électriques), leur impact sanitaire doit être pris en compte.

À ce jour, aucune donnée n’existe pour évaluer le risque d’expostion sanitaire spécifique dans le milieu du cheval. Promue par Biosecur’Equi®, service spécialisé dans l’accompagnement biosécurité des professionnels du cheval, en partenariat avec la société IZIPest®, spécialiste du contrôle des nuisibles, une étude est lancée pour évaluer l’expositation sanitaire liée à la présence des rongeurs en milieu équin. S’inscrivant dans une approche One Health, cette étude fédère des compétences complémentaires comme le reflète la composition de son comité scientifique :

–  Drs Vétérinaires Céline Mespoulhès et Estelle Manguin, EnvA – Chirurgie et médecine des équidés ;

–  Prof. Jean-Luc Cadoré, Vet’Agro Sup – Médecine interne animaux de compagnie et équidés ;

–  Dr Romain Lasseur, toxicologue, membre du conseil scientifique du CEPA (Conseil Européen des Professionnels du Pest Control), consultant expert dans la lutte contre les rongeurs ;

–  Dr Vétérinaire Éric Cevoz-Goyat, spécialiste biosécurité.

L’étude s’appuie sur un test générique exclusif basé sur une méthode PCR pour analyser les excréments des rongeurs. Cette méthode est simple et rapide à mettre en œuvre sur le terrain, et ne requiert pas de capture d’animaux. Les excréments sont collectés à l’aide d’un kit de prélèvement prêt à l’emploi puis envoyés pour analyse (enveloppe de retour affranchie fournie). Un QR code permet de renseigner sur smartphone les informations essentielles pour identifier et qualifier le prélèvement.

Cette étude se concentre sur les structures d’entraînement de trot et de galop (plat et obstacle) et les hippodromes où une infestation par les rongeurs est avérée. Le traitement général des données collectées se fera de façon anonyme. Cependant, chaque site participant pourra recevoir gracieusement un rapport complet des analyses menées avec conclusions et recommandations. C’est un service exclusif, habituellement facturé (valeur commerciale supérieure à 200 €). Ces informations spécifiques permettront d’optimiser l’efficacité des plans de lutte contre les rongeurs et d’envisager les mesures additionnelles qui s’imposent en termes de lutte contre les pathogènes détectés.

Vous souhaitez plus d’information ? Vous souhaitez participer ?

Contact : Dr Éric Cevoz-Goyat, contact@biosecurequi.com

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires