samedi 22 juin 2024
AccueilAutres informationsDeux Shows pour le prix d’un !

Deux Shows pour le prix d’un !

Deux Shows pour le prix d’un !

Le Show AQPS Ouest et l’Anjou Foal Show ont eu lieu cette année à la même date, le jeudi 24 août. Les deux événements ont permis aux éleveurs de réaliser beaucoup de commerce. Comme souvent, les achats de foals restent l’apanage des étrangers alors que les Français se concentrent sur les 2ans. Même si nos éleveurs souhaitent de plus en plus vendre à des Français. Une bonne nouvelle (vitale) pour nos courses d’obstacles.

Par Christopher Galmiche

cg@jourdegalop.com

Le triomphe de la famille Banchereau

Évelyne et Noël Banchereau ont réalisé une razzia chez les 2ans. Bien connu notamment grâce à Imagine Banbou (Coastal Path), lauréate de quatre Groupes AQPS, le couple mayennais est à l’origine du Champion Suprême du Show AQPS Ouest (Prix JDG), le numéro 64, Louis Banbou (No Risk at All), également lauréat de la finale des 2ans mâles et du Championnat des 2ans-Prix Arqana. Très beau poulain, avec de l’épaisseur, il a fait dire au jury : « C’est la perfection ! Il est très élégant, se déplace bien et a un très bon dos. » Louis Banbou est l’oncle d’Imagine Banbou et de Fréro Banbou (Apsis), deuxième de Gr3 sur le steeple anglais. Un peu plus tôt dans l’après-midi, Évelyne et Noël Banchereau ont brillé avec le numéro 49, Louisa Banbou (Silverwave), une sœur d’Imagine Banbou, laquelle a remporté le Championnat des 2ans femelles-Prix Dynavena. Là encore, cette belle pouliche baie se détachait par son physique. Membre du jury, Patricia Butel en a dit : « Elle est très jolie et possède de beaux tissus. »

Florence et Guillaume Thomas à l’honneur chez les foals

Florence de Gigou-Thomas et son mari Guillaume (élevage des Bruyères) ont souvent remporté des sections voire le championnat final avec leurs foals lors du Show AQPS Ouest. Dans cette catégorie, le couple installé dans les Côtes-d’Armor a très bien performé puisqu’ils ont présenté le numéro 41, Nemes des Bruyères (Kapgarde), un poulain très signé par son père, avec du cadre. Il a enlevé le Prix Dynavena Yearling puis la finale des foals. Issu de la famille de Gamin d’Oudairies, Draborgie ou encore Sir des Champs et Sous les Cieux, il a fait dire au jury : « Nemes des Bruyères se déplace très bien, il est harmonieux, magnifique ! Il a de beaux tissus et, si tous nos poulains étaient comme lui, nous serions très contents. » Ally des Bruyères (Until Sundown), la mère de Nemes des Bruyères, est de nouveau pleine de Kapgarde. 

Chanducoq encore sur le devant de la scène

L’étalon du haras de la Barbottière Chanducoq (Voix du Nord) a réalisé une très belle année dans les concours, aussi bien avec les foals qu’avec les 2ans, étant notamment le père de Lili d’Angos, à l’honneur au National de l’Obstacle au Pin. Il est aussi le père de Kanada Denuo et de Kristal du Seuil, vainqueurs en plat. Au Lion, il a été sacré avec le lot 7, une femelle nièce d’Acapella Bourgeois (Network), six fois lauréat de Groupe sur les obstacles et deuxième de l’Irish Grand National (Gr3). Présentée par Anthony Goudal, elle a enlevé le Prix Dynavena Foal, section 1. Camille Peltier, membre du jury, a dit : « Elle a beaucoup de chic, du rayon et elle se déplace très bien. Elle remplit toutes les cases. »

Coup double pour les Born to Sea

Basé au haras des Faunes, Born to Sea (Invincible Spirit) a gagné deux des quatre sections de foals. La section 2, le Prix Dynavena Élevage, a été remportée par le numéro 18, Nedji du Brem, présenté par le haras du Brem et provenant de la souche de Ganapathi (Samum), deuxième du Cheltenham Chase (Gr2) et du Moscow Flyer Novice Hurdle (Gr2). Le jury a déclaré : « Il est très, très beau. Il se déplace très bien et possède une magnifique locomotion. »

Le lot 24, Niagara Sapi, également fille de Born to Sea, a enlevé le Prix Dynavena Croissance, la section 3, devant une fille de Chanducoq. Présentée par Jean-Pierre Cordonnier, venu de la Somme, cette nièce de Vent Sombre (Network), vainqueur du Grand Steeple-Chase d’Enghien (Gr2) et du Grand Prix de Pau (Gr3) est « harmonieuse et possède de bons aplombs », selon le jury.

Réservée aux deuxièmes de chaque section, la petite finale des foals a été enlevée également par un Chanducoq, le numéro 42, Narcos’K, un neveu d’Elf de Ré (Anabaa Blue), deuxième de la Kelso Hurdle (Gr2). Ce dernier a été présenté par le haras des K, voisin de Guillaume et Florence Thomas en Bretagne.

En ce qui concerne le meilleur couple, c’est le lot 17, un fils de Moïses Has (K) (Martaline), très plaisant physiquement, qui a été couronné. Il était présenté par Marina Busteau.

Nelly de la Guillonnière : « Nous devons analyser pourquoi nous avons eu moins d’engagés dans le concours »

À la tête de l’association AQPS Ouest, Nelly de la Guillonnière nous a confié à l’issue de la journée : « Nous vivions avec la possibilité qu’il y ait une interdiction de transport de chevaux avec l’alerte canicule. Nous avons eu assez peur, mais tout a pu bien se dérouler. Il y a eu un petit peu moins de chevaux présentés, ce qui nous a permis de réunir le Show AQPS Ouest et l’Anjou Foal Show. Nous avons servi un peu plus de trois cents repas, signe que l’affluence était bonne. Mais nous devons analyser pourquoi nous avons eu moins d’engagés dans le concours. Nos deux associations ont eu le même souci. Il ne faut pas baisser les bras. Par le passé, nous avons eu des années à 75 concurrents, là nous étions à 66, il ne faut pas se plaindre ! Ce n’est pas catastrophique. Globalement, nous sommes heureux. L’Asselco et l’association AQPS Ouest s’entendent très bien. C’est peut-être quelque chose à cultiver. »

Le commerce de foals est très fort en France depuis plusieurs années maintenant. Ce commerce est souvent exercé par les Anglais et les Irlandais en vue de faire du pinhooking. Les récents résultats des ventes de stores ont confirmé l’appétence pour les French breds et quelques étrangers avaient fait le déplacement au Lion. Mais, à terme, ce commerce peut devenir un réel danger pour nos courses, à cause du manque de partants, s’il venait à être encore plus soutenu. Point positif, de nombreux éleveurs souhaitent désormais vendre en France.

Un Anjou Foal Show qui remplit son rôle

Pierric Rouxel, aux commandes de l’Asselco, qui a organisé l’Anjou Foal Show, nous a déclaré sur cette présentation qui a eu lieu le matin, en parallèle du concours : « Le catalogue de l’Anjou Foal Show était déjà très bien l’an dernier et, cette année, nous sommes montés en gamme. C’est très positif car cela veut dire que les éleveurs considérés comme “petits éleveurs” ont à cœur d’améliorer leur jumenterie et de monter en gamme. Nous avions un peu moins de poulains que l’an dernier, mais c’est un peu la tendance générale car il y a des circuits établis à l’amiable avec des acheteurs étrangers qui ont l’habitude d’aller chez les éleveurs. Ces acheteurs creusent pour trouver des poulains. Ce jeudi matin, nous avons vu que l’Anjou Foal Show avait toute son utilité. La qualité des poulains présentés était satisfaisante. Il y a en ce moment beaucoup de commerce autour des boxes. Nous avons fait un premier sondage et soit les éleveurs ont vendu leurs produits, soit ils ont des touches. C’est le but de notre action : permettre à des éleveurs qui ne sont pas forcément dans les circuits commerciaux de présenter leurs foals et de les vendre. Pour le moment, le marché du foal est surtout concentré sur une clientèle étrangère. En France, nous n’avons pas encore la culture du pinhooking, des stores : cela reste une spécialité irlandaise. Nous remplissons notre rôle. Le format que nous avons décidé à la dernière minute, en groupant avec les AQPS de l’Ouest, a été très positif. A priori, nous resterons sur ce format d’une journée. »

Les résultats complets du Show AQPS Ouest

Prix Dynavena Foal – Section 1 – Jeunes Foals Femelles

# Père & Mère Présentateur

7 Chanducoq & Bella Bourgeoise A. Goudal

6 Anodin & Acacia M. Borgne

5 Goliath du Berlais & Diem Bourgeoise J.-P. & A. Raoult

Prix Dynavena Élevage – Section 2 – Jeunes Foals Mâles

# Père & Mère Présentateur

18 Nedji du Brem (Born to Sea & Festinette) Haras du Brem

19 Nino de Montave (Anodin & Sigit d’Acadour) A. Bonichon

23 New Stone (Gary du Chenet & Holling Stone) V. Bernard

Prix Dynavena Croissance – Section 3 – Foals Femelles Agées

# Père & Mère Présentateur

24 Niagara Sapi (Born to Sea & Crême Cassis) J.-P. Cordonnier

33 Chanducoq & Dragibus de Vaige C. Turbiau

31 Technician & Free Day Haras du Brem

Prix Dynavena Yearling – Section 4 – Foals Mâles Agés

# Père & Mère Présentateur

41 Nemes des Bruyères (Kapgarde & Ally des Bruyères) Élevage des Bruyères

42 Narcos’K (Chanducoq & Jeune Parque) Haras des K

34 Born to Sea & Highland Parc Haras du Brem

Meilleur Couple-Prix Asselco

17 Moïses Has & Galaxice M. Busteau

Petite finale des foals

42 Narcos’K (Chanducoq & Jeune Parque) Haras des K

Finale des foals

41 Nemes des Bruyères (Kapgarde & Ally des Bruyères) Élevage des Bruyères

Section 5 – Finale des 2ans Femelles

# Père & Mère Présentateur

49 Louisa Banbou (Silverwave & Vestale Banbou) E. Banchereau

47 Laggy Star (Doha Dream & Taguy Star) T. Vigneron

53 Lauréate (Tunis & Quaiou) P.-O. Robert

Section 6 – Finale des 2ans Mâles

# Père & Mère Présentateur

64 Louis Banbou (No Risk at All & Lady Banbou) E. Banchereau

63 Laritou (Magneticjim & Saisine) B. Landon

66 Long Jump (Planteur & Calune) B. Fleury

Champion Suprême des 2ans – Prix Arqana

64 Louis Banbou (No Risk at All & Lady Banbou) E. Banchereau

Champion Suprême – Prix JDG

64 Louis Banbou (No Risk at All & Lady Banbou) E. Banchereau

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires