mardi 27 février 2024
AccueilInternationalWaipiro corrige le tir après le Derby

Waipiro corrige le tir après le Derby

Royal Ascot (GB), jeudi

Hampton Court Stakes (Gr3)

Waipiro corrige le tir après le Derby

Sixième du Derby d’Epsom (Gr1), Waipiro (Australia) a remis les pendules à l’heure en revenant sur 2.000m à l’occasion des Hampton Court Stakes (Gr3). Le poulain du propriétaire hongkongais Pak-Kwan Siu n’a pas été très chanceux à l’ouverture des stalles, quand Bolster (Invincible Spirit) a penché sur lui. Waipiro a dû attendre dans la seconde moitié du peloton, derrière le favori, Drumroll (Deep Impact), tout en tirant en début de course. À l’entrée de la ligne droite, il y a eu des ouvertures en dehors et son jockey, Tom Marquand, a encore monté une belle course en trouvant un passage entre deux rivaux, tout en évitant Caernarfon (Cityscape), lequel versait sur sa gauche. Waipiro a pris l’avantage à trois cents mètres du but, puis il s’est détaché pour s’imposer de deux longueurs un quart devant le French bred Exoplanet (Sea the Stars). Venant d’un handicap, Bold Act (New Approach) a complété le podium.

Un poulain taillé pour le Guillaume d’Ornano

Entraîneur de Waipiro, Ed Walker a déclaré : « Le souci de courir ces Hampton Court Stakes était que l’épreuve arrivait vite après le Derby. Il n’y avait un écart que de dix-neuf jours entre les deux courses et peu de chevaux ont brillé à Ascot après avoir couru le Derby… Nous ne l’avons pas beaucoup travaillé à la maison. Ce Gr3 était la course parfaite pour lui d’autant plus qu’il n’y avait pas d’alternative dans les semaines à venir. Nous avons souvent été deuxièmes à Royal Ascot donc nous sommes très heureux de gagner cette épreuve. Je suis aussi ravi que Tom [Marquand, son jockey, ndlr] ait monté le cheval car il fait partie de l’équipe depuis longtemps. » L’entourage n’a pas indiqué de suite au programme de Waipiro. Mais le tandem Ed Walker-Pak-Kwan Siu a déjà brillé en France avec Stormy Antarctic (Stormy Atlantic) gagnant du Prix Edmond Blanc (Gr3). Et Waipiro coche toutes les cases pour aller sur une épreuve comme le Prix Guillaume d’Ornano (Gr2), le 15 août à Deauville. Avant cela, il est engagé le 8 juillet dans le Prix Eugène Adam (Gr2) à Saint-Cloud.

Le frère du champion hongkongais Waikuku

Élevé par Shane Molan, Waipiro est un fils d’Australia (Galileo), étalon à Castlehyde Stud (Coolmore, Irlande), et de London Plane (Danehill Dancer), troisième de maiden à Limerick sur 1.400m à 3ans. C’est le frère de Waikuku (Harbour Watch), lauréat pour les mêmes couleurs de deux Stewards’ Cup (Gr1), de la Queen’s Silver Jubilee Cup (Gr1), du Jockey Club Mile (Gr2) et deuxième du Hong Kong Mile (Gr1) à Sha Tin, et de It’s Good to Laugh (Tamayuz), deuxième de Listed sur les claies.

La deuxième mère, Aunt Julia (In the Wings), est montée trois fois sur un podium de Listed entre 2.000m et 2.400m. Elle a produit Al Waab (Danehill Dancer), troisième des Royal Lodge Stakes (Gr2). 

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires

Salon agriculture

1 Salon, 3 objectifs

Cheltenham betting