vendredi 23 février 2024
AccueilCoursesLa plus belle de Bold Act

La plus belle de Bold Act

Deauville, dimanche 

Prix Nureyev (L)

La plus belle de Bold Act

L’édition 2022 du Prix Nureyev (L) a vu briller Lassaut (Almanzor), lequel s’est ensuite classé du Qatar Prix Niel (Gr2), à une petite longueur d’un certain Simca Mille (Tamayuz)… Cette année, c’est Bold Act (New Approach) qui remporte cette épreuve, mettant à l’honneur l’élevage et les couleurs Godolphin. Entraîné en Angleterre par Charlie Appleby, Bold Act était déjà venu en France pour sa dernière sortie où il avait conclu troisième du Prix Eugène Adam (Gr2). Préférant l’air marin de Deauville à celui de la capitale, il remporte la plus belle victoire de sa carrière, décrochant son black type majuscule…

Associé à William Buick, Bold Act a été placé dans le sillage de Victory Dance (Dubawi), son compagnon de box et de casaque. Cadencé de bonne heure par son jockey, il a pu se faufiler à la corde. À 200m du poteau d’arrivée, ils étaient encore nombreux à pouvoir disputer la victoire, mais Bold Act s’est montré dur et courageux pour résister et s’imposer d’une courte encolure devant Woodchuck (Birchwood). Monté à l’arrière du peloton, Bravais (Frankel) a très bien conclu en pleine piste, terminant troisième à une petite longueur du pensionnaire de Nicolas Bellanger. 

Il pourrait de nouveau voyager

Liam O’Rourke, directeur des haras Godolphin, a déclaré : « Nous sommes ravis de la performance de Bold Act. Il venait de réaliser plusieurs bonnes performances dans les Groupes et, selon nous, il méritait cette victoire black type. Il donne tout à chaque fois et nous l’avons encore vu aujourd’hui, il a fallu batailler ! Son entraîneur décidera pour la suite, il est très doué pour trouver les meilleurs engagements et je suppose que le poulain pourrait voyager si besoin. » Concernant la quatrième place de Victory Dance, second représentant Godolphin, il a ajouté : «​​​​ Nous sommes ravis de Victory Dance. C’était une rentrée et, dans le rond de présentation, il était splendide. Il court très bien et a l’air de revenir en forme au bon moment. Charlie Appleby avisera pour la suite. »

La belle régularité de Woodchuck 

Depuis le début de sa carrière, Woodchuck n’est jamais sorti des deux premiers. Toujours présent, il monte les échelons pas à pas et ne devrait pas tarder à décrocher une épreuve de ce niveau. Lors de sa dernière sortie, dans le Prix Pelleas (L), il a échoué d’une courte encolure derrière Birr Castle (Cloth of Stars) et dimanche, c’est du même écart qu’il termine deuxième derrière l’anglais Bold Act. Nicolas Bellanger nous a dit : « Woodchuck court très bien. Je suis un peu déçu car cela n’a pas été très fluide pour lui à l’entrée de la ligne droite. Le poulain a été obligé de changer de ligne. Il n’y a pas eu énormément de rythme. Il a été monté dernier mais cela ne l’a pas empêché de faire sa course. Woodchuck est vraiment super régulier et n’est pas compliqué le matin. Nous allons l’engager dans le Prix du Prince d’Orange (Gr3) à Longchamp mais je pense que nous irons plutôt vers une Listed. Peut-être le Prix Le Fabuleux (L) puis le Grand Prix du Nord (L) à Chantilly. Le terrain souple nous a avantagés aujourd’hui, même s’il a déjà bien couru en terrain léger à Salon-de-Provence. »

Bravais rassure 

Quatrième pour sa dernière sortie dans le Prix Pelleas (L), à Compiègne, Bravais (Frankel) a été supplémenté par André Fabre pour participer au Prix Nureyev (L). Dimanche, la tactique fut différente comme nous l’explique Claude Beniada, représentant en France de Juddmonte : « Nous sommes ravis de cette performance car nous avions été déçus de sa quatrième place lors de sa dernière sortie à Compiègne où il était favori. Bien parti, il avait ensuite rétrogradé puis s’était relancé pour terminer quatrième. Bauyrzhan Murzabayev nous a expliqué qu’il n’avait pas bien respiré. Aujourd’hui, il avait un mors différent et un noseband croisé. Il a pu se détendre à l’arrière du peloton et a très bien terminé. Nous l’avons supplémenté, car le matin, il était en forme. C’est encourageant pour la suite. »

Sa sœur s’est classée quatrième des Princess Margaret Stakes 

Élevé par Godolphin, Bold Act est un fils de New Approach (Galileo) qui a longtemps fait la monte à Dalham Hall Stud. Il est désormais retourné chez Jim Bolger – à Redmondstown Stud en Irlande – où il officie en tant qu’étalon privé. On lui doit cent dix-sept black types, dont huit gagnants de Gr1.

La mère, Dancing Sands (Dubawi), a été acquise 160.000 Gns lors du book 1 de Tattersalls. Passée des boxes de Charlie Appleby à ceux d’Henri-Alex Pantall, elle est montée cinq fois sur le podium au niveau black type en France, en Italie, en Allemagne et en Turquie. À 3ans, elle a remporté le Stutenpreis des Gestuts Winterhauch (L) sur le mile de Cologne. Ses trois partants ont gagné. Bold Act est son seul black type à ce jour. Mais la 2ans Dazzling Star (Blue Point) a pris la quatrième place des Princess Margaret Stakes (Gr3) à Royal Ascot. La pouliche est engagée dans les Lowther Stakes (Gr2) le 24 août. Après un yearling par Cracksman (Frankel), Dancing Sands a un foal par Frankel (Galileo). 

La deuxième mère, Past the Post (Danzig), n’a pas fait de miracle. Mais la troisième mère a donné pas moins de huit black types en première génération, dont Bakharoff (The Minstrel), meilleur 2ans d’Europe en 1985 et lauréat des Futurity Stakes (Gr1), ou encore Emperor Jones (Danzig), gagnant des Lockinge Stakes (Gr2 à l’époque) puis étalon au haras du Quesnay. Bakharoff a fait la monte en Nouvelle-Zélande et en France (cinquante-cinq produits en cinq saisons) à « La Station d’Étalons » de Branville et au haras de Victot. 

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS 

Du départ à 1.000m : 1’08’’50

De 1.000m à 600m : 25’’83

De 600m à 400m : 12’’18

De 400m à 200m : 11’’39

De 200m à l’arrivée : 11’’93

Temps total : 2’09’’83

Sadler’s Wells

Galileo

Urban Sea

New Approach

Ahonoora

Park Express

Matcher

BOLD ACT (H3)

Dubaï Millennium

Dubawi

Zomaradah

Dancing Sands

Danzig

Past the Post

Qui Royalty

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires