mercredi 28 février 2024
AccueilA la uneMarhaba Ya Sanafi, pour poursuivre une saison parfaite

Marhaba Ya Sanafi, pour poursuivre une saison parfaite

Marhaba Ya Sanafi, pour poursuivre une saison parfaite

En 2023, Andreas Schutz a réalisé un « sans-faute » avec Marhaba Ya Sanafi (Muhaarar) : victoire dans une Classe 2 pour sa rentrée, deuxième du Prix de Fontainebleau (Gr3), victoire dans la Poule d’Essai des Poulains (Gr1), et enfin troisième d’un Prix du Jockey Club (Gr1) de valeur. La copie est parfaite pour ce représentant de Jabeer Abdullah. Tous les feux sont au vert pour ce qui s’annonce dimanche comme une belle édition du Prix du haras de Fresnay-le-Buffard Jacques Le Marois (Gr1). Il sera associé avec Ryan Moore, et Andreas Schutz nous a confié vendredi soir : « Son propriétaire aimait l’idée de lui donner du repos pour revenir sur cette course. Je ne vois pas pourquoi le « Marois » ne lui conviendrait pas. Le matin, il est très bien dans ses travaux. La préparation s’est bien passée et j’attends de lui une grande performance. Il y aura du train, mais je ne doute pas de sa capacité à tenir la distance. C’est un cheval qui présente de la vitesse et je laisse son jockey s’adapter. Si je pensais qu’il pourrait ne pas s’adapter à la ligne droite de Deauville, je n’aurais pas recommandé à son propriétaire de courir. »

Monty, à reprendre

Le vétéran Monty (Motivator) se présente au départ d’une solide édition du Prix Gontaut-Biron (Gr2) : « À l’entraînement, il est très bien. Malheureusement, cette année, il n’a jamais eu son terrain. En dernier lieu, il a été vraiment malheureux, se retrouvant dans le mauvais wagon lors du Grand Prix de Vichy (Gr3). À 8ans, il est toujours en belle forme. Le matin, il nous montre des choses très satisfaisantes et semble heureux de galoper. Nous avons besoin d’un peu de chance… et d’un peu d’eau sur la piste aussi ! Mes trois chevaux ont besoin de pluie… »

Le retour d’Alia’s Rose

À 2ans, Alia’s Rose (Lope de Vega) n’a couru qu’une fois mais en faisant sensation – victoire de six longueurs à Chantilly – dans un lot qui a « donné » trois black types ensuite. Après plus d’un an d’absence, la représentante de Jabeer Abdullah fait son retour lundi à Clairefontaine dans une Classe 2 relevée : « Il faut bien recommencer quelque part. Et cette course semble être une bonne opportunité. Sur la bonne distance aussi. Elle est bien le matin. Il y a des engagements intéressants pour elle à l’avenir. Si elle venait à bien courir lundi, cela nous permettrait de faire des plans pour le reste de sa saison. Si elle nous montre avoir besoin de plus de temps, nous pourrions y aller plus lentement en visant plutot des objectifs l’année prochaine. »

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires