mardi 18 juin 2024
AccueilLe Mot de la FinLE MOT DE LA FIN

LE MOT DE LA FIN

LE MOT DE LA FIN

COMPÉTITIVITÉ

Jeudi soir à ParisLongchamp, le Prix de la Porte Maillot (Gr3) était le 42e Groupe du programme français en 2023. Et il a été remporté par un cheval entraîné en France – en l’occurrence à Chantilly par Nicolas Caullery – King Gold (Anodin). Depuis le début de l’année sportive en plat, l’impression qui règne est celle d’une meilleure compétitivité des chevaux français. Mais que disent vraiment les chiffres ? Dans les Grs1, cette impression est justifiée : la France a gagné six des sept épreuves de ce niveau prévues à son programme, dont les quatre classiques (Ace Impact, deux pour Blue Rose Cen, Marhaba Ya Sanafi…) L’an dernier, à la même époque, l’entraînement français ne comptait que deux succès sur sept Grs1, dont seulement deux classiques (Vadeni et Mangoustine). Mais sur l’ensemble des Groupes, qu’en est-il ? La situation est un peu plus nuancée : nous sommes passés de trente-quatre victoires à trente-cinq.

VOUS AIMEREZ AUSSI

Boxe

Vente

Les plus populaires