dimanche 23 juin 2024
AccueilCoursesMacu (K) renforce à son tour la ligne du Prix de Lisieux

Macu (K) renforce à son tour la ligne du Prix de Lisieux

Deauville, mardi

Prix de la Mère Mathilde (Maiden)

Macu (K) renforce à son tour la ligne du Prix de Lisieux

En perte de vitesse depuis quelques saisons maintenant, le Prix de Lisieux (Inédites) est en passe de se “refaire une santé” grâce au cru 2023 qui s’annonce pour le moins prometteur. Facile lauréate de cette édition, le 9 juillet, Jasna’s Secret (Galiway) voit ses lignes se renforcer au fil des jours grâce, notamment, à Shady Lady (Blue Point), quatrième, qui a depuis remporté son maiden à Compiègne, le 24 juillet, et désormais à Macu (K) (Siyouni), deuxième ce jour-là, mais qui vient à présent de faire sien – avec la manière – le Prix de la Mère Mathilde (Maiden).

Favorite logique à la côte de 2/1, l’élève et représentante de la Cuadra Mediterraneo a démontré qu’elle appréciait les pistes bien souples. Bénéficiant d’une course idéale dans le sillage de l’animatrice, Gentileschi (Bated Breath), la pensionnaire de Mauricio Delcher Sanchez a attendu les 350 derniers mètres pour porter son attaque. Venue facilement en pleine piste, Macu s’est ensuite bien allongée pour triompher nettement de deux longueurs et demie aux dépens de Concertation (Churchill), qui disputait sa troisième sortie. Une courte tête plus loin, l’inédite Valdivara (Blue Point), termine troisième, démontrant qu’elle ne devrait plus tarder à ouvrir son palmarès.

Elle est estimée

L’entraîneur de Macu, Mauricio Delcher Sanchez, nous a appris : « Aujourd’hui, la pouliche confirme ses bons débuts. La deuxième course est toujours importante. Macu a bénéficié d’une course idéale derrière un leader et elle a bien accéléré. Je crois que les pluies l’ont avantagée. En effet, toute sa famille se plaît en terrain lourd. Macu a tendance à se montrer tendue durant le parcours mais c’est une pouliche estimée et douée. Avec ses propriétaires, nous essayons de développer cette souche. J’entraînais déjà la mère, Macarella (Shamardal), qui nous a donné une placée de Gr1 [Marieta (Siyouni), ndlr]. C’est une belle pouliche, et pour l’instant, tout va dans le bon sens. Il était important que Macu gagne pour l’avenir de la souche. Pour la suite, nous allons réfléchir avec ses propriétaires. » Bien née et promise à un bel avenir, nous attribuons à Macu une (K) JDG Rising Star (K)

La propre sœur d’une placée du Prix Marcel Boussac

Élevée par ses propriétaires, Macu est une fille de l’étalon des Aga Khan Studs Siyouni (Pivotal) et de Macarella (Shamardal), lauréate d’une course “F” sur les 1.200m de la ligne droite de Fontainebleau. Macu est le sixième produit de sa mère après Cigalera (Elusive City), deuxième du Prix Ronde de Nuit (L) et troisième du Prix Texanita (Gr3), Marieta (Siyouni), deuxième des Prix Marcel Boussac (Gr1), du Calvados (Gr2) et troisième du Prix de Meautry (Gr3), Favaritx (Shalaa), gagnant d’un maiden sur 1.400m sur le sable de Chantilly, et aussi Masiel (Dabirsim), lauréate à deux reprises sur les 1.300m de la P.S.F. de Chantilly et de Deauville. Elle a un yearling par Kodiac (Danehill), un foal par Siyouni, et elle a été saillie par Zarak (Dubawi) en 2023.

La deuxième mère, Anbella (Common Grounds), a gagné le Prix Roland de Chambure (L) et c’est une sœur de Satwa Queen (Muhtathir), gagnante du Prix de l’Opéra (Gr1) et double lauréate du Prix Jean Romanet (Gr2, à l’époque). Elle est aussi une sœur de Spadoun (Kaldoun), lauréat d’un Critérium de Saint-Cloud (Gr1). Outre Macarella, Anbella a donné Masaya (Dansili), troisième en Grande-Bretagne des King Charles II Stakes (L, 1.400m).

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Du départ à 1.000m : 14’’35

De 1.000m à 600m : 25’’32

De 600m à 400m : 12’’12

De 400m à 200m : 11’’48

De 200m à l’arrivée : 12’’31

Temps total : 1’15’’58

Polar Falcon

Pivotal

Fearless Revival

Siyouni

Danehill

Sichilla

Slipstream Queen

MACU (K) (F2)

Giant’s Causeway

Shamardal

Helsinki

Macarella

Common Grounds

Anbella

Tolga

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires