jeudi 20 juin 2024

King Georges

Simca Mille dans les traces d’Alpinista et de Torquator Tasso

Renoncer à une épreuve comme les King George VI and Queen Elizabeth Stakes (Gr1), c’est toujours un crèvecœur. Mais la saison des grandes courses ne s’arrête le samedi 29 juillet 2023. Bien au contraire. Le programme en France et à l’étranger offre de belles opportunités à un cheval en quète d’un premier Gr1 comme Simca Mille (Tamayuz). Le 13 août, Hoppegarten propose le Grosser Preis von Berlin (Gr1) sur 2.400m. Stéphane Wattel vise cette course dont neuf des dix dernières éditions se sont courues en bon terrain : « Simca Mille est engagé dans le Grosser Preis von Berlin (Gr1). C’est une autre possibilité et si les conditions sont réunies, cela pourrait être son objectif. Deux des trois derniers lauréats – Alpinista (Frankel) et Torquator Tasso (Adlferflug) – se sont ensuite imposés dans l’Arc. Le dernier gagnant, Rebel’s Romance (Dubawi), a, lui, remporté lors de sa sortie suivante le Breeders’ Cup Turf (Gr1). Berlin, c’est une très belle piste, corde à droite, et le Grand Prix se court le 13 août. » Il est encore un peu tôt pour connaître les partants du Grosser Preis von Berlin. À cette heure, la course compte 16 engagés, dont le tenant du titre, Rebel’s Romance, et trois autres Godolphin. Sans oublier Tünnes (Guiliani) qui a changé d’entraînement après le Grand Prix de Saint-Cloud (Gr1). Il est désormais confié à Markus Klug.

La volonté de faire durer un bon cheval

Un très bon sujet capable de durer constitue une magnifique publicité pour notre sport. Et Simca Mille correspond bien à ce profil, comme l’explique son entraîneur : « Un cheval comme Simca Mille, vous vous en doutez, a fait l’objet d’offres importantes. La décision a été prise de la conserver : c’est donc pour faire carrière et lui permettre de briller le plus longtemps possible. Un peu comme Boris de Deauville (Soviet Star), The Good Man (Manduro) ou Vodkato (Russian Blue) : nous essayons de gérer au mieux leurs objectifs pour les faire durer. C’est formidable d’avoir la chance de pouvoir conserver en France un cheval comme Simca Mille. Sans oublier que le public, les sportsmen et les parieurs aiment ces très bons chevaux d’âge ».

Straight vers le Guillaume d’Ornano

Favori du Derby allemand (Gr1) après avoir explosé le chrono de l’Union-Rennen (Gr2), Straight (Zarak) n’a été que l’ombre de lui-même à Hambourg. Mais l’entourage de cet élève et représentant du Gestüt Karlshof conserve toute son estime dans le poulain. Il était au départ prévu de le courir dimanche dans le Großen Dallmayr-Preis (Gr1) à Munich face à Fantastic Moon (Sea the Moon), Sammarco (Camelot) et Skalleti (Kendargent). Selon nos confrères de GaloppOnline, il ira finalement vers le Prix Guillaume d’Ornano (Gr2) cet été à Deauville. Son mentor, Andreas Wöhler, a déjà remporté la course du 15 août avec Scalo (Lando).

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires