jeudi 20 juin 2024
AccueilA la uneJean-Claude Rouget : « Le Guillaume d’ Ornano est un Gr1 qui ne dit...

Jean-Claude Rouget : « Le Guillaume d’ Ornano est un Gr1 qui ne dit pas son nom »

Jean-Claude Rouget : « Le Guillaume d’ Ornano est un Gr1 qui ne dit pas son nom »

Par Adeline Gombaud

ag@jourdegalop.com

Ace Impact (Cracksman) monte gentiment en pression quand Cristian Demuro prend la place de son cavalier habituel. Ioritz Mendizabal est en selle sur Cambronne (Alex the Winner), acheté récemment par Gousserie Racing pour servir de sparring-partner au poulain, alors que Calgary (Olympic Glory) complète le galop pour s’assurer de sa sélectivité. Sur la piste en gazon de l’hippodrome, sur la main, Ace Impact passe son leader sans difficulté, ne souffle pas de retour au rond, et le sourire de Cristian Demuro en dit long. Pour Jean-Claude Rouget, c’est l’heure du debriefing : « On doit l’amener à 80 ou 85 % de sa forme pour le Prix Guillaume d’Ornano, afin qu’il soit à 100 % pour les deux courses de l’automne… Le cheval n’est pas très démonstratif le matin, mais il était plus tonique que lors de son galop de la semaine passée. Il a été logiquement ralenti dans son travail en juin, après le Jockey Club, puis il a repris les canters normaux en juillet. Il semble aller dans tous les terrains. Le Guillaume d’Ornano est un Gr1 qui ne dit pas son nom. Il est trop proche des Juddmonte International pour que le Pattern Commitee accepte de l’upgrader, mais avec ses 80 % de prime pour les 3ans, l’allocation dépasse les 400.000○€ pour le gagnant. C’est 100.000○€ de plus que pour le Jean Prat ! Ace Impact a certes commencé son année tôt, à Cagnes, mais il n’a pas eu un programme très chargé. Nous déciderons avec son entourage, après le Guillaume d’Ornano, quelle course nous choisirons pour préparer l’Arc. Les Irish Champion Stakes sont plus intéressants pour sa carrière d’étalon, mais le Niel lui permettrait de courir une fois à Longchamp avant le jour J. Cela dit, des chevaux ont déjà gagné l’Arc sans avoir couru à Longchamp avant ! J’aime beaucoup les Irish Champion Stakes comme préparatoire pour l’Arc car cela donne du rythme aux chevaux. Je pense que les 2.400m ne le gêneront pas. »

Un cheval bien dans ses sabots

Le 15 août, Ace Impact portera pour la première fois la casaque de Gousserie Racing, qui en a acquis 50 % auprès de Serge Stempniak. Pour Pauline Chehboub, ce galop est l’occasion de se familiariser avec le cheval, mais aussi avec toute l’équipe qui l’entoure : « Quand nous avons décidé d’acheter la moitié du cheval, le fait que Jean-Claude Rouget l’entraîne a joué son rôle, dans le sens où c’est une assurance de la bonne gestion du cheval. Nous nous sommes toujours très bien entendus avec lui. J’étais présente la semaine dernière pour le galop du cheval, et nous sommes ravis de son évolution. Je trouve qu’il a pris de la masse. Il a le moral, il était content de travailler, ça fait plaisir de le voir bien dans ses sabots ! »

France Galop a enregistré jeudi matin les forfaits du Prix Guillaume d’Ornano (Gr2). Ils sont encore neuf en lice, dont bien sûr Ace Impact et Cambronne. Aidan O’Brien a laissé Victoria Road (Saxon Warrior), pas revu depuis son succès dans la Breeders’ Cup Juvenile Turf (Gr1) en novembre dernier, ainsi que Greenland (Saxon Warrior), lauréat du Prix Greffulhe (Gr3), alors que son fils pourrait avoir Al Riffa (Wootton Bassett), deuxième des Paddy Power International Stakes (Gr3) pour sa rentrée le 1er juillet, après une absence de près de dix mois.

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires