mercredi 19 juin 2024

C7 Tarbes

Tarbes, dimanche

Critérium des Landes (Classe 2)

Whispering Dream aura désormais des ambitions au niveau black type

Dimanche, l’hippodrome de Laloubère accueillait une réunion initialement prévue à Mont-de-Marsan où la piste est toujours touchée par la prolifération d’un champignon. Gagnante à 2ans sous l’entraînement de Charlie Appleby, Whispering Dream (Sea the Stars) est ensuite arrivée dans les boxes d’Henri-Alex Pantall. La pouliche s’est imposée dès ses débuts dans une Classe 3 sur 1.100m à Saint-Malo, avant de prendre la quatrième place du très bien composé Prix de l’Eure (Classe 2) sur la P.S.F. deauvillaise. Pour sa troisième tentative sur notre sol, Whispering Dream était donc au départ du Critérium des Landes (Classe 2), sur une piste mesurée à 4.0 très souple, ce qui assez inhabituel à cette époque de l’année dans le Sud-Ouest. De suite vue aux avant-postes durant le parcours, l’élève et représentante de l’écurie Godolphin s’est ensuite progressivement détachée dans la ligne droite pour s’imposer sûrement. Famoso (Al Wukair) s’empare du premier accessit, deux longueurs et demie plus loin. Tout près, Rêve de Vallarsa (Dariyan) complète le podium.

Une victoire encourageante avant l’automne 

Comme souvent avec les pouliches de cette écurie arrivant chez l’entraîneur de Beaupréau, l’objectif est d’essayer d’obtenir du caractère gras. Whispering Dream est également dans ce cas de figure. Henri-Alex Pantall nous a appris : « La pouliche le fait de plaisante manière. Elle avait effectué de bons débuts en France, à Saint-Malo. Aujourd’hui, Whispering Dream s’est bien sorti du terrain, ce qui est une bonne chose avant d’attaquer l’automne. Nous allons désormais essayer de décrocher du black type. »

Une petite-fille d’Akrivi

Produit de l’élevage Godolphin, Whispering Dream est une fille de l’étalon de l’Irish National Stud Invincible Spirit (Green Desert) et de Grecian Light (Shamardal), placée des May Hill Stakes (Gr2), des Sweet Solera Stakes et des Park Stakes (Grs3). Il s’agit de son deuxième produit. La poulinière a également une 2ans, Wild Goddess (Camelot), gagnante d’une course et récente sixième des Sweet Solera Stakes. La deuxième mère, Akrivi (Tobougg), est gagnante d’un maiden à Fontainebleau et placée à trois reprises ensuite. Au haras, Akrivi a donné naissance à une autre black type, à savoir Mqse de Maintenon (Muhaarar), troisième du Prix des Lilas (L) cette année et achetée 185.000 € lors de la vente d’été. C’est également la mère de Shady Lady (Blue Point), plaisante lauréate de son maiden à Compiègne au mois de juillet. La troisième mère, Halland Park Lass (Spectrum), n’est autre que la génitrice de Dutch Art (Medicean), lauréat d’un Prix Morny, des Middle Park Stakes (Grs1) et des Norfolk Stakes (Gr2). Il a fait la monte jusqu’en 2022 à Cheveley Park Stud. La sœur de ce dernier, Up (Galileo) a remporté les Blandford Stakes (Gr2) ainsi que les Dance Design Stakes (Gr3), et s’est classée deuxième d’une Poule d’Essai des Pouliches (Gr1).

Danzig

Green Desert

Foreign Courier

Invincible Spirit

Kris

Rafha

Eljazzi

WHISPERING DREAM (F3)

Giant’s Causeway

Shamardal

Helsinki

Grecian Light

Tobougg

Akrivi

Halland Park Lass

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires