samedi 22 juin 2024
AccueilCoursesQuisisana chapitre II

Quisisana chapitre II

Compiègne, samedi

Prix de la Fondation Claude Pompidou (Prix Adélaïde) (Classe 1)

Quisisana chapitre II

Auteure de débuts victorieux le 2 juin dans le Prix du Puits d’Orléans (Inédites, 2.000m), à Compiègne, Quisisana (Le Havre) a confirmé dans cette Classe○1 sa qualité. L’élève et représentante du haras de la Perelle était pourtant l’une des deux 3ans les moins expérimentées. Pour sa deuxième tentative, la tactique a été bien différente que lors de ses premiers pas. Associée à Alexis Pouchin, elle a été cachée au centre du peloton, sur une troisième ligne. Une fois bien équilibrée dans la ligne droite, elle a pu se rapprocher en pleine piste et facilement dépasser Start Me Up (Pastorius). Quisisana s’impose de trois longueurs devant la pensionnaire de Philippe Decouz. Une longueur plus loin, à la troisième place, Vaux le Vicomte (Lightning Spear) confirme ses bons débuts.

Une pouliche en devenir

Présent à Compiègne, Francis-Henri Graffard a expliqué au micro d’Équidia : « La pouliche me montre ce que j’avais envie de voir. Cachée, elle avait une très belle action, et, pour finir, elle s’est bien allongée. C’est une pouliche en devenir. Nous avons pris notre temps avec elle car elle s’est montrée tardive. »

Une nièce de Mille et Mille

Élevée par son propriétaire, le haras de la Pérelle, Quisisana est une fille de Le Havre (Noverre). La mère, Quamoclit (Sea the Stars), n’a pas couru. Quisisana est le troisième produit et troisième gagnant de la jument après Quartilla (Elusive City), qui s’est illustrée dans un réclamer à Deauville et dans un maiden aux Sables-d’Olonne, et Qitura (Muhtathir), gagnante d’un maiden sur 1.800m à Dieppe avant de terminer deuxième du Prix Petite Étoile – Fonds Européen de l’Élevage (L), sur la P.S.F. de Deauville, fin 2022. La poulinière a une 2ans par Kendargent (Kendor), qui a été achetée 55.000○€ à la vente de yearling d’octobre Arqana par Gérard Larrieu. Elle est désormais à l’entraînement chez Stéphane Wattel, qui connaît bien la famille. Quamoclit a un yearling par Persian King (Kingman).

La deuxième mère, Quezon Sun (Monsun), a terminé deuxième du Prix de la Pépinière et troisième du Prix Petite Étoile (Ls). Elle a donné trois black types : Quanzhou (Dubawi), gagnante du Grand Prix du Nord (L), Capo Maximo (Cape Cross), troisième du Prix de Condé (Gr3), et surtout Mille et Mille (Muhtathir), gagnant de onze courses, dont le Qatar Prix du Cadran (Gr1), duquel il s’est aussi classé deuxième. Mille et Mille a également pris la troisième place du Prix Royal-Oak (Gr1).

Rahy

Noverre

Danseur Fabuleux

Le Havre

Surako

Marie Rheinberg

Marie d’Argonne

QUISISANA (F3)

Cape Cross

Sea the Stars

Urban Sea

Quamoclit

Monsun

Quezon Sun

Quezon City

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires