lundi 17 juin 2024
AccueilA la uneLa confiance du "clan" Haya Zark dans le Grand Prix 

La confiance du “clan” Haya Zark dans le Grand Prix 

Dimanche à Deauville

La confiance du “clan” Haya Zark dans le Grand Prix 

Mercredi matin, France Galop a validé les premiers forfaits du Grand Prix de Deauville (Gr2), du Barrière Prix de Meautry et du Barrière Prix Quincey (Grs3).

De 26 engagés, ils ne sont plus que sept dans le Lucien Barrière Grand Prix de Deauville (Gr2). À la lecture des forfaits, la participation d’Haya Zark (Zarak) semble acquise alors que celle de Zagrey (Zarak) ou encore de Junko (Intello) ne l’est pas. Le pensionnaire d’Adrien Fouassier n’a plus été revu depuis le 4 juin, date de sa cinquième place dans le Grand Prix de Chantilly (Gr2). Une sortie à oublier pour l’élève et représentant d’Odette Fau qui n’avait pas son terrain. « Haya Zark va très bien. Mardi, il a travaillé sur le gazon de Senonnes et, tout s’est très bien passé. Les pistes étaient bien arrosées et son galop très bon. Je suis content et confiant. J’espère que dimanche, il aura son terrain. Après le Grand Prix de Chantilly, Haya Zark n’a pas totalement été arrêté car c’est un cheval massif que nous devons toujours travailler. Dans le Grand Prix de Deauville, il n’y aura pas beaucoup de partants. Si jamais Zagrey ne court pas, ce sera un match à deux avec Junko. J’ai monté le cheval ce mercredi matin et il était plus souple que moi (rires). Lors de sa rentrée dans le Prix Exbury (Gr3), il était vraiment rond mais là, physiquement, il est parfait. J’attends de voir si Zagrey sera au départ afin de savoir si Christophe Soumillon pourra le monter… »

Haya Zark ne sera pas seul au départ et il trouvera peut-être sur sa route deux concurrents de taille : Zagrey et Junko. Ce dernier a dominé, au début du mois d’août, le Prix de Reux (Gr3) pour sa première tentative sur 2.500m. Quant à Zagrey, il n’a plus été revu depuis sa deuxième place dans le Grand Prix de Saint-Cloud (Gr1), le 8 juillet. Ce jour-là, le pensionnaire de Yann Barberot dominait d’ailleurs de trois longueurs Junko. Ce Lucien Barrière Grand Prix de Deauville sera également l’occasion de revoir en piste Al Nayyir (Dubawi) qui s’est baladé dans le Prix du Carrousel (L), à Deauville, lors de sa deuxième sortie française. À la lecture des forfaits, on trouve encore les noms de Fénelon (Fastnet Rock), lauréat du Grand Prix de Lyon – 6e Étape du Défi du Galop (L) fin juin, de Diamond Vendôme (Style Vendôme) qui s’est offert le Grand Prix de Mont-de-Marsan (Classe 1), ou encore de Jack Darcy (Gleneagles), le seul représentant étranger. Entraîné par Paul & Oliver Cole, ce dernier pourrait participer à sa première sortie en France, lui qui vient de terminer sixième des Geoffrey Freer Stakes (Gr3) à Newbury, le 19 août.

Neuf dans le Prix de Meautry

À la lecture des forfaits, ils ne sont plus que neuf à pouvoir prétendre s’aligner au départ du Barrière Prix de Meautry (Gr3). On remarque la présence de cinq étrangers et de quatre chevaux entraînés en France. Dans le clan “FR” on retrouve notamment Make me King (Dark Angel) qui a échoué d’une tête dans le Prix Thomas Bryon Jockey Club de Turquie (Gr3). Dernièrement, le pensionnaire d’André Fabre a facilement remporté le Prix de l’Eure (Classe 2), sur la P.S.F. deauvillaise. Vu entre 1.400m et 1.600m, il découvrira les 1.200m et la ligne droite de Deauville. La ligne du Prix du Cercle – Prix Dr. Ignacio Pavlovsky Padre (L) sera également à surveiller puisque le gagnant, Asymmetric (Showcasing), pourrait être au départ de ce Prix de Meautry, tout comme Forza Capitano (Captain Marvelous) qui terminait deuxième et Batwan (Kendargent), troisième. 

Du côté des étrangers, Garrus (Acclamation) est absent depuis sa deuxième place du Prix de la Porte Maillot (Gr3), où il échouait à une longueur derrière King Gold (Anodin), récent vainqueur de l’Arc Prix Maurice de Gheest (Gr1). Jane Chapple-Hyam pourrait revenir en France avec Mill Stream (Gleneagles) lequel s’est offert le Prix Moonlight Cloud – Prix Jockeys Forever Foundation Chili (L) sur la ligne droite normande.

The Revenant pour une rentrée dans le Prix Quincey

Mercredi midi, ils n’étaient plus que douze après les forfaits du Barrière Prix Quincey (Gr3). Plus revu depuis sa quatrième place dans le Prix du Muguet (Gr2), à Saint-Cloud, The Revenant (Dubawi) pourrait réaliser sa rentrée dimanche sur la ligne droite deauvillaise. En début de semaine, Francis Henri Graffard nous a dit « The Revenant est vraiment bien, je le trouve en pleine forme à l’entraînement. Malheureusement, les pluies annoncées pour la fin de semaine se font de plus en plus rares… C’est un peu dommage pour lui. Ensuite, son objectif de l’automne sera le Prix Daniel Wildenstein (Gr2). Mais, avec lui, nous prenons les courses les unes après les autres… »

On note également la présence de Poker Face (Fastnet Rock), gagnant fin juillet des Pomfret Stakes (L), à Pontefract (GB). Les couleurs Wertheimer & Frère seront représentées par Vagalame (Lope de Vega) qui reste sur une cinquième place dans le Prix Ferme St-Simeon – Prix du Pays d’Auge – 9e Étape du Défi du Galop (L) et Yoozuna (Kizuna) quatrième de cette même épreuve. On retrouvait également ce jour-là Mirsky (Siyouni) qui terminait septième. Enfin, Gregarina (De Treville) reste sur un succès dans le Prix Goldikova (Prix de la Calonne) – Fonds Européen de l’Élevage (L), à Deauville. 

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires