jeudi 20 juin 2024
AccueilInternationalBucanero est trop Fuerte

Bucanero est trop Fuerte

THE CURRAGH (IE), SAMEDI

KEENELAND PHOENIX STAKES (Gr1)

Bucanero est trop Fuerte

Le match entre les deux Wootton Bassett (Iffraaj) élevés en France était déjà terminé à 200m de l’arrivée. Bucanero Fuerte (Wootton Bassett) a cette fois imprimé le train. Il a été marqué à la culotte par Unquestionable (Wootton Bassett) et n’a pas fait dans la dentelle. Le futur lauréat a aligné les chronos partiels “canons” avant de partir tout seul vers la victoire. C’est avec une marge de quatre longueurs que Bucanero Fuerte a offert un premier Gr1 à AMO Racing et à son entraîneur Adrian Murray. La pouliche Porta Fortuna (Caravaggio) a évolué près du rail des tribunes et elle a pris une très bonne deuxième place. Givemethebeatboys (Bungle Inthejungle) a battu pour la troisième place Unquestionable.

Le premier Gr1 d’AMO Racing

Kia Jooorabchian, le patron d’AMO Racing, n’était pas au Curragh, et c’est son racing manager Tom Pennington qui a dit : « Kia est aux anges, cette victoire c’est une récompense pour tout son travail et ses investissements. Adrian Murray était très confiant, Bucanero Fuerte avait travaillé au Curragh il y a dix jours, de façon impressionnante. » Le succès a fait baisser la cote de Bucanero Fuerte dans les 2.000 Guineas (Gr1) à 12/1. Cela peut changer le programme du poulain qui est beaucoup plus qu’un sprinter. C’est l’avis de Tom Pennington : « Il peut aller sur les National Stakes (Gr1) ou les Dewhurst (Gr1). Je pense qu’il sera encore plus fort sur le mile à 3ans. » L’entraîneur, Adrian Murray, a ajouté : « C’est le cheval de ma vie, tout simplement. Il se plaît beaucoup au Curragh. Je pense qu’il est plus fort en terrain souple mais il a bien performé dans le bon. »

Des excuses pour Unquestionable

L’entourage d’Unquestionable a expliqué après la course que le poulain s’était cogné la tête dans les stalles lorsqu’un de ses voisins s’était énervé. Ryan Moore aurait hésité à demander qu’il soit sorti de sa stalle, avant de se raviser. Le jockey a déclaré que le poulain serait mieux sur 1.400m à l’avenir et Aidan O’Brien que ce 2ans n’avait pas fait sa valeur… et qu’il fallait le “reprendre” la prochaine fois.

Wootton Bassett, tête de liste

Bucanero Fuerte, élevé au haras d’Étreham pour le Gestüt Zur Kuste, a été déniché 165.000 € à la vente d’août par Robson Aguiar qui l’avait inscrit à la Craven Breeze Up mais a finalement décidé de le garder pour AMO Racing. Il est issu de la dernière saison française de Wootton Bassett (Iffraaj) qui compte sur 131 sujets de 2ans conçus au tarif de 40.000 €. L’an dernier, il avait affiché un prix moyen de 180.695 € pour 84 yearlings vendus, et cette année, il sera représenté par 113 lots de sa première génération irlandaise (193 sujets) conçue à 100.000 €. Wootton Bassett atteint les 7 gagnants de Gr1 dont 2 autres (Al Riffa et Zellie) ont décroché le titre de gloire à 2ans. Les 177.000 € promis au gagnant des Phoenix Stakes vont permettre à Wootton Bassett de repasser en tête de la liste des pères de 2ans en Europe. Le propre frère de Bucanero Fuerte, Wooded (Wootton Bassett) a remporté le Prix de l’Abbaye de Longchamp (Gr1). Cette année, il a officié au haras de Bouquetot à 12.000 €. Il est représenté par une première génération de 78 yearlings.

Son frère par Dubawi sur le ring de Deauville

La mère Frida La Blonde (Elusive City) n’a pas gagné, mais a produit aussi Beat Le Bon (Wootton Bassett), placée de Gr3 en Angleterre. Elle a un yearling par Dubawi (Dubai Millennium) qui sera offert à la vente d’août – dans le lot du haras d’Étreham – et un foal par le même étalon. Elle a visité Siyouni (Pivotal) cette année. La deuxième mère Firm Friend (Affirmed) a gagné le Critérium d’Évry (L) et s’est classée deuxième dans le Premio Regina Elena (Gr2). Elle a produit sept gagnants, dont le double lauréat de Listed Fred Lalloupet (Elusive City), et Mon Pote Le Gitan (Thunder Gulch) qui a remporté le Prix Servanne (L) et a décroché la troisième place dans le Prix de Cabourg (Gr3).

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires