mercredi 19 juin 2024
AccueilA la uneLES PROMESSES DE L’AUBE

LES PROMESSES DE L’AUBE

LES PROMESSES DE L’AUBE

Il y a sept ans jour pour jour, Almanzor, le lauréat du Jockey Club, effectuait à Deauville un dernier galop préparatoire avant le Prix Guillaume d’Ornano, qu’il allait remporter d’une classe. Avenir Certain était également de la partie, elle qui préparait sa rentrée dans la Nonette. Jeudi matin, c’est pour Ace Impact que notre réveil a sonné un peu plus tôt qu’à l’accoutumée. Un autre lauréat du classique cantilien pour lequel Jean-Claude Rouget a choisi le même Gr2 à domicile en guise de rampe de lancement vers l’automne. Il est 6 h 20 et le soleil commence à se lever lorsque nous rejoignons le rond de l’entraîneur, à côté de l’écran géant. Les chevaux marchent en attendant les ordres et, soulagement, Coralie Pacaut, qui nous a fait si peur mardi dernier, est bien à cheval, avec le sourire. Il y a du monde pour assister à ce galop : Pauline Chehboub et son père Kamel, Mathieu Alex, des journalistes, des caméras et, bien entendu, Jean-Claude Rouget, son bras droit, Jean-Bernard Roth, et Cristian Demuro…

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires