jeudi 20 juin 2024

Voyages

Voyages

De Deauville à Royal Ascot avec une étape en Floride. C’est le chemin de No Nay Mets (No Nay Never), un poulain qui ne sortait pas de l’ordinaire lorsqu’il a été acheté 180.000○€ (moins que le prix moyen de 209.972○€) l’an dernier à la vente d’août Arqana. Le nom de l’acheteur (Bregman Family Racing) n’est pas très connu en Europe alors que son propriétaire, Alex Bregman, l’est bien plus aux États-Unis, puisqu’il est l’un des meilleurs joueurs de baseball des Houston Astros, deux fois champion de la Major League. Avec sa famille, ce dernier possède une demi-douzaine de chevaux et il a connu son premier gagnant en novembre à Churchill Downs. No Nay Mets, à l’entraînement chez George Weaver, a effectué ses débuts le 13○mai à Gulfstream Park dans les Royal Palm Juvenile Stakes, une course black type où tout le monde avait les yeux rivés sur le Wesley Ward du jour, Holding the Line (Soldier’s Call). No Nay Mets a pris la tête et il a laissé à trois longueurs ses rivaux. La course de Gulfstream Park offrait une place à Royal Ascot et George Weaver, après avoir demandé son avis au propriétaire, a décidé d’aligner No Nay Mets dans les Norfolk Stakes (Gr2), une course déjà remportée par son père, No Nay Never (Scat Daddy), il y a dix ans. Et il s’est déjà assuré la monte de Lanfranco Dettori. Pour la petite histoire, No Nay Mets a gagné pour ses débuts monté par un autre Italien, Luca Panici, fils du regretté Vittorio, qui était le grand rival du père de Lanfranco, à San Siro…

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires

Diane elevage

Une