mardi 27 février 2024
AccueilCoursesAmneris en toute logique

Amneris en toute logique

Clairefontaine, vendredi

Prix de La Confrérie des Chevaliers du Pont-l’Évêque (Prix des Pommiers) (Maiden)

Amneris en toute logique

Avant la course, Francis-Henri Graffard avait confié au micro d’Equidia au sujet d’Amneris (Dubawi) : « C’est une pouliche un peu frustrante : je l’aime beaucoup, mais à chaque fois, nous tombons sur un os… » Quelques minutes plus tard, l’entraîneur cantilien devait être soulagé après avoir vu l’élève et représentante de Juddmonte filer vers un net succès. Il faut dire qu’Amneris avait pour elle son expérience, son aptitude aux pistes souples, et qu’elle affrontait une opposition largement à sa portée. Reprise en partant, la pouliche a patienté à l’arrière-garde durant la première partie du parcours. Rapprochée en épaisseur au bout de la ligne d’en face par Maxime Guyon, elle n’a finalement été lancée qu’à l’entrée de la ligne droite. Venue facilement à la hauteur des pouliches de tête, Amneris les a ensuite déposées à 250m de l’arrivée. Sans trembler, elle s’impose d’un peu moins de deux longueurs. Deuxième pour ses débuts sur cette piste dernièrement, Partnun (The Grey Gatsby) court bien mais doit une nouvelle fois se contenter de la deuxième place. À une longueur trois quarts plus loin, Bellbird (Postponed) complète le podium.

Elle sera encore mieux à l’automne

Amneris en était à son cinquième essai. Vue à une seule reprise en fin d’année de 2ans, elle avait ensuite enchaîné les places à ce niveau. Dernièrement, sur ce parcours, elle avait longtemps fait illusion avant d’être finalement dominée en toute fin de course par Saltwell (Australia), une pensionnaire de Pia et Joakim Brandt prise avec une valeur handicap de 42. Soulagé, Francis-Henri Graffard nous a dit : « C’est bien qu’elle remporte sa première course car elle tournait autour depuis un moment. J’ai voulu profiter de l’assouplissement des pistes et aujourd’hui, elle a bien gagné. C’est une grande pouliche et je pense qu’elle va encore évoluer physiquement. Elle est tardive mais c’est de bon augure pour l’automne. Elle sera bien de 2.000m à 2.400m. »

Yearling, elle avait coûté 900.000 € !

Élevée par Manfred Wurtenberger et Reinhard Stockli, Amneris a été présentée par le haras de l’Hôtellerie à la vente de yearlings d’août d’Arqana, où elle avait été achetée 900.000 € par ses propriétaires. C’est une fille de l’étalon de Darley Dubawi (Dubai Millenium) et de Wiwilia (Konigstiger), lauréate à deux reprises en Suisse. Outre Amneris, on lui doit trois autres gagnants, dont Sea Dreamin (Sea the Stars), gagnante de deux courses, à 4ans, sur 2.600m et 2.700m en France, et surtout Wonderment (Camelot), gagnante du Critérium de Saint-Cloud (Gr1). La poulinière a un 2ans, Wild Forrest (Night Of Thunder).

La deuxième mère, Wurfspiel (Lomitas), est placée de Listed et a donné Wake Forest (Sir Percy), lauréat des Man O’War Stakes (Gr1), et Wildfahrte (Mark of Esteem), troisième du Preis der Winterkonigin (Gr3, 1.600m). La troisième mère est Wurfbahn (Frontal), laquelle est à l’origine de plusieurs champions. Sous son nom, on retrouve celui de Wurftaube (Acatenango), gagnante du St Leger allemand (Gr1) et mère de Waldpark (Dubawi), gagnant du Derby allemand (Gr1). Elle est aussi la mère de Waldmark (Mark of Esteem), deuxième des Falmouth Stakes (Gr2 devenu Gr1), laquelle a donné Masked Marvel (Montjeu), ainsi que Waldlerche (Monsun), la mère de Waldgeist (Galileo), gagnant du Critérium de Saint-Cloud, du Grand Prix de Saint-Cloud et du Qatar Prix de l’Arc de Triomphe (Grs1). Waldlerche a aussi donné Waldlied (New Approach), gagnante en 2018 du Prix de Malleret (Gr2).

Seeking The Gold

Dubai Millenium

Colorado Dancer

Dubawi

Deploy

Zomaradah

Jawaher

AMNERIS (F3)

Tiger Hill

Konigstiger

Kittiwake

Wiwilia

Lomitas

Wurfspiel

Wurfbahn

Article précédent
Article suivant
VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires