mardi 18 juin 2024
AccueilCoursesSpycatcher, encore Karl Burke !

Spycatcher, encore Karl Burke !

Deauville, dimanche

Prix de Ris-Orangis (Gr3)

Spycatcher, encore Karl Burke !

1er   SPYCATCHER

2e  BATWAN

3e  MONARCHIC

Après la victoire de Marshman (Harry Angel) dans le Prix Sigy (Gr3), celle de White Lavender (Heeraat) dans le Prix de Saint-Georges (Gr3), c’est au tour de Spycatcher (Vadamos) de faire briller Karl Burke en France cette année au niveau Groupe ! Ce professionnel du nord de l’Angleterre a couru dix chevaux en 2023 dans notre pays pour cinq podiums dans les épreuves black types… Un taux de réussite qui sort de l’ordinaire. Le gagnant du jour porte les couleurs d’Highclere Racing – Adriana Zaefferer, une artiste peintre ayant pour sujet favori les chevaux. “Highclere” nomme en effet tous ses syndicats en l’honneur d’artistes, de sportifs ou de personnalités. 

Très au-dessus du lot

Battu de rien (encolure) dans un Groupe il y a une semaine, Spycatcher n’a pas fait dans la demi-mesure pour s’offrir une premier succès à ce niveau. Patient au cœur du peloton, le futur lauréat a attendu un maximum avant de produire son accélération. Décalé du sillage de Torevega (Lope de Vega) à 300m de l’arrivée, Spycatcher s’est ensuite envolé vers un net succès. Derrière lui, Batwan (Kendargent), qui n’a pu trouver le jour qu’à 200m du poteau, a fini fort pour venir prendre la deuxième place à trois longueurs. Longtemps resté en dernière position, Monarchic (Kingman) a également fourni un bel effort le long de la corde pour s’emparer de la troisième place, une franche longueur plus loin.

Il reviendra peut-être pour le meeting… s’il pleut à Deauville !

Lauréat de sa Listed sur les 1.200m de la piste de Linfield Park l’année dernière, Spycatcher avait ensuite terminé deuxième des Duke of York Stakes (Gr2), trois mois plus tard. Passé par toutes les catégories de courses, le 5ans restait sur une deuxième place dans les Chipchase Stakes (Gr3, 1.200m), le 1er juillet, sur le sable de Newcastle. Karl Burke, son entraîneur, nous a dit : « Il a vraiment bien gagné. Nous sommes très contents. Le cheval a très bien couru samedi dernier à Newcastle. Je pense qu’il a reproduit la même valeur aujourd’hui. Et le terrain souple était en sa faveur. Tout comme sa forme du moment. Sur une piste assouplie, il doit être capable de gagner un Groupe en Angleterre. Avec le temps, il devient de plus en plus régulier. Dans sa jeunesse, il n’a pas été épargné par les problèmes de santé. D’où le fait qu’il n’ait pas tant couru que cela. Je n’ai pas encore d’idée définitive pour la suite de son programme. Peut-être le meeting de Deauville s’il a son terrain. Ou l’Haydock Sprint (Gr1) en septembre. Quoi qu’il arrive, nous ne courrons pas en terrain rapide. Et si nécessaire, nous serons capables d’attendre l’automne. »

Batwan répond encore présent

Deuxième l’année passée de cette épreuve, Batwan venait de réaliser une bonne rentrée, se classant cinquième du Prix du Gros-Chêne (Gr2) à Chantilly. Dimanche, il portait les couleurs de Mathieu Cafaro, joueur de l’AS Saint-Étienne. Son mentor, Nicolas Caullery, en a d’ailleurs parlé :  « C’est super pour Mathieu Cafaro qui vient de se joindre à nous pour cette aventure. Il y a eu du bon travail réalisé le matin grâce à sa cavalière, Marine. C’est la petite mascotte de l’écurie. Il va être revu cet été à Deauville. Il faut prendre les courses comme elles viennent. Il est un vieux papy mais surtout un brave serviteur. Cet hiver, nous avons manqué d’un petit peu de chance à Meydan. Sa rentrée était bonne mais les 1.000m ont été un petit peu courts pour lui. Ce dimanche, j’étais confiant car nous avions presque battu tous les autres chevaux, et il a encore montré qu’il était présent ! »

Monarchic tient son black type

Monarchic en était à son deuxième essai au niveau black type, lui qui avait déjà conclu cinquième du Prix Altipan (L) en début d’année. Récent vainqueur d’un gros handicap surt 1.400m à Saint-Cloud, le pensionnaire d’André Fabre parvient cette fois à décrocher son caractère gras. Louise Benard, la représentante en France de Godolphin, nous a dit : « Nous sommes très contents, Monarchic se classe troisième de Gr3, pour son essai sur 1.200m en ligne droite. Nous allons pouvoir continuer sur ce type de course et de distance, donc c’est plutôt positif. Nous allons en discuter avec son entraîneur, mais le cheval nous a montré qu’il est capable de faire ce genre de course, il pourra aussi tourner sur plus long. »

https://www.jourdegalop.com/Media/Jdg/Documents/SPYCATCHER-.pdf

Un premier gagnant de Groupe en Europe pour Vadamos

Élevé par Tally-Ho-Stud – une véritable usine à produire des chevaux de vitesse –, Spycatcher a été présenté par ses éleveurs à la craven Breeze up de Tattersalls, où il avait été acheté 90.000 Gns par John & Jake Warren. Il devient le premier gagnant de Groupe en plat sur le continent européen de son père, Vadamos (Monsun). À l’époque, il faisait la monte chez Tally-Ho-Stud, mais le cheval est finalement parti saillir des juments d’obstacle pour le compte de Coolmore. À noter que sa production a mieux réussi dans l’hémisphere Sud en plat car il a aussi sailli en Nouvelle-Zélande à Rich Hill Stud.

En souvenir de Red Clubs

Sa mère, Damask (Red Clubs), n’a pu s’illustrer en cinq sorties à 2ans en Angleterre. Outre Spycatcher, elle a produit quatre autres vainqueurs dont Reel Bizzy (Kodiac), gagnant, à 2ans, de son maiden sur 1.100m à Salon-de-Provence. La poulinière a un 2ans par Cotai Glory (Exceed and Excel) et une yearling par Inns of Court (Invincible Spirit). Damask était une fille de l’étalon de Tally-Ho-Stud (toujours !) Red Clubs (Red Ransom) qui est mort à l’âge de 7ans après deux saisons de monte. Il fut un vrai vecteur de vitesse et précocité. C’est le père de mère de Lezoo (Cheveley Park Stakes, Gr1), Lucky Sweynesse (trois Grs1 sur le sprint de Hong Kong) ou encore Snow Lantern (Falmouth Stakes, Gr1).

La deuxième mère, Goldthroat (Zafonic), a gagné son maiden à 2ans, sur 1.400m à Redcar. Elle a donné naissance à Zafisio (Efisio), un gagnant du Critérium International (Gr1), du Prix Perth (Gr3) et aussi deuxième des 2.000 Guinées allemandes, Lansky (Dark Angel), troisième des Acomb Stakes (Gr3, 1.400m) et du Al Fahidi Fort (Gr2) aux Émirats Arabes Unis. Goldthroat est aussi la grand-mère de Memo de L’Alguer (Mehmas), troisième du Premio Regina Elena (Gr3), c’est-à-dire les 1.000 Guinées d’Italie, ou encore d’Excellent Truth (Cotai Glory), deuxième du Prix Melisande (L).

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Du départ à 1.000m : 13’’41

De 1.000m à 600m : 22’’63

De 600m à 400m : 11’’35

De 400m à 200m : 11’’50

De 200m à l’arrivée : 11’’91

Temps total : 1’10’’80

Königsstuhl

Monsun

Mosella

Vadamos

Peintre Célèbre

Célèbre Valda

Vadlamixa

SPYCATCHER (H5)

Red Ransom

Red Clubs

Two Clubs

Damask

Zafonic

Goldthroat

Winger

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires