mardi 18 juin 2024
AccueilInternationalLetsbefrankaboutit, un premier Groupe et une première victoire

Letsbefrankaboutit, un premier Groupe et une première victoire

Curragh (IE), samedi

Round Tower Stakes (Gr3)

Letsbefrankaboutit, un premier Groupe et une première victoire

Letsbefrankaboutit (Sioux Nation) avait débuté proprement au Curragh le 13 août, sur 1.200m, face à des éléments ayant déjà couru. Le peloton s’était séparé en deux unités et le représentant d’Alymer Stud s’était retrouvé à emmener celui venu le long du rail extérieur, alors que la course s’était jouée le long de la corde. Il avait conclu bon troisième dans ces circonstances, trois longueurs trois quarts devant le deuxième de “son” peloton. Samedi, le pensionnaire de Paddy Twoley a montré qu’il était un bon poulain en ouvrant son palmarès dans les Round Tower Stakes, Gr3 sur 1.200m. Letsbefrankaboutit a évolué à mi-peloton et Billy Lee a filé le plus longtemps possible, lançant son partenaire à 150m. Le poulain s’est montré lutteur pour s’imposer d’une demi-longueur devant Mansa Musa (Ten Sovereigns), avec Chandigah (Churchill) à la troisième place à une longueur un quart, dans une course où les cinq premiers sont issus d’étalons de Coolmore.

Options ouvertes

Paddy Twomey a commenté : « Il a beaucoup appris lors de ses débuts, où il s’est retrouvé tout seul et a gagné la course de son peloton. Il avait été assez immature dans l’avant-course mais, aujourd’hui, s’est comporté comme un pro, n’a pas fait une seule erreur et nous a montré ce que nous espérions. Je ne suis pas coutumier du fait de passer d’un maiden à un Gr3 mais je pensais qu’il pouvait le faire. Il avait l’option d’aller à Cork la semaine prochaine dans un maiden sur 1.200m mais je l’ai engagé dans le Groupe, j’avais le sentiment que c’était la bonne chose à faire et que cela pourrait marcher. J’ai tout de même demandé cinq fois à Billy Lee ce qu’il en pensait ! Il a du modèle, nous n’allons pas trop lui en demander cette année car il devrait devenir un cheval vraiment sympa pour les saisons à venir. Il est engagé dans toutes les belles courses, nous verrons comment il revient. Je pense qu’il devrait bien vieillir. » Le poulain dispose d’engagements dans les belles courses pour 2ans anglo-irlandaises comme les National Stakes, les Middle Park ou les Dewhurst Stakes (Grs1).

Né pour être vite et précoce

Élevé par John Halton & Partners, Letsbefrankaboutit devient le sixième gagnant de Groupe de Sioux Nation (Scat Daddy), basé à Coolmore. Il est passé deux fois en vente. Yearling, présenté par Rathbarry Stud, il a été acheté 40.000 € à la Sportsman’s Sale de Goffs par Greenhills Farm. Présenté ensuite lors de la Goresbridge breeze up, il a été vendu 240.000 € à Mark McStay (Avenue Bloodstock). Il était le lot 2 et sera finalement le deuxième top price de la vente ! C’est un fils d’Omanome (Acclamation), gagnante d’un handicap au mois d’août de ses 2ans sur 1.200m et il est le premier black type de la jument, laquelle a aussi donné Moojim (Moohaajim), lauréat d’un novices au mois d’août de ses 2ans sur 1.000m, et Lady Ayresome (Kodi Bear), qui a remporté une course à conditions au mois de mai de ses 2ans sur 1.000m et avait été jugée digne de courir ensuite les Albany Stakes (Gr3) à Royal Ascot. La jument est suitée d’une pouliche par James Garfield.

La troisième mère, Dance Sequence (Mr Prospector), avait montré vitesse et précocité puisqu’elle a gagné les Lowther Stakes (Gr2) à York Ebor, après une deuxième place dans les Cherry Hinton Stakes (Gr3) et une deuxième place dans les Queen Mary Stakes (Gr3).

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires