samedi 25 mai 2024
AccueilA la unevisuel de une samedi soi

visuel de une samedi soi

CHARLY PRICHARD

AU SOMMET D’AUTEUIL 

Nathalie Desoutter a pris sa retraite cet hiver à Pau et l’obstacle français tient peut être sa relève avec Charly Prichard. La jeune femme, courageuse et pleine de détermination, a passé un premier palier en s’offrant son premier Groupe français. Samedi à Auteuil, elle s’est en effet imposée avec l’outsider Motu Fareone (Getaway) dans le Prix des Drags (Gr2). Et ce, sous les yeux de ses parents ! Elle nous a dit, après avoir récupéré son trophée sur le podium : « ​​​​​​Gagner un premier Groupe en France, c’est le travail de toute une vie ! J’ai toujours voulu être jockey. Cela me fait plaisir de gagner mon premier Groupe pour David [Cottin, son entraîneur, ndlr] car il a été l’un des premiers à me faire confiance. Il m’a donné le départ d’une belle carrière. Outre-manche, je ne montais très peu, que les courses d’amateurs. C’était très difficile de se faire une place à ce moment-là. Il n’y avait que les filles d’entraîneurs ou de grands propriétaires qui montaient. Heureusement que mon père était là avec les chevaux de point-to-point. Petit à petit, j’ai gagné de l’expérience. Mais contre les professionnels, ça changeait tout. Je suis arrivée chez Guillaume Macaire qui m’a formé. Il a changé ma façon de monter. Ça m’a beaucoup de servi. Depuis plus d’un an, je suis au service de François Nicolle et j’apprends une autre technique qui marche également. David Cottin m’a aussi appris beaucoup de choses. Je suis très heureuse de mon début de carrière. Motu Fareone est incroyable. Elle met vraiment son coeur sur la piste. Je n’en reviens pas de son accélération… Elle couche les oreilles et on y va ! » C’est une juste récompense pour Charly Prichard qui a un impressionant taux de victoire par partants sur les obstacles français en 2023 : 26 % ! Chez les jockeys ayant 50 montes françaises ou plus, personne n’a fait mieux…

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires