mercredi 28 février 2024
AccueilCoursesRetour Compiegne C6 bis

Retour Compiegne C6 bis

Compiègne, mardi

Prix de la Divette (Maiden)

Eyvann en bon poulain

Quatrième du Prix Juigné (Inédits), Eyvann (Lope de Vega) a ensuite affiché de notables progrès en s’emparant de la deuxième place d’un maiden sur 2.000m à Saint-Cloud, le 16 mai. Dominé à cette occasion par Cassius (Toronado), qui a depuis remporté aisément sa Classe○2, l’élève et représentant de Son Altesse l’Aga Khan arrivait sur le Prix de la Divette (Maiden) dans la position de grandissime favori à la cote de 8/10. Le pensionnaire de Francis-Henri Graffard s’est élancé avec un numéro de corde à l’extérieur (le 8), et il a rapidement été repris à l’ouverture des stalles contrairement à sa dernière sortie, où il avait animé l’épreuve. Eyvann a alors longuement attendu son heure. Encore parmi les derniers à l’entrée de la ligne droite, il a été décalé en pleine piste, à 400m de l’arrivée, par Mickaël Barzalona. Regagnant mètre après mètre sur les poulains de tête, Eyvann s’impose en déployant de belles foulées, dans le style d’un poulain qui va prochainement s’illustrer au niveau black type. Rapidement remarqué derrière l’animateur, Marzouk (Zarak) a fait preuve de courage pour préserver la deuxième place, trois longueurs plus loin. Il devance Madigan (Oasis Dream), troisième, à une encolure.

Il a encore une marge de progression

À son retour aux balances, l’entraîneur d’Eyvann, Francis-Henri Graffard, a confié sur Equidia : « Avant le coup, je ne m’attendais pas vraiment à le voir aussi loin dans le parcours. Cela dit, ils sont allés vite en début de course et Eyvann s’est montré un peu froid. Ensuite, le poulain a vraiment accéléré fort dans la phase finale. C’est de bon augure car il montre qu’il est capable de s’adapter à toutes les tactiques de course, tout en finissant fort à chaque fois. Il manque encore de maturité mais possède un certain potentiel. Nous allons gentiment monter les échelons. »

Une souche très vivante

Élevé par son propriétaire, Eyvann est un fils de l’étalon de Ballylinch Stud Lope de Vega (Shamardal) et d’Eytarna (Dubai Destination), troisième des Finale Stakes (L, 2.400m) en Irlande. Outre Eyvann, elle a donné trois black types : Eziyra (Teofilo), lauréate des Blandford Stakes (Gr2), Etneya (Siyouni), deuxième des D.C. Lavarack & Lanwades Stud Stakes (Gr3,1.900m) à Gowran Park, et Eshera (Oratorio), gagnante des Platinum Stakes (L, 1.600m) à Cork. Cette dernière a ensuite produit Erzindjan (Lope de Vega), placé à deux reprises des Amethyst Stakes (Gr3, 1.600m) de Leopardstown. Eytarna a une yearling par Teofilo (Galileo).

La deuxième mère, Ebaziya (Darshaan), a remporté trois Listeds outre-Manche, de 2.000m à 2.400m. C’est la mère d’Ebadiyla (Sadler’s Wells), lauréate des Oaks d’Irlande et du Prix Royal Oak (Grs1). Ebaziya a aussi donné deux gagnants de la Gold Cup (Gr1), avec Estimate (Monsun) et Enzeli (Kayasi). Il s’agit d’une souche vivante, où l’on retrouve également le nom d’Ebaiyra (Distorted Humor), gagnante des Prix Corrida et de Pomone (Grs2).

Giant’s Causeway

Shamardal

Helsinki

Lope de Vega

Vettori

Lady Vettori

Lady Golconda

EYVANN (H3)

Kingmambo

Dubai Destination

Mysterial

Eytarna

Darshaan

Ebaziya

Ezana

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires

Salon agriculture

1 Salon, 3 objectifs

Cheltenham betting